Iris, retraitée de 83 ans, a divorcé de Mohamed, chômeur de 37 ans, voici son nouveau chéri

Après avoir divorcée de Mohamed qui avait 37 ans, cette retraitée de 83 ans n’a pas attendu longtemps pour trouver un nouveau chéri.

© Africadiligence.com - Iris, retraitée de 83 ans, a divorcé de Mohamed, chômeur de 37 ans, voici son nouveau chéri

Le mariage, initialement sous les feux des projecteurs, s’est révélé être de courte durée. L’éclat de cette histoire peu conventionnelle avait captivé l’attention du public. À 83 ans, une retraitée avait pris la décision audacieuse d’épouser un jeune chômeur égyptien de 37 ans !

Retraitée : Un début d’histoire… passionnant ! #

On ne connaît pas de frontières lorsqu’on est amoureux. Une réalité que beaucoup ont constatée en découvrant l’histoire romantique entre la retraitée Iris et Mohamed. Il y a quelques années, ces deux âmes s’étaient liées sur Facebook.

Ces deux personnes se sont attachées malgré une différence d’âge conséquente et la distance géographique qui les séparait. À l’époque, Iris Jones, une retraitée octogénaire, résidait dans le sud-ouest de l’Angleterre. Quant à Mohamed Ibriham, un jeune Égyptien d’un peu plus de 30 ans, était sans emploi.

À lire Retraitée, Iris 84 ans divorcée de Mohamed 39 ans, à nouveau amoureuse d’un homme plus jeune

Après plusieurs mois de conversations virtuelles, la retraitée et le jeune homme ont décidé de concrétiser leur relation en se rencontrant au Caire. À première vue, cette histoire démontre que les sentiments peuvent transcender les barrières de l’âge et des kilomètres.

Elle met en lumière la capacité des liens virtuels à évoluer vers des rencontres réelles. Une connexion qui a ainsi défié les préjugés liés à l’écart générationnel et aux différences culturelles. La suite de l’histoire de la retraitée réserve certainement d’autres surprises…

Une relation qui avait beaucoup plu à Iris Jones #

Guidés par un coup de foudre partagé, le couple a finalement scellé son amour par le mariage. La retraitée est loin de rester discrète sur les mérites de son jeune époux. D’ailleurs, elle s’est ouverte dans la presse britannique au sujet de leurs ébats passionnés.

Dans une déclaration de l’année précédente, elle s’est exprimée avec enthousiasme. « Je n’aurais jamais imaginé vivre la meilleure expérience intime de ma vie à 83 ans », a-t-elle déclaré. Une attente qui en valait certainement la peine d’après sa satisfaction !

À lire Iris, retraitée de 83 ans, divorcée de Mohamed 37 ans, sa fortune dilapidée crée la polémique

Bien sûr, cette union hors du commun n’a pas échappé aux critiques de nombreux détracteurs. Nombreux étaient ceux qui estimaient que Mohamed tirait avantage de la situation. Selon eux, l’homme cherchait plus un visa qu’une véritable histoire d’amour avec une retraitée pouvant être sa mère ou sa grand-mère.

Malgré ces jugements, le couple a résolument poursuivi son chemin. Autant dire que les deux tourtereaux ont grandement investi dans la relation. Si ce n’était pas le cas, ils n’auraient probablement pas décidé à faire face aux préjugés !

Retraitée : « J’ai tout adoré de Mohammed. Mais… » ! #

On dit que toute belle histoire trouve inévitablement sa conclusion, et celle de ce couple atypique n’a pas fait exception. Après seulement deux ans de mariage, ils ont décidé de mettre un terme à leur relation. La retraitée a rapidement trouvé un remplaçant pour son ancien époux égyptien. Mais cette fois-ci, sous une forme différente : un chat. Elle a d’ailleurs partagé ouvertement son changement de partenaire.

La retraitée a déclaré qu’elle avait adoré chaque aspect de sa relation avec Mohammed. Malheureusement, cela avait finalement évolué en un labeur difficile, conduisant à des disputes constantes sur divers sujets. Il est indéniable que la grand-mère a rapidement trouvé une nouvelle source d’affection en la personne de son félin. Elle vante désormais les mérites de son nouveau compagnon en soulignant son comportement irréprochable. En tout cas, si cette relation la rend heureuse, autant que cela continue !

À lire Iris, retraitée de 83 ans, divorcée de Mohamed 37 ans : « Il me rend jeune sous les draps »