(Africa Diligence) Quand d’aucuns regardent l’insécurité, d’autres voient l’avenir. PSA rentre au Nigéria, où il avait installé une usine en 1975… « Ce n’est qu’un modeste projet d’assemblage dans un pays en proie à la corruption et à la violence », dit-on. PSA n’a vendu que 141.500 voitures en Afrique en 2013. Mais comment se passer du Nigéria ?

PSA Peugeot Citroën revient au Nigéria, presque quarante ans après une première tentative. Le français et PAN Nigeria Limited viennent de signer un accord en vue d’assembler et de commercialiser des véhicules Peugeot, dont le premier sera la petite berline pour pays émergents, la 301, aujourd’hui produite à Vigo (Espagne) et en Chine. L’assemblage (léger) de ce modèle dérivé de la 208, allongé et simplifié, débutera au deuxième semestre 2014 dans l’usine de Kaduna. Là même où… Peugeot avait implanté une usine pour produire en 1975 des 404 pick-ups, 504 puis 505.

Un projet majeur à l’époque, qui avait même donné lieu à une prouesse logistique avec un pont aérien pour acheminer les composants français. Hélas, ce grand projet décevant n’avait donné lieu in fine qu’à de faibles volumes eu égard à la déliquescente économie du Nigéria (4.800 ventes de Peugeot en 1996). Aujourd’hui, malgré ses énormes problèmes, de corruption, d’infrastructures sous-développées et d’insécurité, le premier pays d’Afrique par sa population (170 millions d’habitants) croit à un décollage économique avec un taux de croissance de 7,4% escompté cette année. D’où le nouveau projet.

Après la 301, les 508 et 308

Selon les termes de l’accord, PAN Nigeria Limited pourra également assembler les Peugeot 508 et 308. Peugeot s’appuiera sur un réseau d’une dizaine de concessionnaires. Aucune perspective de volumes n’a été communiquée par PSA, qui évoque 1.000 unités pour le volume de lancement, sans autre précision.

Le marché nigérian est bulbutiant. Mais pour Peugeot, jadis roi de l’Afrique avec ses robustes 404 pick-ups et 504, c’est une sorte de retour aux sources. Le groupe PSA a vendu 141.500 véhicules en Afrique l’an dernier, à peu près autant qu’en 2012 et… 90.000 en 2004. En Afrique, seuls l’Afrique du sud et le Maroc ont une réelle industrie automobile.

(Avec Alain-Gabriel Verdevoye )

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici