[Africa Diligence] D’après le rapport 2015 sur les TIC publié par le Forum économique mondial, le Rwanda a enregistré des améliorations considérables pour exploiter le potentiel des TIC et mener une transformation sociale et économique digne des nations les plus avancées. Le pays fait désormais partie du Top 10 africain pour ses performances en matière de TIC.

Jean Philbert Nsengimana, ministre rwandais de la Jeunesse et des TIC a récemment déclaré devant la presse que la Rwanda a intégré les technologies de l’information dans tous les secteurs de l’économie. « Les Rwandais sont devenus des utilisateurs avides des technologies dans leurs activités. Le rapport témoigne de ce qu’il se passe sur le terrain en termes de croissance des TIC », a-t-il déclaré.

Le ministre a expliqué que le pays offre un environnement favorable à la croissance des TIC en améliorant l’accès aux services, en renforçant la connectivité, en créant des entreprises et des opportunités d’emploi et en changeant la façon de communiquer des gens.

L’étude, qui évalue la capacité de 143 économies développées et en voie de développement à tirer profit des TIC pour la croissance et le bien-être, classe le Rwanda au premier rang des pays est- africains, 6ème de l’Afrique et 83ème au niveau mondial, avec un score de 39.

L’île Maurice se classe première en Afrique et 45ème au niveau mondial (avec un score de 4,5), suivi des Seychelles (74ème mondial avec un score de 4), et de l’Afrique du Sud (75ème au niveau mondial avec un score de 4).

Le rapport, intitulé « TIC pour la croissance inclusive », présente des solutions pratiques pour permettre à tout le monde de bénéficier et de participer à la révolution des TIC. L’édition 2015 sur les Technologies mondiales de l’information montre que Singapour se classe premier au niveau mondial avec un score de 6, suivi de la Finlande avec un score de 6 et de la Suède avec un score de 5,8.

Le Rwanda veut créer un parc des TIC qui servira de base à des investissements technologiques comprenant des formations, des industries et la recherche et développement (R&D). Kigali attache du prix à ce que 95 % des Rwandais soient connectés à Internet d’ici 2017.

(Avec Xinhua et Knowdys Database)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici