Pension de retraite : ces informations à fournir d’urgence pour toucher une hausse de 10%

Si vous êtes éligible à la surcote de 10 % de la retraite complémentaire, il vous faut envoyer ces documents à l’Agirc-Arrco.

© Africadiligence.com - Pension de retraite : ces informations à fournir d’urgence pour toucher une hausse de 10%

En France, la retraite complémentaire est indispensable pour compléter votre retraite de base et préserver votre pouvoir d’achat. Mais connaissez-vous la surcote sur la retraite complémentaire ? Il s’agit d’une bonification qui vous permet d’augmenter le montant de votre pension.

Si vous êtes parent, vous pourrez peut-être bénéficier d’une majoration de 10 %. Mais pour cela, vous devez remplir certaines conditions, mais aussi fournir quelques informations. Les voici.

Comment avoir 10 % de surcote sur votre retraite ? #

La surcote est une majoration qui augmente le montant de votre pension. Elle est accordée aux parents qui ont eu ou élevé au moins trois enfants. Il leur permet ainsi de maintenir un niveau de vie décent après leur cessation d’activité. Pour bénéficier de la surcote de 10 %, vous devez alors remplir l’une des deux conditions suivantes.

À lire Retraite : toutes les aides méconnues ou oubliées que vous pouvez réclamer d’urgence

Soit vous avez un enfant à charge au moment de votre départ à la retraite. Vous toucherez alors une surcote temporaire ou permanente selon que votre enfant reste ou non à votre charge après vos 65 ans.

Soit vous avez élevé vos enfants pendant au moins neuf ans avant leur 16e anniversaire. Ou encore avant qu’ils ne perdent le droit aux prestations familiales. Ces situations vous donneront alors droit à une surcote permanente. C’est à compter du moment où votre troisième enfant aura 16 ans. Cette condition s’applique aussi aux parents d’enfants décédés hors faits de guerre depuis le 16 avril 2023.

Le retraité doit fournir ces documents #

Si vous remplissez les conditions ci-dessus au moment de votre départ à la retraite, la surcote de 10 % s’ajoute à votre pension. Et ce, sans que vous n’ayez à faire la demande. Sinon, vous devrez faire une demande de majoration auprès de l’Agirc-Arrco et fournir les justificatifs nécessaires, notamment certains documents.

Voici la liste des pièces à joindre à votre demande de majoration :

À lire Retraite : bonne nouvelle pour 400 000 assurés de l’Agirc-Arrco, à quoi vous attendre

– Une copie de votre livret de famille ;
– Une copie de votre pièce d’identité ou de votre passeport en vigueur ;
– Un document spécifique pour les enfants que vous avez élevés sans être leur parent ni leur tuteur ;
– Une copie de votre dernier avis d’imposition ;
– Une copie de l’acte de naissance ou de l’extrait de naissance avec filiation pour les enfants dont vous êtes le tuteur.

D’autres pièces pour les enfants entre 18 et 25 ans #

Si vous avez des enfants de 18 à 25 ans à votre charge, vous devez fournir des documents supplémentaires pour la majoration de retraite. Ces documents doivent, en fait, prouver que vos enfants sont toujours en formation, à la recherche d’emploi ou en situation de handicap.

Si vos enfants sont encore étudiants ou apprentis, il faut joindre une photocopie du certificat d’apprentissage ou de scolarité. Pour des enfants à la recherche d’un emploi, il faut une photocopie de l’avis pour l’admission à l’allocation d’insertion. Vous aurez aussi besoin d’une déclaration sur l’honneur de non-indemnisation et une photocopie de l’attestation d’inscription à France Travail.

S’il s’agit d’enfants handicapés, il vous faudra alors une photocopie de la carte d’invalidité, du titre de pension ou de la CDAPH.

À lire Retraite : attention à cette mauvaise nouvelle à prévoir qui vise le montant de votre pension

Note : Ces documents s’ajoutent à ceux que vous devez fournir. N’oubliez pas de les envoyer à l’Agirc-Arrco pour profiter ainsi de la surcote de 10 % sur votre pension de retraite.