Knowdys CMR déploie un Mécanisme d’Alerte Rapide au profit du SNJP Due diligence en Afrique : Knowdys renforce la validation de partenaires Innovation : KCG creuse le sillon de la due diligence foncière en Afrique « afriques, Panafrique » : l’immense traité de géopolitique africaine

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

L’actu des investisseurs en Afrique – Semaine du 10 mars 2014

L’actu des investisseurs en Afrique – Semaine du 10 mars 2014

(Africa Diligence) Les principaux faits marquants de la semaine du 10 mars dans le domaine de l’actualité des investisseurs en Afrique. Au menu : l’appui financier de 15 millions d’euros accordé à la Guinée ; Unilever projette d’installer une usine en Éthiopie à l’horizon 2015 ; les hommes d’affaires américains incités à aller investir au Maroc ; le financement de 261 millions de dollars au Sénégal par la BAD en 2013 ; 4% des financements pour les infrastructures dans la CEEAC et Dangote qui envisage de produire du ciment au Sénégal.

Lundi 10 mars 2014 : « L’Allemagne annonce un appui financier de 15 millions d’euro à la Guinée »

Lu sur Afriquinfos

Un appui financier d’une valeur de 15 millions d’euros a été octroyé à la Guinée par l’Allemagne, dans le cadre d’un programme de financement de certaines infrastructures sociales. Cette aide financière permettra d’accompagner le gouvernement guinéen pour les efforts déployés au niveau des secteurs de l’éducation et de la formation professionnelle des jeunes guinéens. Pour ce faire, un accord de financement préliminaire de plus de 4 millions d’euros avait déjà été signé pour la réalisation des salles de classes et l’amélioration des conditions de travail dans certains centres de formation et de qualifications professionnels dans le pays.

Lundi, 10 Mars 2014 : « Unilever veut installer une usine en Éthiopie à l’horizon 2015 »

Lu dans Afrique Expansion

La multinationale anglo-néerlandaise Unilever prévoit d’installer une usine en Ethiopie d’ici l’année prochaine. Le groupe ambitionne de reproduire sa success-story vietnamienne sur un marché quatre fois plus petit. L’Ethiopie qui compte 93,9 millions d’habitants a enregistré une croissance moyenne de 10,3% depuis 2008. Unilever n’est pas le seul groupe du secteur agro-industriel à parier sur ce pays est-africain. Encore récemment, Yum ! Brands Inc. qui possède la chaîne de restauration rapide KFC, a annoncé qu’il entend aussi s’y installer.

Mardi, 11 Mars 2014 : « Le Maroc appelle les hommes d’affaires américains à y investir »

Lu sur Sezame mag

Le ministre marocain de l’économie, Mohamed Boussaïd, a exhorté les hommes d’affaires américains à investir davantage dans le royaume, lundi en ouverture de la 2e « Conférence sur le développement des affaires » entre ces deux pays liés par un accord de libre-échangequi a entraîné un quadruplement du commerce bilatéral, à 4 milliards de dollars en 2012. Cette même année, les investissements américains au Maroc n’ont en revanche été que de 195 millions de dollars, soit 0,1% du total, a déploré le ministre marocain.En 2013, l’Investissement direct étranger (IDE) au Maroc a atteint 3,5 milliards de dollars, selon des chiffres publiés par la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced), faisant de Rabat le leader en Afrique du nord devant l’Egypte.

Mercredi, 12 mars 2014 : « 261 millions de dollars financés par la BAD au Sénégal en 2013 »

Lu sur Star Africa

11 opérations ont été initiées au Sénégal par la Banque africaine de développement (BAD), pour un engagement total de 261 millions de dollars, selon l’édition 2014 du Sénégal de la Revue sur l’efficacité du développement, lancée ce mercredi à Dakar. D’après le document, à la suite des élections de 2012, la Banque a réorienté son portefeuille au Sénégal en fonction des nouvelles priorités de l’Etat : promouvoir la croissance inclusive par la diversification et l’intégration économique, d’une part ; gérer durablement les ressources naturelles et renforcer les capacités d’adaptation, d’autre part.

Jeudi, 13 mars 2014 : « 4% des financements pour les infrastructures dans la CEEAC »

Lu sur Africa Diligence

Une conférence régionale sous le thème « financer le futur : développer les infrastructures en Afrique centrale » s’est tenue à Yaoundé au Cameroun sous la supervision du Fonds monétaire international (FMI), avec la participation des représentants des dix pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), des financiers et d’autres parties prenantes. Il en ressort que 21 pays d’Afrique subsaharienne ont conclu un total de 159 accords de financement de projets au cours des dix dernières années pour un montant global de 59 milliards de dollars. Cela représente cependant une infime partie du marché mondial du financement de projets (3 %). Seuls quatre de ces projets se rapportent aux infrastructures. Présent à cette conférence, le ministre camerounais des Finances, Alamine Ousmane Mey, a plaidé pour la promotion de l’intégration régionale pour réaliser des économies d’échelle face aux coûts élevés des financements des infrastructures.

Vendredi, 14 mars 2014 : « Dangote va produire du ciment au Sénégal : un investissement de 300 milliards de FCFA »

Lu sur Actu Net

Le Directeur général du Groupe Dangote au Sénégal, Serigne Aramine Mbacké a annoncé que la troisième cimenterie sénégalaise va commencer sa production dans trois mois. Les tests de démarrage de la centrale électrique ont d’ailleurs pris fin. Il s’agit d’un investissement global de 300 milliards de francs CFA.Dangote s’engage à produire plus que les deux cimentiers déjà installés au Sénégal avec 3 millions de tonnes de ciment/an, dont les 60 % seront consacrés au marché local pour précipiter la baisse du prix au profit exclusif du consommateur. Par ailleurs, le groupe contribuera à la création de 4000 emplois.

Carine Aboya et Junior Sagne

–          Rejoignez Africa Diligence sur Facebook

–          Suivez Africa Diligence sur Twitter

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire