Elle se rend chez Aldi, elle déballe ses courses et découvre l’horreur

Une cliente de l’enseigne Aldi fait une horrible découverte après avoir fait ses courses. Elle raconte son histoire à ne pas lire si vous mangez.

© Africadiligence.com - Elle se rend chez Aldi, elle déballe ses courses et découvre l’horreur

Certaines histoires que racontent les clients de grandes enseignes font froid dans le dos. Et on espère qu’elles ne nous arriveront jamais. Aujourd’hui, nous parlons du cas de Virginie, fidèle cliente de l’enseigne Aldi. Les faits se déroulent en Belgique. Mais ils auraient très bien pu arriver en France.

La jeune femme veut se faire plaisir en faisant ses courses. Mais elle n’en revient pas une fois chez elle. Cependant, cela ne signifie pas qu’elle ne retournera plus chez Aldi. En effet, cette cliente préfère au contraire critiquer le fournisseur. Cependant, signalons que l’enseigne a un travail de vérification. Et, de toute évidence, il n’a pas été effectué dans ce cas bien précis.

Une cliente achète des huîtres chez Aldi #

Un jour comme un autre, Virginie se rend dans son magasin Aldi habituel pour acheter une bourriche d’huîtres. Ce n’était, à vrai dire, pas pour cela qu’elle s’y est rendue. Elle voulait simplement faire ses courses. Mais, sur place, elle découvre une belle promotion. Des bourriches d’huîtres à moins de sept euros.

Puisqu’elle adore les huîtres, elle décide de craquer. Elle précise que c’était la première fois qu’elle achetait des huîtres chez Aldi.

De retour chez elle à Fleurus, Virginie est loin de se douter de ce qui l’attend dans sa bourriche. Le jour-même, elle décide de les consommer. Mais, après avoir mangé la première huître, elle remarque une odeur très désagréable. Elle ouvre alors toutes les huîtres et découvre des dizaines et des dizaines de vers.

Aldi : des huîtres que la cliente ne peut pas manger #

Aucune des huîtres de la bourriche n’était comestible, toutes sont contaminées par des vers. « Il y en avait partout, ils étaient enfermés dedans et dès qu’on ouvrait les huîtres ils sortaient. Il y avait deux sortes, avec picots, et d’autres avec plein de petites pattes« , relate Virginie, qui a dû faire preuve d’un solide appétit ce vendredi soir-là.

Malgré cette expérience désagréable, Virginie décide de ne pas déposer une plainte contre l’enseigne Aldi. Elle explique son choix.

“Ce n’est pas de leur faute, c’est la firme qui leur fournit les huîtres qu’il faut remettre en cause. C’est honteux, imaginez quelqu’un les achète et ne fait pas attention ! Parce qu’elles doivent toutes avoir ce problème. Elles devraient être traitées normalement et puis, les huîtres ça doit rester très frais”. 

Elle se rend chez Aldi, elle déballe ses courses et découvre l’horreur
Elle se rend chez Aldi, elle déballe ses courses et découvre l’horreur

 

La réponse de l’enseigne #

Aldi entend parler de cette histoire et s’en étonne. L’enseigne précise n’avoir reçu aucune plainte. Aucun autre client n’a eu une mauvaise surprise, vraisemblablement. Elle invite cependant Virginie à prendre contact. 

S’il n’y a pas de plainte, Aldi prend au sérieux cette histoire. C’est son image de marque qui est en jeu. Alors, la porte–parole rappelle que les clients peuvent contacter le service après-vente en cas de problème.

Elle se rend chez Aldi, elle déballe ses courses et découvre l’horreur
Elle se rend chez Aldi, elle déballe ses courses et découvre l’horreur

 

Aldi souhaite, sans doute, que ce genre de soucis reste en interne. C’est une très mauvaise publicité pour l’enseigne, bien que Virginie se montre tout à fait compréhensive. Heureusement, la jeune femme indique aller bien, autant physiquement que psychologiquement. Des personnes qui ont des problèmes avec la nourriture auraient pu sortir de cette histoire totalement traumatisées.