Retraite : ces documents à fournir pour bénéficier d’une hausse de votre pension de 10%

Certains Français peuvent bénéficier d'une revalorisation de 10% de leur pension de retraite. Mais comment faire ?

© Africadiligence.com - Retraite : ces documents à fournir pour bénéficier d’une hausse de votre pension de 10%

Les bénéficiaires d’une retraite complémentaire peuvent prétendre à une majoration de 10 % en fonction de leur situation familiale. En revanche, cette revalorisation n’est pas toujours automatique. En effet, ils doivent parfois obligatoirement suivre certaines étapes pour en faire la demande.

Ainsi, cet article vous permet d’y voir plus clair et de connaître les documents à envoyer. Ils sont indispensables pour obtenir ce supplément bienvenu.

Retraite : une majoration intéressante  #

La première question que l’on se pose est de savoir si nous sommes ou non éligibles à cette majoration de 10% sur la pension de retraite. C’est le cas si et seulement si vous avez des enfants. Voyons de plus près les critères à respecter.

À lire Retraite : attention à cette mauvaise nouvelle à prévoir qui vise le montant de votre pension

Ce sont donc les enfants qui jouent un rôle dans l’obtention de cette majoration de la pension de retraite. Pour bénéficier de cette surcote, il faut avoir un enfant à charge au moment du départ de la retraite. 

Ou alors, les assurés doivent avoir élevé au moins trois enfants dans leur vie pour faire la demande. Ce sont donc les enfants qui déterminent si vous pouvez toucher ou non cette surcote.

Il est donc indispensable d’avoir élevé les enfants pendant neuf ans au minimum avant l’âge où ils n’ont plus touché les prestations familiales. En outre, la majorité de 10% est possible dès que le troisième enfant atteint l’âge de 16 ans.

À noter que depuis le 16 avril 2023, la condition d’éducation de neuf ans prend également en compte les enfants décédés en dehors des faits de guerre. Ainsi, vous pouvez obtenir cette surcote à partir de la date à laquelle votre enfant décédé aurait atteint l’âge de 16 ans.

À lire Aide de 1 571 euros pour les retraités : 50% oublient de la demander pour vivre mieux

Une majoration automatique ? #

Si vous remplissez les conditions au moment du départ à la retraite, cette surcote de 10 % s’ajoute automatiquement à votre pension. Vous devrez toutefois attendre que votre enfant atteigne l’âge de 16 ans pour commencer à percevoir ce supplément.

Mais attention, si vous ne remplissez pas les conditions requises au moment du départ à la retraite, vous devez alors soumettre une demande de majoration.

Ainsi, il faut joindre plusieurs documents, à commencer par une attestation sur l’honneur. Ce document vous permet de déclarer les informations nécessaires pour confirmer votre situation personnelle et celle de vos enfants. Il sert également à vérifier si vous remplissez la condition d’éducation de neuf ans et si vos enfants sont toujours à votre charge. 

Ensuite, il faut joindre les documents suivants. Une photocopie d’une pièce d’identité, une photocopie du dernier avis d’imposition sur le revenu, une photocopie du livret de famille. En outre, vous devez joindre une copie de l’acte de naissance ou l’extrait avec filiation pour les enfants dont vous êtes le tuteur. 

À lire Retraites Agirc-Arrco : mauvaise nouvelle concernant le montant de votre pension en mars

Enfin, dans certains cas de figure, il faut joindre un justificatif spécifique. Cela vous concerne si les enfants ne sont pas les vôtres et si vous n’êtes pas non plus leur tuteur.

Surcote de la retraite : et si les enfants ont entre 18 et 25 ans ? #

Dans ce cas-là, il faut joindre d’autres documents pour valider la revalorisation de votre pension de retraite. À commencer par un certificat d’apprentissage ou de scolarité. 

Une photocopie de l’avis d’admission à l’allocation d’insertion. Une photocopie de l’attestation d’inscription à Pôle emploi ainsi qu’une déclaration sur l’honneur de non-indemnisation.

Et enfin, une photocopie de la carte d’invalidité, du titre de pension ou de la CDAPH pour les enfants handicapés.

À lire Cette activité peut vous faire perdre une partie de votre retraite sans le savoir, faites attention

Avec toutes ces informations, vous êtes prêt à soumettre votre demande de surcote de 10 % sur votre pension de retraite.