Elle parvient à partir à la retraite à 42 ans et dévoile sa méthode redoutable

Cette femme a fait l’exploit de partir à la retraite à l’âge de 42 ans. Elle a décidé de partager ses stratégies pour atteindre cet objectif.

© Africadiligence.com - Elle parvient à partir à la retraite à 42 ans et dévoile sa méthode redoutable

Charmagne Chi est une femme qui a réalisé le rêve de beaucoup de gens : prendre sa retraite à 42 ans et profiter pleinement de la vie. Son parcours est impressionnant, mais pas inaccessible si vous suivez ses conseils avisés. Elle partage ce qu’elle a fait pour atteindre l’indépendance financière et quitter le monde du travail si tôt.

La retraite, une initiative prise dès l’âge de 30 ans #

Charmagne Chi travaillait dans une entreprise depuis plusieurs années, quand elle a décidé à 30 ans de se fixer un objectif de retraite. Elle a alors adopté la méthode FIRE, qui signifie Financial Independence Retire Early, ou Indépendance financière pour un départ anticipé en français.

Cette méthode consiste à épargner et à investir une grande partie de ses revenus. L’objectif final est de pouvoir vivre de ses rentes et arrêter de travailler.

À lire Retraite Agirc-Arrco : ce gros changement qui va tout chambouler, votre pension va baisser ?

Charmagne Chi, qui a aujourd’hui 44 ans et habite aux États-Unis, reconnaît que sa situation était favorable pour appliquer cette méthode. Elle n’avait pas d’enfant ni de dette étudiante à rembourser. Ce qui lui permettait de réduire ses dépenses.

Elle affirme que tout le monde peut suivre son exemple, à condition de faire un effort d’au moins 10 % sur son mode de vie. Elle encourage ainsi les personnes qui veulent prendre leur retraite anticipée à ne pas se laisser décourager par les idées reçues. Selon elle, il ne faut pas écouter ces gens qui pensent que cela n’est pas possible.

Elle change radicalement son train de vie #

Pour réussir son projet de retraite, Charmagne Chi a dû changer radicalement son train de vie. Elle et son mari ont, en effet, renoncé à certaines dépenses superflues. Par exemple, les massages au spa, le shopping, les brunchs dans les restaurants chics, les voyages et bien d’autres.

Ils se sont alors contentés du strict minimum pour vivre. Elle avoue que cela a été difficile au début, mais que cela en valait la peine.

À lire Retraite : mauvaise nouvelle, la fin de cette aide va pénaliser de nombreux Français

Charmagne Chi a également réduit ses coûts fixes et adopté une consommation plus responsable. Elle et son mari ont choisi de vivre dans un logement modeste et de privilégier la simplicité au lieu du luxe. Elle a en fait réalisé qu’elle n’avait pas besoin de toutes ces commodités.

La jeune retraitée a choisi un véhicule peu coûteux #

Charmagne Chi a décidé de réduire ses dépenses liées au transport. Ainsi, elle a opté pour un véhicule moins cher et qui consomme moins de carburant.

Elle et son mari ont alors fait le choix de se partager une seule voiture. Ce qui leur a permis d’économiser sur les coûts d’entretien. Ils ont ainsi pu se passer d’un prêt pour acheter un second véhicule. Selon elle, faire des sacrifices est une condition nécessaire pour atteindre son objectif de retraite.

Un emploi qui paie bien, un départ tôt à la retraite #

La quadragénaire bénéficiait d’un emploi qui lui assurait un revenu suffisant pour subvenir à ses besoins et épargner. Son mari était dans la même situation. Ils menaient une vie confortable et digne tout en se préparant à la retraite.

À lire Retraite: la mauvaise nouvelle vient de tomber pour votre pension, les retraités concernés

Charmagne Chi reconnaît qu’elle avait de la chance, car elle n’avait pas de dette à payer, ni d’enfant à charge. Grâce à tous ces sacrifices, elle a pu prendre sa retraite à 42 ans et jouir des plaisirs de la vie sans stress. Même si elle dispose d’assez d’argent pour vivre une belle vie, elle reste modeste et passe son temps libre à lire.