[Africa Diligence] Moteur de l’intelligence économique africaine, par les Africains, pour l’Afrique, le CAVIE organisera le 1er Sommet de l’Intelligence Economique Francophone (SIEF), en 2020, en marge du XVIIIè Sommet de la Francophonie, en partenariat avec Tunisia-Africa Business Council (TABC).

Dans un communiqué conjoint daté du 14 décembre 2018, Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Abdoulaye DIOP, président d’honneur du CAVIE, et Monsieur Bassem LOUKIL, PDG du Groupe Loukil, président de TABC, membre d’honneur du CAVIE, ont annoncé la tenue de la plus importante rencontre de l’intelligence économique francophone. Ce sera en marge du XVIIIè Sommet de la Francophonie à Tunis.

A l’initiative du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE), en partenariat avec Tunisia-Africa Business Council, la Tunisie accueillera donc le premier Sommet de l’Intelligence Economique Francophone (SIEF) en 2020. L’évènement réunira, en terre africaine, les plus importants acteurs mondiaux de l’intelligence économique ayant en partage l’usage de la langue française.

Légalisé en août 2015, à Yaoundé, le CAVIE œuvre à l’émergence d’une authentique intelligence économique africaine, par les Africains, pour l’Afrique. 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, le Centre surveille 12 secteurs d’activités clés de l’économie africaine pour permettre aux décideurs locaux de savoir, de manière rapide et précise, Qui fait Quoi, Comment, Où, Pourquoi et à Quel prix ? Ces opérations sont réalisées à l’aide d’outils, de techniques et de méthodes innovantes que l’Afrique entend partager avec l’ensemble de la communauté francophone de l’intelligence économique.

Représenté dans 31 pays, l’organisme de référence de l’intelligence économique en Afrique a récemment lancé trois programmes majeurs de renforcement des capacités dont le premier est à destination des parlements africains, le second au profit des collectivités locales et le troisième en direction de la diaspora africaine. Objectif stratégique : améliorer leur implication dans la compétitivité des Etats africains.

Après la publication du référentiel africain de veille et d’intelligence économique, le Centre a lancé un MBA « Intelligence économique et marchés africains », en partenariat avec l’ESG Paris, ainsi que des sessions courtes, intensives et certifiantes focalisées sur la compétitivité des opérateurs économiques actifs en Afrique. Parmi les formations courtes les plus plébiscitées : « Sécurité du patrimoine informationnel du décideur africain » ; « Veille et intelligence des marchés africains » ; « Veille, intelligence économique et due diligence en Afrique » ; « Influencer la décision publique en Afrique » et « Communication de crise à l’ère des réseaux sociaux ».

En 2018, le CAVIE a instauré une Journée Africaine de l’Intelligence Economique (JAIE). Elle sera célébrée le 3 août de chaque année.

La Rédaction (avec CAVIE et TABC)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici