La liste des aides que les seniors peuvent toucher pour vivre plus confortablement

Les retraités qui n'ont pas une pension de retraite importante peuvent demander des aides pour mieux vivre au quotidien.

© Africadiligence.com - La liste des aides que les seniors peuvent toucher pour vivre plus confortablement

De nombreux Français aspirent à une retraite confortable. Ils espèrent bénéficier d’une pension suffisante pour profiter pleinement de leur nouvelle vie sans être accablés par des soucis financiers. Toutefois, la réalité est souvent différente, car un nombre considérable de retraités se voient attribuer des pensions relativement modestes. Ils se voient alors dans l’obligation de compter sur une aide extérieure pour s’en sortir. 

Heureusement, plusieurs aides sont disponibles pour répondre à cette vulnérabilité financière. Elles offrent ainsi une alternative aux attentes des revalorisations annuelles et procurent un soutien financier plus immédiat. Le principal défi réside dans le fait que de nombreux Français ignorent l’existence de certaines de ces aides. 

Les retraités oublient de demander des aides #

En France, l’État met à la disposition des retraités diverses aides financières. Cependant, et c’est malheureux, des milliards d’euros d’aides potentielles se perdent chaque année. Et pour cause, les Français ne font pas les démarches nécessaires. Or, sans demande, tout versement est impossible. 

À lire Retraite Agirc-Arrco : ce gros changement qui va tout chambouler, votre pension va baisser ?

En effet, ces aides financières ne sont pas automatiquement versées aux retraités. C’est à eux d’initier une procédure administrative en constituant un dossier de demande. Cependant, certains hésitent à entamer ces démarches administratives, tandis que d’autres ignorent purement et simplement l’existence de ces aides. Autant d’éléments qui expliquent les taux de non-recours.

On conseille vivement aux retraités d’utiliser des simulateurs en ligne pour évaluer leur éligibilité à ces aides. Cela leur permet de savoir s’ils peuvent ou non percevoir des allocations. L’utilisation d’un simulateur peut changer la donne et pousser certains retraités à, enfin, faire la demande.

Les aides qu’il ne faut plus oublier #

Prenons l’exemple de l’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA). Elle concerne uniquement les individus de 65 ans qui ont un revenu mensuel inférieur à 961,08 euros. Son taux de non-recours dépasse les 60%. Pourtant, elle apporte un soutien précieux. En effet, elle a récemment bénéficié d’une revalorisation de 5,3%. Par conséquent, le montant maximal pour un retraité seul est de 1 012,02 euros.

Une autre aide souvent méconnue est l’Aide Personnalisée au Logement (APL). Son but est de réduire les coûts du loyer ou des mensualités d’un prêt immobilier. Son montant varie selon divers critères. La CAF, pour son calcul, prend en compte les ressources, la situation familiale, la localisation et le coût du logement.

À lire Retraite : mauvaise nouvelle, la fin de cette aide va pénaliser de nombreux Français

Certains retraités ne la réclament pas. Pourquoi ? Car, souvent, ils pensent à tort qu’il faut être travailleurs pour y être éligible.

Des soutiens financiers pour la santé et l’indépendance #

Les retraités les plus précaires ont la possibilité de demander des aides financières couvrent les dépenses de santé. On pense notamment à l’Aide à la Complémentaire Santé (ACS), qui propose des tarifs médicaux avantageux aux personnes qui dépassent le plafond de l’ASPA. On sait qu’avoir une mutuelle coûte cher. Alors, cette aide allège le coût d’une complémentaire santé.

Enfin, les aînés en perte d’autonomie peuvent solliciter l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA). Cette dernière finance des aides à domicile ou l’hébergement en établissement spécialisé. Le montant de l’APA évolue en fonction des besoins de la personne et de ses ressources.

Ces aides financières représentent d’importantes ressources. Elles permettent aux retraités qui perçoivent des pensions modestes de mieux vivre au quotidien. Ils se soucient moins des problèmes financiers. 

À lire Retraites revalorisées : le montant de votre petite pension sera-t-il augmenté prochainement ?