(Africa Diligence) Une délégation de 30 chefs d’entreprises chinoises, opérant dans divers secteurs économiques, effectuera une visite à Abidjan, fin juillet 2013. Cette importante délégation, qui vient à l’invitation du conseil du District d’Abidjan, est conduite par M. Feng Zuoku, vice-président de l’Association du Peuple Chinois pour l’Amitié avec l’Etranger.

Cette information a été donnée par le Gouverneur Robert Beugré Mambé lui-même au cours d’une rencontre avec certains responsables du District.

Au menu du séjour de cette délégation prévu pour durer 4 jours, des rencontres avec le Premier Ministre Daniel Kablan Duncan, des membres du gouvernement ivoirien ainsi que les organisations de promotion des investissements.

Au nombre de ces organisations, le Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (Cepici), la Chambre de commerce et d’industrie, la Chambre d’agriculture, la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire, le Bnetd et les homologues chefs d’entreprises locales.

Le séjour du vice-président Feng Zuoku et des 30 chefs d’entreprises chinois à Abidjan est d’autant important qu’il permettra de renforcer les relations entre la Chine et la Côte d’Ivoire. Mais il permettra surtout de renforcer une volonté réciproque consistant à développer la coopération décentralisée en tant que moteur de la promotion économique, a expliqué le Gouverneur.

Du reste, cette politique de promotion économique, il faut le signaler, cadre avec la vision de développement de M. Robert Beugré Mambé. Cette vision s’inscrit dans la droite ligne de celle du chef de l’Etat ivoirien qui veut faire de la Côte d’Ivoire, un pays émergent à l’horizon 2020.

Le gouverneur du District d’Abidjan a récemment pris part, à Jinan, dans la province de Shandong, en Chine, au 2e forum sino-africain des gouvernements locaux. Ce forum, qui est un dialogue entre gouverneurs, maires chinois et africains, lui a donné l’occasion de s’exprimer au nom de l’Afrique sur les questions touchant au développement économique des continents chinois et africains.

(Avec la  DIRCOM du District autonome d’Abidjan)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici