Retraite : ce cas précis vous donne droit à une majoration de votre pension de 5 à 10%

Les ex-salariés du secteur privé peuvent se réjouir. Ils ont droit à une majoration sur leur pension. Voici tous les détails !

© Africadiligence.com - Retraite : ce cas précis vous donne droit à une majoration de votre pension de 5 à 10%

Une fois à la retraite, les revenus des assurés diminuent certainement. Si bien que certaines personnes cherchent tous les moyens pour obtenir une quelconque rémunération. Ainsi, une majoration sur la pension est toujours la bienvenue. Celle-ci s’adresse à de très nombreux seniors ! Découvrez ce qu’il faut faire pour l’obtenir et le montant que les autorités offrent !

Retraite : Les parents peuvent désormais compter sur leurs enfants ! #

L’information se répand sur toutes les plateformes en ce moment. En effet, les autorités offrent une majoration de 5 à 10 % à la retraite des parents. Et cela vaut pour ceux qui ont donné naissance, mais aussi pour ceux qui ont adopté un enfant.

La majoration familiale concerne les enfants à charge, mais aussi les enfants nés ou élevés. Si vous êtes tuteur d’un enfant ou si vous l’avez éduqué pendant 9 ans avant son adolescence, votre retraite augmente. Les autorités se chargent de vous offrir la majoration adéquate selon votre profil.

À lire Retraités : cette aide de 277 euros que vous pouvez toucher, n’oubliez pas de la réclamer

D’autre part, les enfants en état d’invalidité (avant ses 21 ans) vous permettent aussi d’obtenir cette majoration de votre retraite. Il en est de même pour les jeunes de 18 à 25 ans. Seulement, ils ne doivent recevoir aucune indemnité et doivent s’inscrire à Pôle emploi.

Pour calculer la majoration de la retraite, la caisse procède au cas par cas. Par ailleurs, elle établit un plafond de 2 221,34 euros pour les personnes nées après le 2 août 1951. Aucun coefficient de minoration définitive ne s’applique dans le calcul de cette majoration.

Les pères de famille ont eux aussi droit à des remerciements ! #

De l’opinion générale, les majorations pour éducation d’enfants reviennent à la maman. Il faut dire que les enfants ont plus besoin de leur mère que de leur père. Mais à la suite de la réforme des retraites, un nouveau dispositif vient départager les droits des parents.

Le dispositif en question s’appelle la « surcote parentale », où les hommes ont aussi droit à un surplus. Cette nouvelle décision concernant la retraite des parents découle du décret du 21 août 2023. En prenant soin de ses enfants, le père de famille doit continuer à exercer son métier.

À lire Retraite : 9 façons simples et efficaces pour obtenir des trimestres sans travailler plus

Cette majoration s’élève à 1,25 % pour chaque trimestre que l’assuré cotise. Entre-temps, il doit avoir entre 63 et 64 ans. En une année, il peut alors gagner 5 % de majoration quant à sa pension de retraite !

Afin d’obtenir cette surcote, le senior doit avoir au moins 63 ans. Son dossier de retraite doit aussi faire mention d’un trimestre de majoration en durée d’assurance pour enfant. Il doit aussi faire en sorte d’obtenir les 43 annuités qui offrent un taux plein.

Retraite : Vers un renouveau du partage des trimestres #

Suite à ce décret du 21 août 2023, une question se pose alors. Comment les parents doivent-ils départager leurs gains de trimestres en faveur de leur retraite ? Dans certains cas où le couple ne vit plus ensemble, cela pourrait effectivement poser certaines problématiques.

Selon la loi, les parents choisissent d’eux-mêmes le partage des 4 trimestres que les autorités leur accordent. Le tout, c’est de rassembler les documents nécessaires et d’envoyer la demande à l’Agirc-Arrco.

À lire Retraite des femmes : 8 solutions pour optimiser le montant de votre retraite et vivre sereinement