[Africa Diligence] C’est acté : L’américain Convergys, numéro 2 mondial des centres d’appels, va ouvrir à l’île Maurice sa première implantation en Afrique subsaharienne. Cette implantation complète un dispositif francophone qui compte déjà deux centres de contacts en France (Vélizy et Angers) et quatre en Tunisie (avec 2.000 personnes).

Le groupe a récemment annoncé l’ouverture, au premier trimestre 2017, de son premier centre de service client en français et en anglais dans un bâtiment tout neuf d’un centre d’affaires proche de la capitale Port-Louis. « Un investissement de plusieurs millions d’euros, avec 500 emplois à la clef, qui permettra à l’un de nos clients français de démarrer la première opération du nouveau centre », se félicite Rémy Beal.

Nommé en septembre « group vice-président operations Emea » pour Europe, Middle-East, Africa, de l’américain Convergys, numéro deux mondial des centres d’appels, qu’il a rejoint en 2014 après six ans chez Teleperformance, Rémy Beal a réussi à convaincre ses dirigeants, basés à Cincinatti (Ohio), d’investir… à l’île Maurice.

Cette première implantation subsaharienne de Convergys complète un dispositif francophone qui compte déjà deux centres de contacts en France, à Vélizy et Angers – le plus grand du genre dans l’Hexagone -, quatre en Tunisie, avec 2.000 personnes environ, ainsi que des opérations dans les hubs multilingues européens du groupe.

Ambitions européennes

« Développer Maurice sécurise nos activités en France et en Tunisie », ajoute le dirigeant. Mais pas seulement, puisque les Mauriciens parlent également anglais et « avec un accent très neutre », ont pu constater les patrons américains du groupe.

Revenu en Europe début 2014, grâce à l’acquisition de Steam Global Services pour 820 millions de dollars, Convergys a confirmé, l’été dernier, ses ambitions sur le Vieux Continent avec le rachat en août de Buw, numéro deux en Allemagne derrière Arvato avec 6.000 salariés et 150 millions d’euros de chiffre d’affaires. Un marché allemand décidément très convoité, puisque le français Webhelp y a pris le contrôle, en mai 2015, de Perry & Knorr, avec 2.000 salariés pour 50 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel.

Suite à l’acquisition de Buw, bouclée à 123 millions d’euros, Convergys compte désormais dans la zone Emea – y compris le Royaume-Uni – quelque 18.000 personnes dans 43 centres de contacts opérant dans 14 pays.

Dans le même ordre d’idées, lire :

Le marché de l’électricité en Afrique subsaharienne

Le marché de l’assemblage des ordinateurs en Afrique centrale et de l’Ouest

Etude du marché de la vidéosurveillance et de la télésurveillance en Afrique

La Rédaction (Avec MAD et Knowdys Database)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici