[Africa Diligence] Le Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire a fait la demande d’un montant de 101,88 millions d’Euros (équivalent approximativement à 120.18 millions de dollars des États-Unis) sous la forme de prêt non concessionnel de la Banque Islamique de Développement (BID) pour financer le Projet de construction de l’université de Bondoukou.

Le Projet vise les objectifs spécifiques suivants :

  1. améliorer la capacité d’accueil des établissements d’enseignements supérieurs ;
    améliorer la qualité de l’offre de la formation supérieure pour l’employabilité des jeunes et la compétitivité des entreprises ;
  2. renforcer le cadre institutionnel du dispositif de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Le Projet comprendra les composantes suivantes :

Composante 1 : Améliorer la capacité d’accueil des établissements d’enseignement supérieur

Construire, équiper et opérationnaliser une nouvelle Université avec une capacité d’accueil de 3 000 étudiants dont 1 000 à loger à l’internat dans la localité de Bondoukou ;

Les ouvrages qui seront réalisés pour chaque université dans cette première phase du projet sont notamment :

  • le Bâtiment Cœur de site qui sera la vitrine de l’Université et regroupera les espaces et fonctionnalités suivantes :

– Hall et accueil de l’Université ;

– Sécurité du site ;

– Centre de conférences de 600 places ;

– Services et commerces : cafétéria, centre médical, une première tranche destinés aux services et commerces ;

– Des espaces de vie étudiante : foyer et locaux associatifs.

  • la bibliothèque principale ;
  • la présidence de l’Université regroupant également l’administration centrale ;
    • des locaux d’exploitation des UFR et Écoles de formations ouvertes ;
    • des aménagements sportifs extérieurs ;
  • 2 blocs de résidences étudiants pour accueillir 1 000 étudiants ;
  • une résidence de 50 chambres pour les enseignants, chercheurs et personnels de l’université ;
    • 5 logements de fonction pour les responsables de l’université ;
  • les locaux d’enseignement suivants :

– 1 amphithéâtre de 500 places et 4 amphithéâtres de 250 places ;

– 6 salles de 60 places ;

– 27 salles de TD de 30 places dont une partie dédiée à l’informatique et aux enseignements des langues ;

– 7 salles de TP nécessaires aux UFR en fonctionnement.

Les infrastructures construites seront dotées de mobilier (classes, bureaux, hébergements, infirmerie) et d’équipements appropriés (équipement de laboratoire, scientifique et pour les incubateurs).

Composante 2 : Améliorer la qualité de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Les sous-composantes se présentent comme suit :

Former et recycler les enseignants de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ;

Acquérir les équipements de reprographie, le matériel informatique, les équipements de laboratoires et de langues ;

Apporter un appui institutionnel aux services dédiés du MESRS à travers les sous composantes et activités suivantes :

  • un appui à la Direction de l’Assurance Qualité et des Normes (DAQN) comprenant :
    (i) la mise en place du système qualité avec l’appui d’un Expert International confirmé en assurance qualité dans l’enseignement supérieur ; (ii) la validation nationale et diffusion des référentiels ; (iii) l’élaboration de la politique nationale d’assurance qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique appuyé par un Consultant Expert International à recruter ; (iv) l’évaluation institutionnelle des Établissements Scientifiques ; (v) la mise en place de L’Agence Nationale d’assurance Qualité dans l’enseignement Supérieur et la Recherche Scientifique (portant sur l’opérationnalisation du cadre national d’assurance qualité appuyé par un Expert International à recruter et le renforcement des capacités techniques et scientifiques) ;
  • un appui à la Direction des Systèmes d’Information (DSI) / Direction de la Planification (DP) avec le concours d’un consultant local portant sur : (i) l’étude des
    systèmes d’information existants dans les différents établissements ; (ii) la conception des manuels de procédures de gestion de l’enseignement supérieur en vue de la dématérialisation ; (iii) la mise en place de l’identifiant Unique de l’étudiant et de la Carte Multi service ; (iv) le module de gestion de la scolarité et de la comptabilité ; (v) le module de Gestion des Procès-verbaux d’examen ; Module de gestion des ressources humaines ; (vi) et la mise en place des tableaux de bord statistiques /Annuaire statistiques.

Composante 3 : Service de consultants

Cette composante comprend la sélection d’un consultant pour l’assistance à la gestion de projet, l’équipement, le contrôle et la supervision des travaux de génie civil.

Composante 4 : Gestion du projet

Cette composante comprend les sous-composantes suivantes :

Matériel informatique, mobilier et autre équipement pour l’unité de gestion de projet ;

 Mise à disposition d’un logiciel de gestion comptable et financière ;

Fourniture d’un système d’archivage électronique.

Composante 5 : Audit financier du projet

Il s’agira du recrutement d’un cabinet d’audit financier et comptable.

Les acquisitions de Biens et de Travaux seront effectuées conformément aux Directives pour la Passation des marchés financés par la Banque Islamique de Développement (édition de mai 2009 révisée en février 2012). Les marchés de services de consultants seront passés conformément aux Directives pour l’Utilisation des Consultants dans le cadre de projets financés par la Banque Islamique de Développement (édition de mai 2009 révisée en février 2012).

Marchés de Biens

La fourniture des équipements scientifiques et de laboratoires fera l’objet d’un appel d’offres international ouvert conformément aux procédures de la BID.

Les ouvrages de références et journaux périodiques pour la Bibliothèque seront acquis après une consultation à l’échelon international de trois fournisseurs, conformément aux procédures de la BID.

Les équipements mobiliers (classes, bureaux, hébergements et infirmerie) seront acquis par appel d’offres national, conformément aux procédures de la BID.

L’acquisition des équipements informatiques et des équipements de reprographie se fera par appel d’offres national, conformément aux procédures nationales.

Pour l’aménagement des locaux de l’Unité de Gestion du Projet, la procédure d’acquisition est la consultation de trois fournisseurs à l’échelon national conformément aux procédures de la BID.

Le logiciel pour la gestion comptable et financière et le logiciel pour la gestion des contrats et de la passation des marchés, seront acquis après consultation de trois fournisseurs à l’échelon national, conformément aux procédures de la BID.

Marchés de Travaux

Les travaux de génie civil financés par la BID feront l’objet d’un appel d’offres international ouvert avec pré-qualification, conformément aux procédures de la BID.

Sélection de Consultants

Le Consultant pour l’Assistance à la Maitrise d’Ouvrage (AMO), la détermination des équipements scientifiques, le contrôle et la supervision des travaux sera sélectionné sur la base d’une liste restreinte de Consultants Internationaux, conformément aux procédures de la BID et selon la méthode de Sélection Basée sur la Qualité et le Coût (SBQC).

Le Consultant pour le Contrôle de normalisation des risques sera sélectionné sur la base d’une liste restreinte de Bureaux Nationaux, conformément aux procédures nationales et selon la méthode de Sélection Basée sur la Qualité et le Coût (SBQC).

Le Cabinet d’Audit sera sélectionné, conformément aux procédures de la BID, sur la base d’une liste restreinte de Cabinets d’audit locaux accrédités et selon la méthode de Sélection au Moindre Coût (SMC).

Le Consultant pour la mise en place d’un système d’information et de communication de l’assurance qualité du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS), sera sélectionné, conformément aux procédures de la BID, sur la base d’une liste restreinte de Cabinets Nationaux, et selon la méthode de Sélection Basée sur la Qualité et le Coût (SBQC).

Le Consultant pour le développement d’un système d’information et de Gestion de l’enseignement Supérieur PROGES-U (PROgiciel de Gestion Intégrée de l’Enseignement Supérieur et des Universités) sera sélectionné, conformément aux procédures de la BID, sur la base d’une liste restreinte de Cabinets Nationaux, et selon la méthode de Sélection Basée sur la Qualité et le Coût (SBQC).

Les Consultants Experts pour l’appui à l’assurance qualité du ministère de l’enseignement supérieur seront sélectionnés, conformément aux procédures de la BID, sur la base d’une liste restreinte de Consultants Individuels Internationaux.

Le Consultant pour le renforcement des capacités du personnel administratif et technique sera sélectionné, conformément aux procédures de la BID, sur la base d’une liste restreinte de consultants nationaux et selon la méthode de Sélection Basée sur la Qualité et le Coût (SBQC).

Les candidats intéressés peuvent obtenir des renseignements supplémentaires et doivent confirmer leur intérêt par écrit auprès de :

Monsieur Djama N’GOU, Responsable de la Passation des Marchés et des Affaires Juridiques. Plateau, Avenue du Docteur CROZET, Immeuble Azur au 1er étage.
Tél. : (225) 22 24 22 40/ Fax : (225) 20 24 22 39 Site Web : www.pdu.ci – Courriel (E-mail) : djama.ngou@yahoo.fr

Les candidats doivent s’adresser uniquement à l’organisme en charge du
projet à l’adresse ci-dessus et non la BID.

PROJET DE CONSTRUCTION DE L’UNIVERSITÉ DE BONDOUKOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici