Elle déballe son poisson acheté chez Lidl et fait une découverte effroyable, « Je suis dégoûtée, écœurée »

Une habituée de Lidl fait ses courses et achète du poisson. En le déballant, elle fait face à l’intenable. « Je suis dégoutée, écœurée ».

© Africadiligence.com - Elle déballe son poisson acheté chez Lidl et fait une découverte effroyable, « Je suis dégoûtée, écœurée »

Lidl possède une telle capacité d’adaptation que l’enseigne a réussi à prospérer en dehors de sa terre natale. La chaîne de magasins a petit à petit intégré le quotidien des Français et semble maintenant bien installée. Les prix enchantent les acheteurs qui n’en peuvent plus de la vie chère. Dans ce tableau idyllique, une femme se plaint pourtant. Voyons pourquoi.

Le parcours de Lidl #

On peut qualifier Lidl d’entreprise à succès. Depuis son installation en France en 1989, l’enseigne a fait du chemin. À l’époque il a, en fait, démarré avec 1 seul magasin dans l’est de la France. Aujourd’hui, on compte 1 580 magasins éparpillés à travers toute la France. Lidl provient d’Allemagne, cependant, il met en avant les produits français qui représentent 73 % de ses produits.

Lidl se démarque de ses concurrents par une stratégie marketing bien rodée. Celle-ci se base sur le grand discount avec des produits à prix très abordable.

À lire Lidl : attention à cette terrible arnaque qui fait des ravages et peut vous coûter très cher

Lidl appose aussi sa signature dans ses rayons. En effet, 90 % de ses produits se retrouvent uniquement dans les magasins Lidl. L’enseigne, qui effectue souvent des offres promotionnelles, a su retenir une clientèle fidèle.

Une habituée de Lidl #

L’histoire dont nous allons vous parler évoque celle d’une cliente fidèle de Lidl. Cette dernière habite Courcelles, et comme dans de nombreuses régions en France, il s’y trouve un magasin à proximité. Elle avait une envie de poisson et se dirige alors naturellement vers les rayons frais. Elle porte son choix sur un cabillaud, car elle préfère consommer frais.

<yoastmark class=

Comme à son habitude, elle prend du poisson frais en barquette. Par réflexe, elle ne peut s’empêcher de vérifier la date de péremption. Pourtant, elle ne s’en inquiète pas beaucoup, car elle se situe encore très loin. La date inscrite correspond au 11 février 2023. Elle compte le consommer vite, donc, elle met le poisson dans son panier de courses.

À lire Il fait ses courses chez Lidl et reçoit une amende salée, la raison hallucinante

Quelque chose de bizarre se produit #

La quadragénaire quitte Lidl et rentre immédiatement chez elle. Une fois chez elle, elle se met ensuite à préparer le poisson issu de son magasin préféré. À sa grande stupeur, elle voit une chose mouvoir dans le poisson mort.

Elle pense d’abord à une illusion d’optique, et se penche sur le cabillaud. Mais à ce moment, elle distingue clairement un ver. Elle ne rêve pas, un ver brunâtre pointe le bout de son nez et Anna se retrouve paralysée d’effroi. Elle ne peut pas aller plus loin dans sa préparation et referme l’emballage.

<yoastmark class=

À partir de là, un grand écœurement et un grand dégoût s’installent en elle. Un vrai traumatisme prend place. Lidl perd toute crédibilité à ses yeux.

À lire Le dîner de Saint-Valentin de Christophe et Daisy tourne à la catastrophe au Lidl

La réaction de Lidl #

Sans attendre, elle fait part de sa mésaventure auprès de Lidl. La réaction du magasin la surprend encore plus.

Les responsables affirment que ce qu’elle a vécu ne constitue rien d’autre qu’un phénomène naturel. Outrée, elle exige alors un geste commercial. L’enseigne s’exécute et lui envoie un bon d’achat de 21 euros. Plus que la valeur du poisson de 8,5 euros.

Pour Anna, ce dédommagement ne vaut pas le traumatisme qu’elle a vécu à cause du poisson acheté chez Lidl.