Knowdys CMR déploie un Mécanisme d’Alerte Rapide au profit du SNJP Les entreprises européennes vont-elles rater le virage africain ? En Afrique, les drogues de synthèse ont leurs usines sur place La jeune Afrique dans la ligne de mire de l’industrie du tabac

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

L’actu des investisseurs en Afrique – Semaine du 07 avril 2014

L’actu des investisseurs en Afrique – Semaine du 07 avril 2014

(Africa Diligence) L’essentiel de l’actualité de la semaine en matière des investissements en Afrique. Au menu : une trentaine de millions d’euros supplémentaires dédiée par AfricInvest au secteur financier ; 5 milliards DH d’investissements dans l’hydrocarbure en 2014 ;  200 millions $ levés par le fonds AFIG pour les PME africaines ; 250 millions de dollars proposés par BNP Paribas pour RCS Group ; et 60 millions de dollars de la BID pour la centrale thermique de Nouakchott.

Lundi, 07 avril 2014 : « AfricInvest : une trentaine de millions d’euros supplémentaires pour le secteur financier»

Lu sur Afropages

AfricInvest a annoncé le 07 avril 2014 dans un communiqué de presse, le closing final de son fonds dédié au secteur financier africain, AfricInvest Financial Sector (AFS) Fund. Celui-ci est désormais doté de 60,6 million d’euros. De nouveaux engagements émanant de la banque de développement allemande KfW, de la société belge d’investissement BIO, du canadien Desjardins, de la fondation Adolf H. Lundin et d’autres investisseurs privés sont venus ajouter une trentaine de millions d’euros aux 20 millions apportés en 2007 par l’agence financière de développement néerlandaise FMO et aux 11 millions amenés en avril 2010 par Proparco et Développement international Desjardins.  AfricInvest, société sœur du capital-investisseur tunisien Tuninvest, est un acteur historique du soutien en fonds propres des entreprises africaines. Il a réalisé une centaine d’investissements via ses différents fonds et compte six bureaux sur le continent : Lagos, Abidjan, Nairobi, Casablanca, Tunis et Alger.

Mardi, 8 avril 2014 : « Hydrocarbures: 5 milliards DH d’investissements en 2014 »

Lu sur H 24 info

Selon la directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) du Maroc Amina Benkhadran, plus de 5 milliards de dirhams ont été alloués aux investissements dans le secteur des hydrocarbures et des mines pour l’année 2014.  La directrice générale de l’ONHYM a également fait savoir que la recherche des hydrocarbures a couvert, à fin décembre 2013, une superficie totale de 394.165,70 km2 répartie sur 52 sites en onshore, et 90 sites en offshore. Sur le plan du partenariat, six nouveaux accords pétroliers ont été signés, tandis que les travaux de recherche minière ont porté sur 44 objectifs situés dans les zones les plus prometteuses du pays.

Mercredi, 9 avril 2014 : « Le fonds AFIG veut lever 200 millions $ pour les PME africaines »

Lu sur Agence Ecofin

Intervenant lors du Reuters Africa Investment Summit qui se déroule à Johannesburg en Afrique du sud, Pape Madiaw Ndiaye, le PDG des Fonds Advanced Finance and Investment Group (AFIG) a fait savoir que son institution envisageait de lever un fonds de 200 millions $ dans les deux prochaines années, afin de poursuivre avec ses objectifs de soutien aux petites et moyennes entreprises du continent africain. Le Fonds qui est enregistré à l’Ile Maurice, Sénégal et aux Etats-Unis a récemment achevé un deuxième closing sur son Atlantic Coast Regional Fund, le portant à 122 millions $ en hausse par rapport aux 72 millions $ mobilisés lors de son lancement en 2008. Le Fonds dit avoir déjà investi 45 millions $ dans plusieurs secteurs de l’économie en Afrique, notamment dans celui de la banque, où il a soutenu l’ouverture de 3 filiales du groupe financier panafricain Ecobank Transnational Incorporated.

Jeudi, 10 avril 2014 : « Afrique du Sud : BNP Paribas propose 250 millions de dollars pour RCS Group »

Lu sur Jeune Afrique

BNP Paribas va racheter l’intermédiaire financier RCS Group. Ces actionnaires l’ont annoncé ce jeudi 11 avril 2014 : le distributeur Foschini (55% du capital) et Standard Bank (45%). L’offre du groupe bancaire français représente 2,65 milliards de rands (253 millions d’euros) en numéraire. Cette opération viendrait renforcer la position de BNP Paribas en Afrique du Sud. Le groupe bancaire français a obtenu en 2012 l’agrément des autorités bancaires afin de transformer son bureau de représentation, basé à Johannesburg, en une succursale à part entière. En août 2011, la banque a acquis pour 150 millions de rands (14,4 millions de dollars) 60% du capital du pôle spécialisé dans le courtage du groupe sud-africain Cadiz Holdings.

Vendredi, 11 avril 2014 : « Mauritanie-BID: 60 millions de dollars pour la centrale thermique de Nouakchott »

Lu sur Afriquinfos

La Banque islamique de Développement (BID) a accordé à la Mauritanie un financement de 60 millions USD destiné à la construction d’une centrale électrique hybride (gaz et fuel) à Nouakchott. Une convention relative à ce financement a été signée, ce jeudi, 10 avril 2014 à Tunis, entre le ministre mauritanien des Affaires économiques Sidi Ould Tah et Ahmed Mohamed Aly, président de la Banque Islamique de développement. Ce financement devra permettre l’extension de la nouvelle centrale hybride de la capitale pour porter sa production de 120 à 180 mégawatts.

Carine Aboya

•         Rejoignez Africa Diligence sur Facebook

•         Suivez Africa Diligence sur Twitter

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire