[Africa Diligence] Trois ans d’existence et des dizaines d’heures de casting plus tard, le Centre Africain de Veille et d’intelligence économique (CAVIE) tient enfin son président d’honneur. Diplomate de carrière, S.E.M. Abdoulaye Diop a été tour à tour ministre des affaires étrangères du Mali (2014-2017), directeur Afrique du Programme alimentaire mondial (2009-2014) et ambassadeur du Mali aux États-Unis (2003-2009).

Avant de rejoindre l’organisation panafricaine d’intelligence économique fondée en août 2015, à Yaoundé, Abdoulaye Diop a servi comme ministre des affaires étrangères du Mali alors que le pays se remettait d’une crise politique et sécuritaire. En qualité de responsable de la diplomatie malienne, il a notamment été négociateur en chef lors de la rédaction des accords de paix d’Alger de 2015 avec les groupes rebelles. Jusqu’à ce jour, sa contribution est regardée comme essentielle à la paix et à la stabilité au Mali et dans la région du Sahel.

Président du Conseil des ministres des pays du G5 Sahel, la nouvelle figure du CAVIE a joué un rôle clé dans la mobilisation du soutien international pour l’opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel visant à combattre le terrorisme et à établir un programme de développement régional pour le Sahel.

Directeur du Bureau Afrique du Programme alimentaire mondial (PAM) à Addis-Abeba, il a remarquablement renforcé le partenariat avec l’Union Africaine sur la sécurité alimentaire et la nutrition. En tant que directeur pays du PAM au Malawi, Abdoulaye Diop a repositionné l’organisation comme partenaire du gouvernement en matière de sécurité alimentaire et de filets de sécurité sociale.

Avant de rejoindre le système des Nations Unies, le président Diop a été ambassadeur du Mali aux États-Unis et conseiller diplomatique principal auprès de deux chefs d’Etat du Mali. On lui reconnaît le mérite d’avoir signé et fait ratifier, pour le compte du gouvernement du Mali, l’Accord de Paris sur le Climat.

Titulaire d’une maîtrise en relations internationales de l’École internationale d’administration publique de Paris, Abdoulaye Diop a reçu un doctorat honoris causa en Service public de l’Université de Chatham, Pittsburg, Pennsylvanie, États-Unis. Il est parfaitement bilingue en anglais et en français.

Outre la reconnaissance du CAVIE au sein de l’Union Africaine et des autres institutions de coopération du continent, le président Diop attache du prix à évangéliser les gouvernements africains sur l’urgence d’une intelligence stratégique africaine. Le Centre ne pouvait rêver meilleur ambassadeur.

Devant cette nouvelle configuration, les Etats Généraux de l’Intelligence Economique Africaine (EGEIA), ouverts au public, se tiendront les 29 et 30 avril 2019 à Dakar, au Sénégal, en présence de décideurs de plusieurs pays.

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici