Les aides financières qui permettent de soutenir et de compléter les petites retraites

Les petites retraites peuvent bénéficier d'un certain nombre d'aides qui rendent la vie quotidienne plus sereine.

© Africadiligence.com - Les aides financières qui permettent de soutenir et de compléter les petites retraites

Pour certains Français, la retraite est une bénédiction. Enfin, ils peuvent se reposer, commencer de nouvelles activités et profiter de leurs proches. Mais pour d’autres, cette nouvelle étape dans la vie est source d’angoisses. Et pour cause, ils craignent d’avoir une mauvaise qualité de vie du fait d’une petite retraite. 

Mais ces Français-là doivent savoir qu’il existe des aides qui visent à améliorer leur confort au quotidien. Ces aides concernent les retraités qui ont des pensions trop faibles pour vivre dignement en France. On vous les présente.

Les aides sociales pour compléter une petite retraite #

Rassurez-vous, si vous avez une petite retraite, il existe différentes aides pour vous aider. D’abord, l’Allocation de Solidarité pour les Personnes Âgées (ASPA). Vous pouvez la demander dès 65 ans si vous résidez en France. Le montant maximal est de 961,08 euros.

À lire Aide de 1 571 euros pour les retraités : 50% oublient de la demander pour vivre mieux

Les petites retraites peuvent bénéficier de l’Allocation Simple d’Aide Sociale aux Personnes Âgées. Elle concerne ceux qui ne peuvent pas demander l’ASPA. Comme pour la précente, vous devez avoir au moins 65 ans.

Une autre aide connue est l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS). Elle cible les demandeurs d’emploi qui ont épuisé leurs droits au chômage, sans limites d’âge. En outre, elle peut monter jusqu’à 596,31 euros.

Les aides au logement pour les petites retraites #

Les seniors doivent pouvoir continuer à payer leur loyer. Et quand on a une petite retraite, ce n’est pas facile. Par chance, l’État peut vous verser des aides bienvenues pour cela.

À commencer par celle que tout le monde connaît, l’APL (Aide Personnalisée au Logement). Pour cela, il faut être locataire ou résider en EHPAD. Le versement se fait par la CAF ou la MSA. Le montant dépend de votre loyer, de la composition du foyer et de vos ressources.

À lire Retraites Agirc-Arrco : mauvaise nouvelle concernant le montant de votre pension en mars

Vous avez une petite retraite et vous ne pouvez pas toucher l’APL ? Pas de panique, il en existe deux autres. D’abord, l’Allocation de Logement Social (ALS). Pour la toucher, il faut respecter des conditions de ressource.

Ensuite, l’Aide Sociale à l’Hébergement (ASH). Il faut avoir 65 ans pour la demande. Les départements la versent aux personnes qui vivent en EHPAD ou en unité de soins de longue durée. Cette aide prend en compte les revenus de la personne et de ses proches.

Pour la santé et l’aide à domicile #

Outre la pension d’invalidité, l’ASI (Allocation Supplémentaire d’Invalidité) s’adresse aux invalides qui résident en France et dont la capacité de travail est réduite. Elle peut atteindre jusqu’à 846,98 € mensuels pour un couple.

La Complémentaire Santé Solidaire, accordée gratuitement ou à faible coût selon les revenus, prend en charge les frais de santé complémentaires conformément aux tarifs de la sécurité sociale.

À lire Un virement inhabituel apparaîtra sur votre compte ce 1er mars, 13 millions de retraités concernés

Enfin, il existe l’aide au financement d’une aide à domicile. Pour une petite retraite, cette aide peut changer la vie. Mais elle n’est pas la seule. Il y a aussi l’aide au portage des repas chauds à domicile, l’aide pour financer des travaux dans son logement et l’aide aux déplacements. 

Ainsi, ce sont autant de supports pour les petites retraites qui cherchent à avoir un meilleur confort de vie.