Flambée de cette taxe en 2024 : les propriétaires vont voir rouge

Les propriétaires ne seront pas heureux de savoir qu'une taxe va augmenter en 2024. Et non, on ne parle pas de la taxe foncière.

© Africadiligence.com - Flambée de cette taxe en 2024 : les propriétaires vont voir rouge

Plusieurs Français rient jaune lorsqu’il s’agit de parler des impôts et des taxes. Ils n’hésitent pas à dire que la France est le pays qui prélève le plus d’argent aux citoyens. Il faut dire qu’il existe des taxes pour un peu tout. Parfois, elles sont surprenantes. Comme celles qui concernent le covoiturage ou les ventes sur Vinted.

Il faut dire que certaines taxes sont tous sauf anciennes. En effet, certaines sont relativement récentes. Et l’une d’elle va justement augmenter en 2024. De quoi agacer les Français qui doivent obligatoirement la payer. 

Une hausse pour la taxe sur les abris de jardin  #

La taxe pour les abris de jardin existe depuis 2012. Et depuis le 1ᵉʳ janvier 2024, elle augmente encore. Pour rappel, elle concerne les constructions de plus de 5 m² qui ne sont pas démontables. 

À lire Ces propriétaires obtiennent l’annulation de la hausse de leur taxe foncière et gagnent 315 € en moyenne

Depuis 2012, c’est un nouvel impôt que certains propriétaires doivent payer. Après l’envolée de la taxe foncière en 2023, avec des perspectives de hausse cette année encore, c’est au tour de la taxe sur les abris de jardin de voir son montant croître pour la huitième année consécutive.

Après une augmentation de 7% en 2022 et de 8% en 2023, la hausse sera un peu moins importante en 2024. Elle sera tout de même de +3,4%. Un coup dur supplémentaire pour les propriétaires français. 

Pour l’éviter, il vous suffit d’opter pour un abri de jardin démontable. Cela vous permet d’en posséder un sans pour autant payer cette taxe.

Un coup dur après la hausse de la taxe d’habitation #

En 2024, les propriétaires devront aussi payer la taxe foncière. Ils doivent la payer chaque année, mais subissent aussi des hausses impressionnantes. Surtout en 2023 avec une hausse moyenne nationale de +7,1%. 

À lire Le montant de cette taxe va flamber : l’astuce pour atténuer son impact pour 38 millions de Français

En 2024, la hausse sera encore plus importante que pour les abris de jardin. 3,9%. C’est donc moins qu’en 2023, mais cela reste malgré tout un nouveau coup dur pour les propriétaires.

Il faut dire que les communes, qui calculent les taux, tentent de récupérer le manque à gagner de la taxe d’habitation. Depuis que les Français ne la paient plus (pour les résidences principales), les communes se retrouvent avec moins de fonds. 

Cependant, les propriétaires espèrent que les conseils municipaux opteront pour la modération fiscale cette année. D’autant plus que nous traversons toujours une période historique de crise.

Opter pour la mensualisation  #

Pour ne pas payer les taxes en une seule fois, il est possible d’opter pour la mensualisation. Ainsi, vous payez tous les mois un plus faible montant. C’est une option intéressante pour ceux qui ont du mal à mettre de côté en prévision du paiement des impôts. 

À lire 6 astuces méconnues pour ne pas payer de taxe foncière et 2 bons plans pour la réduire

Cela permet ainsi de s’y retrouver, surtout depuis l’instauration du prélèvement de l’impôt à la source. En optant pour la mensualisation, vous n’avez plus à verser une grosse somme d’argent une fois dans l’année.

Cette année, les propriétaires ne profitent donc pas de cadeaux fiscaux. En outre, on rappelle que, bien que la hausse soit modérée, elle fait suite à une hausse historique. En effet, cela faisait 40 ans que la taxe foncière n’avait pas connue une telle hausse. Par conséquent, on peut comprendre la colère des propriétaires qui doivent toujours payer plus.