Les solutions pour payer moins d’impôts si vous être à la retraite et économiser

Comment les retraités peuvent-ils faire pour payer moins d'impôts ? On vous explique toutes les astuces pour faire des économies.

© Africadiligence.com - Les solutions pour payer moins d’impôts si vous être à la retraite et économiser

En ces périodes économiquement difficiles, où chaque économie compte, les hausses de prix de l’énergie, l’inflation, les courses alimentaires et les factures croissantes rendent la recherche d’avantages fiscaux et d’exonérations d’impôts plus pertinente que jamais.

La saison de la déclaration des impôts approche à grands pas. C’est donc l’occasion de découvrir comment tirer profit de quelques avantages. Comment faire pour payer moins d’impôts ? Pour faire des économies ?

Penser au crédit d’impôts  #

Les retraités, qu’ils paient des impôts ou non, bénéficient d’un crédit d’impôt pour l’emploi d’une aide à domicile, couvrant des services tels que le ménage, les courses et l’aide à la personne.

À lire Retraite Agirc-Arrco : ce gros changement qui va tout chambouler, votre pension va baisser ?

Ce crédit équivaut à 50% des sommes payées, plafonné à 12 000€ par an (15 000€ la première année). Une majoration de 1 500€ par enfant ou membre du foyer fiscal de plus de 65 ans s’applique, avec un plafond final de 15 000€ (18 000€ la première année) ou 20 000€ si un membre du foyer est titulaire de la carte d’invalidité.

Il est important de noter que des avantages fiscaux similaires s’appliquent à l’entretien du jardin, au bricolage et à l’assistance informatique à domicile, avec des plafonds de dépenses respectifs. De quoi encourager les retraités à déléguer certaines taches à des professionnels. Surtout s’ils économisent les salaires qu’ils versent au moment de payer les impôts.

Demi-part supplémentaire pour invalides et anciens combattants #

Les personnes qui perçoivent une rente pour accident du travail, une pension militaire d’invalidité d’au moins 40 %, ou titulaires d’une carte d’invalidité (80% d’incapacité) ont droit à une demi-part supplémentaire pour le calcul de leur impôt sur le revenu.

Cette demi-part s’applique également aux anciens combattants titulaires de la carte du combattant ou d’une pension militaire, ainsi qu’à leurs veuves ou veufs âgés de 74 ans révolus.

À lire Retraite : mauvaise nouvelle, la fin de cette aide va pénaliser de nombreux Français

Il est essentiel de cocher la case correspondante sur la déclaration aux impôts pour bénéficier de cette demi-part supplémentaire.

En outre, sachez que les retraités les plus modestes ou invalides peuvent profiter d’une exonération totale de la taxe foncière. Dans certains cas, ils jouissent d’une baisse de cent euros. C’est uniquement disponible sur la résidence principale. 

Les retraités peuvent ne plus payer la CSG #

Enfin, terminons avec un dernier impôt. La contribution sociale généralisée (CSG) est un prélèvement obligatoire français qui existe depuis 1991. Son utilité est indéniable puisque la CSG finance en partie la sécurité sociale. L’État prélève la CSG sur les revenus d’activité (salaires…), les revenus de remplacement (pensions de retraite, chômage). Ils puisent aussi dans les revenus de patrimoines (revenus fonciers…).

Il s’agit d’un prélèvement à la source. Cependant, certains retraités peuvent ne plus payer la CSG. En effet, cette exonération concerne ceux qui touchent plusieurs prestations. 

À lire Retraites revalorisées : le montant de votre petite pension sera-t-il augmenté prochainement ?

Ainsi, si vous touchez l’ASPA, la majoration de retraite pour tierce personne, l’ASI, l’allocation de reconnaissance du combattant, l’allocation de veuvage de la sécurité sociale ou la retraite mutualiste du combattant, vous profitez d’une exonération. 

Par conséquent, en ces temps de crise, n’hésitez pas à vérifier que vous payez le bon montant des impôts. En effet, vous pouvez profiter des offres qui sont mises à la disposition des retraités les plus modestes.

Le mois d’avril approche, c’est donc bientôt le lancement de la saison des déclarations des impôts qui arrive. Autant se renseigner en amont sur les économies d’impôts, n’est-ce pas ?