Due diligence en Afrique : Knowdys renforce la validation de partenaires L’aversion au risque ou l’étrange darwinisme des marchés africains Innovation : KCG creuse le sillon de la due diligence foncière en Afrique Africa Diligence crée FCV, le Fichier des Clients Voyous

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

5 questions à Richard ATTIAS, créateur du New York Forum Africa

Think tank économique créé par Richard ATTIAS, le New York Forum se décline en New York Forum Africa du 8 au 10 juin 2012 à Libreville au Gabon. L’occasion pour l’homme d’affaire franco-marocain de souligner l’importance économique d’un continent dont la croissance et la jeunesse feront incontestablement l’un des leaders économiques mondiaux de demain. Interview.

Adama WADE : Vous allez organiser le New York Forum en Afrique pour la toute première fois. Pourquoi le choix du Gabon ? Quel est le but de ce forum ?

Richard ATTIAS : Le choix du Gabon s’est imposé pour plusieurs raisons. Tout d’abord le Président Ali BONGO avait, depuis plusieurs années, l’idée d’organiser un forum économique dans son pays et cette idée a rejoint mon souhait de créer une version panafricaine de mon New York Forum. Par ailleurs, après le succès de la CAN (Coupe d’Afrique des nations de football) et sur la base de la stratégie de développement et d’émergence du Gabon, le pays me paraissait très légitime. Le but du Forum est en relation avec ses fondamentaux: réunir des dirigeants économiques et politiques ainsi que de jeunes entrepreneurs et des investisseurs internationaux afin de relancer tous ensemble la croissance et donner de la visibilité aux différents acteurs de la société civile. C’est un laboratoire d’idées qui doit produire et soumettre des solutions et surtout un appel à l’action.

Adama WADE : De nombreuses personnalités comme le prix Nobel Mohamed YUNUS et de hautes personnalités de la finance mondiale viendront s’exprimer lors de ce forum. Quels messages particuliers souhaitez- vous qu’ils adressent aux pays africains ?

Richard ATTIAS: Un message d’optimisme et d’encouragement avant tout ! Donner le sentiment que l’Afrique à un véritable rôle à jouer sur la scène internationale et que le continent doit prendre son destin économique en main alors que l’Europe et les Etats Unis sont au ralenti. Pour la première fois, depuis des dizaines d’années, l’Afrique peut être une solution à la ré-émergence économique du monde et peut désormais contribuer à la croissance mondiale. Il est temps d’intégrer ce continent dans l’économie mondiale, au-delà de l’Afrique du Sud qui a rejoint les BRICS, d’autres pays africains ont des atouts à mettre en avant. Le New York Forum Africa doit aider à exprimer cela et à faire venir des investisseurs internationaux. L’Afrique intéresse et la présence de ces personnalités le témoigne.

Adama WADE : Il sera beaucoup question d’économie et de stratégie lors de ce forum. Comment le débat entre rigueur et croissance qui fait rage en Europe peut-il être décliné dans l’environnement africain ?

Richard ATTIAS: C’est un débat qui est au cœur de nos discussions au sein du New York Forum depuis sa création. Nous y rajoutons la confiance qui doit revenir impérativement sans être décrétée mais rétablie. La croissance est présente de fait en Afrique mais la rigueur doit être dans tous les secteurs sur le continent et notamment en termes de bonne gouvernance, de transparence, d’investissements, d’éducation. C’est ce qui appuiera et déterminera le vrai leadership. C’est le deuxième message que je souhaite faire passer : l’Afrique doit se construire un nouveau leadership.

Adama WADE : A l’instar de beaucoup de pays africains, le Gabon est riche en matières premières. Comment expliquez-vous le retard pris par les pays africains cinquante ans après l’indépendance ?

Richard ATTIAS: Je crois que les partenariats n’ont pas toujours été au rendez-vous et que les ambitions politiques ont parfois occulté le développement économique. Par ailleurs les niveaux éducatifs n’étaient pas toujours au niveau. Il y a aujourd’hui, des élites bien formées qui ont les capacités de mettre en œuvre des stratégies et des visions. C’est souvent la mise en œuvre qui a fait défaut. A nous de les aider.

Adama WADE : Vous êtes né à Fès, mais vous êtes plutôt présenté comme un citoyen du monde. Quels sont vos rapports avec l’Afrique et le monde arabe ?

Richard ATTIAS: Je suis très attaché à mes racines comme chacun le sait. J’ai conservé ma nationalité marocaine et je me sens très africain en termes de valeurs, de mentalité, de culture. Je connais bien le continent avec ses complexités, ses contradictions, ses forces et ses faiblesses. L’amitié et la famille sont des valeurs très présentes en Afrique et nous retrouvons beaucoup cela dans le monde arabe. D’où, le fait que je m’y sente bien et que j’y ai de nombreux amis fidèles depuis plus de 40 ans.

Bio express

Richard ATTIAS est ingénieur civil de formation, diplômé de l’INSA Toulouse. Il a débuté sa carrière en 1983 chez IBM en tant qu’ingénieur commercial avant de rejoindre Econocom. Il a progressivement intégré le monde de la communication événementielle en dirigeant les sociétés Nephtalie et Global Event System. Son principal client est alors le World Economic Forum de Davos, avec lequel il collabore depuis 1994. Après le rachat de son agence (Nephtalie) par le groupe Publicis, Richard ATTIAS est devenu président de Publicis Events Worldwide, un réseau international de communication événementielle spécialisé dans les conférences internationales, les événements institutionnels ainsi que le marketing de grands groupes. En 2008, Richard Attias a épousé Cécilia CIGANER ALBENIZ, l’ex-femme de Nicolas SARKOZY alors président de la République française. Deux ans plus tard, il créait le New York Forum aux États-Unis.

***

PROGRAMME DE LA PREMIERE EDITION DU NEW YORK FORUM AFRICA

JOUR 1 : VENDREDI 8 JUIN

15:00 – 15.30 LIBREVILLE ROOM ALLOCUTION DE BIENVENUE ET DISCOURS D’OUVERTURE

RICHARD ATTIAS, Président Fondateur, The New York Forum
S.E. ALI BONGO ONDIMBA, Président de la République Gabonaise

15:30 – 16.15 CONVERSATIONS AVEC DES SAGES

ANDREW YOUNG, ancien Ambassadeur des Etats-Unis aux Nations Unies, et Fondateur, Andrew Young Fondation, USA
en conversation avec SADE BADERINWA, Journaliste, WABC, USA

ALLOCUTION SPECIALE

MUHAMMAD YUNUS, Fondateur, Grameen Bank, et lauréat du Prix Nobel de la Paix, 2006, Bangladesh

REJOINT PAR S.E. ALI BONGO ONDIMBA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE GABONAISE

16:15 – 16:45 PAUSE CAFÉ

16:45 – 17:45 LIBREVILLE ROOM SEANCE PLENIERE L’ESSOR DE L’AFRIQUE : MYTHE OU RÉALITÉ?

Alors que la communauté internationale est aujourd’hui davantage préoccupée par les problèmes économiques et politiques de l’Europe et des Etats-Unis, de nombreux pays africains connaissent une période de forte croissance. Les succès enregistrés marquent-ils le début d’une nouvelle ère de croissance durable pour les principales économies africaines?
• Quel est le risque qu’il ne s’agisse que d’une illusion ?
• Quel rôle les nouveaux leaderships, tant sur la scène politique que dans le secteur privé, ont-ils joué dans la transformation de l’Afrique ?
• Quelles sont les conditions fondamentales à une croissance inclusive ?

ALLOCUTION SPECIALE

THOMAS YAYI BONI, Président, Bénin, et Président, Union Africain

ABDESLAM AHIZOUNE, PDG, Maroc Telecom, Maroc
COLIN COLEMAN, Directeur Général, Goldman Sachs, Afrique du Sud
SHANTA DEVARAJAN, Economiste en chef, Afrique, Banque Mondiale, USA
HENRI-CLAUDE OYIMA, PDG, BGFI Banque, Gabon
ARIANE DE ROTHSCHILD, Edmond de Rothschild Holding, France
AMINE TAZI-RIFFI, Associé, McKinsey & Company, Suisse

Modérateur : WILLIAM WALLIS, Editeur Afrique, Financial Times, Royaume-Unis

17:45 – 18:30 LIBREVILLE ROOM SEANCE PLENIERE GABON:UN BUSINESS MODELE NOUVEAU ET UNIQUE

Bien que le Gabon ait connu une forte croissance économique ces dernières années, de nouvelles stratégies économiques sont encore mises en place pour dynamiser le pays. Les leaders politiques et économiques du Gabon expliquent les piliers de cette nouvelle approche.

SERGE MICKOTO, Directeur Général, Fond d’Investissement Stratégique du Gabon, Gabon
RAYMOND NDONG SIMA, Premier Ministre, Gabon
MAGLOIRE NGAMBIA, Ministre de la Promotion des Investissement, des Travaux Publics, des Transports, de l’Habitat et du Tourisme, Gabon
HENRI OHAYON, Directeur Général, ANGT, Gabon
ROSE CHRISTIANE OSSOUKA RAPONDA, Ministre du Budget, des Comptes Publics et de la Fonction Publique, Gabon

19.00 LIBREVILLE ROOM DINER D’ACCUEIL LES TALENTS D’AFRIQUE

Soirée hommage à la gastronomie et la musique africaines, animée par les rythmes et les sons d’un grand continent. Au programme :

SALIF KEITA, Mali. Ce chanteur et compositeur Malien est considéré comme « La voix d’Or de l’Afrique ». Son dernier album, La Différence, a remporté la Victoire de la Musique 2010 de l’Album de Musique du Monde de l’Année.

ANGELIQUE KIDJO, Bénin. Cette chanteuse compositeur, gagnante d’un Grammy Award, a été nommée par Time Magazine « Africa’s Premier Diva », et a été nommée par The Guardian l’une des 100 femmes les plus inspirantes du monde.

JOUR 2 : SAMEDI 9 JUIN

9:00 – 10.15 LIBREVILLE ROOM SEANCE PLENIERE DÉCODER LES ÉCONOMIES AFRICAINES : QUELS DIFFÉRENTS MODELES ÉCONOMIQUES ?

Les économies des différentes régions d’Afrique se ressemblent-elles ? En quoi diffèrent-elles ? Les fondamentaux macroéconomiques permettant une croissance durable sont-ils en place ?
• Où les dirigeants d’entreprise voient-ils les perspectives les plus prometteuses pour les années à venir ?
• Quelles barrières réglementaires subsistent ?
• Existe-t-il des exemples de réussite dont le modèle pourrait être reproduit à travers le continent ?

5 X 5 de l’Institut Amadeus, Maroc

DEBAT:

WIEBE BOER, PDG, The Tony Elumelu Foundation, Nigéria
JEAN CHRETIEN, Ancien Premier Ministre, Canada
JEAN-PIERRE LEHMANN, Directeur et Fondateur, Groupe Evian, Suisse
SALAHEDDINE MEZOUAR, ancien Ministre des Finances, Maroc
LUC OYOUBI, Ministre de l’Economie, de l’Emploi et du Développement durable, Gabon

Modérateur : STEPHANIE ANTOINE, Journaliste, France 24, France

10.15 -10.45 LIBREVILLE ROOM CONVERSATION AVEC…

C’est par l’interaction avec l’autre, au cours d’une conversation, que l’on obtient le meilleur aperçu possible de la pensée de son interlocuteur. « Conversation avec… » réunit un interviewer expérimenté et un leader politique, ou leader d’opinion mondial, pour un dialogue riche sur les enjeux au coeur du New York Forum Africa.

LORD MANDELSON, Président, Global Counsel LLP, et Senior Advisor, Lazard, Royaume-Uni
en conversation avec WILLIAM WALLIS, Editeur Afrique, Financial Times, Royaume-Uni

10.45 – 11.00 PAUSE CAFÉ

11.00 – 12.30 DEBATS ET TASKFORCES

Les débats du New York Forum sont des discussions vives et engagées avec des intervenants experts du sujet qui favorisent les échanges avec les participants, notamment avec des séances de questions, réponses.

Les taskforces sont une spécificité du New York Forum. Ces groupes de travail sont des discussions hautement interactives axées sur la définition et le recensement d’opportunités et de solutions tangibles. Le résultat des échanges constituera un plan d’action détaillé et concret pouvant être mis en pratique par les équipes dirigeantes des organisations. Ces actions seront autant de pré-requis, ou catalyseurs, du succès à court et long terme.

Notre modérateur expert répartit les participants en petits groupes afin d’identifier les opportunités et les défis de chaque sujet. Les taskforces incluent également des intervenions de la part d’experts réputés dans le domaine.

Afin d’engager les discussions, les modérateurs faciliteront le dialogue des participants. À la fin de la session, une synthèse des opportunités sera examinée et les participants se prononceront sur celles-ci de manière électronique.

LIBREVILLE ROOM DEBAT 1 INTÉGRATION RÉGIONALE : Une meilleure intégration régionale peut-elle améliorer la compétitivité et intensifier la diversification économique?

• Quelles opportunités existe-t-il pour les entreprises africaines dans les cadres économiques et commerciaux régionaux en cours d’élaboration?
• Un partage efficace des connaissances est-il en place au sein des différents groupements régionaux ?
• Comment combiner les efforts des différents cadres régionaux ?

5 X 5 de Africa Business Club, une association étudiante de la Harvard Business School

JALOUL AYED, Ancien Ministre des Finances, Tunisie
EMMANUEL ISSOZE NGONDET, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Internationale, de la Francophonie, Chargé du NEPAD et de l’Intégration Régionale, Gabon
YOUSSOUF OUEDRAOGO, Conseiller Spécial du Président, Banque Africaine de Développement
ROLAND RICH, Directeur exécutif du Fond des Nations Unies pour la Démocratie, et Directeur Général, Le Bureau des Nations Unies pour les Partenariats, USA
SAMUEL SITTA, Ministre, Coopération Régionale Est-Africaine, Tanzanie

Modérateur : ERIC LE BOUCHER, co-fondateur, Slate.fr, France

PORT-GENTIL ROOM DEBAT 2 FINANCE : Comment faciliter l’accès aux financements?

La disponibilité des financements, à des taux compétitifs au niveau international, est fondamentale pour les entreprises africaines. Quel est le statut actuel du secteur financier, et où les évolutions les plus prometteuses se trouvent-elles ?
• Quels progrès majeurs ont été accomplis quant à la création d’une structure efficace d’institutions financières ?
• Qui est en mesure de fournir du capital aux entreprises méritantes ?
• Quelles innovations permettent de renforcer l’accès aux financements ?

IDELPHONSE AFFOGBOLO, PDG, Africa Capital, Côte d’Ivoire
JUDITH AIDOO, PDG, Caswell Capital Partners, Ghana
SUNIL BENIMADHU, PDG, Bourse de l’Ile Maurice, et Président African Securities Exchanges Association, Ile Maurice
EBENEZER ESSOKA, Directeur Afrique du Sud, et Directeur Général de la région Afrique Australe, Standard Chartered Bank, Afrique du Sud
SAID IBRAHIMI, PDG, Casablanca Finance City, Maroc
TOM SWEENEY, Directeur, Royal Holdings, EAU, Conseiller Spécial, Taqnia, EAU et Arabie Saoudite

Modérateur : TERESA CLARKE, PDG, Africa.com, USA

FRANCEVILLE ROOM DEBAT 3 TOURISME : Comment en faire un facteur de développement économique et social?

De nombreuses régions africaines possèdent un énorme potentiel de développement touristique. Quelle infrastructure est nécessaire, et quels sont les différents modèles de développement de l’industrie touristique ?
• Quel développement de compétences doit être mis en œuvre afin que le tourisme puisse générer des bénéfices économiques plus importants ?
• Comment le tourisme peut-il jouer un rôle constructif dans le développement économique et social ?
• Quelles nouvelles approches peut-on explorer afin d’utiliser les réseaux sociaux pour promouvoir le tourisme en Afrique ?
• Quels sont les modèles Africains existants gagnants et pourquoi ?

ALLOCUTION SPECIALE :

WALTER MZEMBI, Ministre du Tourisme, Zimbabwe

DEBAT:

ELIZABETH DEARBORN DAVIS, Co-Fondateur, Akilah Institute for Women, Rwanda
IVOR ICHIKOWITZ, Président Exécutif, TransAfrica Capital, Afrique du Sud
JERRY INZERILLO, PDG, IMG Artists et Ex-PDG, Groupe Kerzner Entertainment, USA et Afrique du Sud
KWADWO KWAKYE, PDG Young Explorers Consult, Ghana
LEE WHITE, Secrétaire Exécutif, ANPN, Gabon
ABDERRAFIE ZOUITEN, Directeur Général, Royal Air Maroc, Maroc

Modérateur: DOUG SOLOMON, IDEO Fellow, USA

OYEM ROOM TASKFORCE 1 RESSOURCES NATURELLES : Sont-elles une voie durable vers la croissance, et comment peuvent-elles devenir une valeur ajoutée pour les pays, leurs économies et leurs citoyens?

Les ressources naturelles restent un avantage économique majeur pour beaucoup d’économies africaines. Comment les entreprises et les décideurs politiques peuvent-ils conjurer la « malédiction des ressources naturelles » ?
• Des plans stratégiques efficaces sont-ils en place concernant la gestion de ressources naturelles ?
• Quelles mesures concrètes peuvent être prises afin d’éviter la « malédiction des ressources naturelles » ?
• Comment l’extraction des ressources naturelles peut-elle s’inscrire dans une démarche d’économie durable ?

Session organisée et pilotée par McKinsey & Company
REGIS IMMONGAULT, Ministre de l’Industrie et des Mines, Gabon
MOSTAFA EL BELKHAYATE, Président, Association Marocaine des Analystes Techniques, Maroc

Modérée par AMINE TAZI-RIFFI, Associé, McKinsey & Company, Suisse

12.30 – 14.00 DEJEUNER

OUVERT A TOUS LES PARTICIPANTS

14.15 – 15.30 LIBREVILLE ROOM DEBATS ET TASKFORCES

10.15 -10.45 LIBREVILLE ROOM DEBAT 4 AGRICULTURE : Comment peut-on transformer l’avantage concurrentiel de l’Afrique en une force globale ?

L’Afrique a à la fois besoin d’accroître sa production alimentaire pour sa consommation intérieure, et de tirer profit des opportunités mondiales que son vaste territoire arable ainsi que d’exceptionnelles conditions de culture lui offrent. Quelles sont les clés du développement de l’agrobusiness ?
• L’agriculture peut-elle à la fois être un moteur de développement économique et permettre un accès aux marchés mondiaux pour l’Afrique ?
• Dans quels domaines les innovations les plus intéressantes sont-elles enregistrées ?
• Comment assurer la sécurité alimentaire ?

5 X 5 de Africa Business Club, une association étudiante de la Harvard Business School

JULIEN NKOGHE BEKALE, Ministre de l’Agriculture, de l‘Elevage, de la Pêche et du Développement Rural, Gabon
PIERRE BORDENAVE, Responsable de l’activité agricole, Edifice Capital, France
C.D. GLIN, Directeur Associé, Rockefeller Foundation, Kenya
GAGAN GUPTA, Directeur Général, OLAM, Singapour
MAGATTE WADE, PDG, Tiosanno, Sénégal
LEYTH ZNIBER, Vice-Président, Groupe Diana, Maroc

Modérateur : ALBERT SASSON, Président du Governing Council, The Norman Borlaug Institute for Global Food Security, ex-Directeur Général Adjoint de l’UNESCO, Maroc

PORT-GENTIL ROOM DEBAT 5 TECHNOLOGIE : Comment peut-on diffuser la technologie sur l’ensemble du continent?

La technologie joue un rôle fondamental dans l’économie actuelle. Comment les entreprises africaines ont-elles tiré profit des technologies telles que les télécommunications mobiles ? Est-ce reproductible pour d’autres secteurs ?
• Dans quels domaines les avancées technologiques pourraient-elles encore avoir lieu ?
• Quelles évolutions récentes en matière de télécommunications mobiles présentent encore de grandes opportunités ?
• Existe-t-il des politiques nationales qui contribuent au développement technologique, ou bien la transformation devra-t-elle nécessairement venir de la base?

MICHAEL AMANKWA, Fondateur et PDG, CoreNett, Ghana
VANU BOSE, PDG, Vanu Inc, USA
BLAISE LOUEMBE, Ministre de la Communication, Gabon
VERONE MANKOU, PDG, VMK, Congo
HAMADOUN TOURE, Secrétaire Général, International Telecommunications Union, Suisse

Modérateur : WILLIAM WALLIS, Editeur Afrique, Financial Times, Royaume-Uni

OYEM ROOM TASKFORCE 2 TALENTS ET LEADERSHIP: Comment valoriser le capital humain de l’Afrique ?

Développer le capital humain de l’Afrique constitue le principal défi des dirigeants d’entreprise et des leaders politiques. Où les initiatives pionnières en matière d’éducation, de formation et de développement de compétences peuvent-elles être observées ? Quels obstacles persistent ?
• Comment développer les compétences du 21ème siècle dans les pays africains ?
• Quelles institutions novatrices fournissent les principaux enseignements ?
• Les futurs leaders africains sont-ils formés dans les bons domaines ?

TADDY BLECHER, PDG, Community and Individual Development Association, Afrique du Sud
STEPHEN DECAM, Secrétaire Général, Conseil des Investisseurs Francais en Afrique, France
ANA DUTRA, PDG, Korn Ferry Leadership and Talent, USA
PAUL MERCIER, Directeur Général, Michael Page Afrique, France
PATRICK UTOMI, Fondateur, Lagos Business School, Nigéria

Modérateur : BRIGHT SIMONS, Président, mPedigree, Ghana

LAMBARENE ROOM TASKFORCE 3 LES VILLES D’AFRIQUE: comment éviter la marginalisation et la création de communautés exclues?

L’urbanisation croissante est un fait associé aux économies modernes. Comment peut-on s’assurer que les grandes villes d’Afrique suivent une voie à la fois durable et favorisant le progrès économique ?

Session pilotée par le Africa Business Club, une association étudiante de la Harvard Business School
ABDOULAYE BALDE, Président, Association des Maires du Sénégal, Sénégal
TAOUFIK HEJIRA, Ancien Ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’Espace, Maroc
JOHN MARKS, Maire, Tallahassee, FL, USA

Modérateur: DOUG SOLOMON, IDEO Fellow, USA

15.30 – 16.00 PAUSE CAFE

16.00 -16.15 LIBREVILLE ROOM CONVERSATION WITH…

ROBERT DE NIRO, Acteur, Réalisateur, Producteur. Co-fondateur, TriBeCa Productions, Tribeca Film Festival; Co-propriétaire, Nobu Restaurants et Nobu Hospitality, USA
en conversation avec RICHARD ATTIAS, Président Fondateur, The New York Forum

16:15 – 17:15 LIBREVILLE ROOM SEANCE PLENIERE AFRIQUE ET ETATS-UNIS : NOUVELLES OPPORTUNITES

Les échanges commerciaux entre l’Afrique et les Etats-Unis se sont fortement développés ces dernières années, en partie sous l’impulsion de « L’Africa Growth & Opportunity Act » (AGOA). En revanche, la croissance des investissements directs américains est en deçà des normes. Quelle est la place de l’Afrique dans la perspective globale des investisseurs et des entreprises américaines ? Quelles sont les opportunités clés ?

• Quelles sont les perspectives d’une amélioration des investissements directs a l’étranger américains, particulièrement en dehors des industries extractives ?
• L’histoire de la croissance et des opportunités du Continent est-elle connue des Américains?
• Quelles actions concrètes peuvent être mises en place pour améliorer les échanges commerciaux et les perspectives d’investissements entre l’Afrique et les Etats-Unis ?

SCOTT EISNER, Directeur Exécutif, Africa Business Initiative, Chambre de Commerce des Etats-Unis
JERRY INZERILLO, PDG, IMG Artists, Ancien PDG, Kerzner Entertainment Group, Arique du Sud
RONALD LAUDER, Directeur, Estée Lauder Companies, USA
LOUISE MUSHIKIWABO, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Rwanda
RICHARD PARSONS, Ancien Président, Citigroup, USA
ANDREW YOUNG, ancien Ambassadeur des Etats-Unis aux Nations Unies, et Fondateur, Andrew Young Fondation, USA

Modérateur : SADE BADERINWA, Journaliste, WABC, USA

17.15 – 17.30 LIBREVILLE ROOM FUTURE FLASH

Les « Future Flash » sont des interventions courtes, rapides et dynamiques. Ces présentations originales et spécifiques sont réalisées par les plus grands leaders d’opinion du moment.

ERIC GILER, PDG, WiTricity, USA

17:30 – 18:40 LIBREVILLE ROOM SEANCE PLENIERE INFRASTRUCTURE : LE DÉFI FONDAMENTAL

Pour une croissance économique durable, le développement des infrastructures en Afrique est essentiel. Quels sont les éléments-clés d’une stratégie relative aux infrastructures, et quelles sont les meilleures opportunités ? Les partenariats public-privé (PPP) sont-ils la meilleure voie à suivre ?
• Où se situent les besoins en infrastructure les plus urgents ?
• Disposera-t-on d’un capital suffisant pour financer les projets d’infrastructures ?
• Quel rôle un partenariat public-privé peut-il jouer dans la création de nouvelles infrastructures ?

EGIDE BOUNDONO SIMANGOYE, Ancien Ministre, Président, CDC, Gabon
JEAN-LOUIS BEFFA, Ancien PDG Saint-Gobain, Président, Lazard Asie, France
AMIR DOSSAL, Président, Global Partnership Forum, USA
TAOUFIK HEJIRA, Ancien Ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’Espace, Maroc
LUC RIGOUZZO, Associé Directeur et Président Exécutif, Amethis Finance, France
ANAS SEFRIOUI, PDG, Groupe Addoha, Maroc
PAUL TALLEY, COO, Zanbato, USA

Modérateur : MARC TEYSSIER D’ORFEUIL, Directeur Général, Club des Infrastructures PPP, France

JOUR 3 : DIMANCHE 10 JUIN

9:00 – 10:00 LIBREVILLE ROOM SEANCE PLENIERE LES IMPERATIFS DE SECURITE ET DE GOUVERNANCE EN AFRIQUE

De nombreuses réformes récentes visent à renforcer les économies africaines, mais, en l’absence de sécurité et d’une meilleure gouvernance, le progrès se verra fortement entravé. Quelles mesures concrètes peuvent être prises pour améliorer le climat de sécurité et de transparence?
• Existe-t-il des plans d’action concrets pour améliorer la sécurité et la gouvernance ?
• Où peut-on observer les meilleurs exemples d’une nouvelle approche ?
• Quelle est l’importance des questions de sécurité et de gouvernance pour les investisseurs étrangers ?

5 X 5 de l’Institut Amadeus, Maroc

CHEICK MODIBO DIARRA, Premier Ministre de transition, Mali
JEFFREY GETTLEMAN, Directeur du bureau de l’Afrique de l’Est, The New York Times, USA
HADEEL IBRAHIM, Directrice de la Stratégie, Fondation Mo Ibrahim, Royaume-Uni
MOHAMMAD-MAHMOUD OULD MOHAMEDOU, Directeur, Programme MENA, Centre de Politique de Sécurité de Genève, Ancien Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Mauritanie
LOUISE MUSHIKIWABO, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Rwanda
JEAN PING, Président, Commission de l’Union Africaine, Ethiopie

Modérateur : DENISE EPOTE, Directrice Afrique, TV5 Monde, France

10:00 – 10:20 LIBREVILLE ROOM FUTURE FLASH

JOHN HOPE BRYANT, Fondateur, Président et PDG, Opération Hope, USA

10:20 – 11:20 LIBREVILLE ROOM SEANCE PLENIERE L’EQUATION ÉNERGÉTIQUE DE L’AFRIQUE: Que signifie le développement durable pour l’Afrique ? Comment utiliser le potentiel d’autonomie énergétique de l’Afrique ?

À mesure que l’économie africaine se développe, ses besoins en énergie augmentent. Les découvertes réalisées ces dernières années ont certes permis d’augmenter considérablement les ressources énergétiques de l’Afrique, mais comment garantir le développement durable qui permettra de répondre aux besoins de nombreuses décennies à venir?
• Quel rôle les énergies renouvelables et le nucléaire doivent-ils jouer dans l’équation énergétique africaine ?
• Comment assurer un développement durable et inclusif des ressources énergétiques ?
• Quelles sont les prévisions de demande énergétique alors que la population et les économies africaines poursuivent leur croissance ?

SHIV KHEMKA, Vice-Président, SUN Group, Inde
ANNE LAUVERGEON, ancienne PDG, Areva, France
JACQUES MARRAUD DES GROTTES, Président Afrique, Total Exploration et Production, France
ETIENNE NGOUBOU, Ministre du Pétrole, de l’Energie et des Ressources Hydrauliques, Gabon

Modérateur : WILLIAM WALLIS, Editeur Afrique, Financial Times, Royaume-Uni

11.20 – 11.45 PAUSE CAFÉ

11.45 – 13.00 DEBATS ET TASKFORCES PORT-GENTIL ROOM DEBAT 6 CHINE : LA DYNAMIQUE DE L’INVESTISSEMENT AFRICAIN

Quels sont les facteurs-clés qui attirent l’investissement chinois en Afrique ? Quelles évolutions probables pourra-t-on observer au cours des prochaines années ?

LI LAN, Directeur de la division internationale, Shanghai Construction Group, Chine
MA YONGCHAO, Représentant Afrique, Zhongxing Telecom Equipment, Chine
WEI JIANGUO, Président, China-Africa Economic and Technological Cooperation Committee, Chine
ZHU A’CHENG, Président, Sinopec International Petroleum Exploration and Production Corporation, Chine

Modérateur: HE WENPING, Directeur des Etudes Africaines, Institute of West-Asian and African Studies, Chinese Academy of Social Sciences, Chine

LIBREVILLE ROOM DEBAT 7 SANTÉ

De quels systèmes de santé l’Afrique a-t-elle besoin ? Quelles doivent être les priorités ? Comment assurer à la fois la prospérité et la santé des sociétés africaines?
• Quelles sont les innovations les plus prometteuses en matière de prestation de soins en Afrique ?
• Comment contrôler la qualité et l’authenticité des médicaments ?

ARI BOUZBIB, Directeur Général, Europe, Afrique et Amérique Latine, Gemalto Sécurité, France
LUC MONTAGNIER, Président de la Fondation Mondiale pour la Recherche et la Prévention du SIDA, Prix Nobel de Médecine, 2008, France
LEON NZOUBA, Ministre de la Santé, Gabon
ALBERT SASSON, Président du Governing Council, The Norman Borlaug Institute for Global Food Security, ex-Directeur Général Adjoint de l’UNESCO, Maroc
BRIGHT SIMONS, PDG, mPedigree, Ghana
DR. SAM THENYA, PDG, The Nairobi Women’s Hospital, Kenya

Modérateur : SADE BADERINWA, Journaliste, WABC, USA

OYEM ROOM TASKFORCE 4 INVESTISSEMENTS DIRECTS ETRANGERS: Que nous réserve l’avenir ?

Les investissements directs issus de l’étranger ont considérablement augmenté ces dernières années en Afrique, cependant certaines économies enregistrant parmi les plus forts taux de croissance du continent ne reçoivent pas « leur part du gâteau ».
• Quels sont les domaines les plus prometteurs en matière d’IDE ?
• Comment les gouvernements peuvent-ils améliorer les flux d’IDE ?
• Les entreprises mondiales savent-elles reconnaître les vraies opportunités en Afrique ?

5 X 5 d’Africa Business Club, une association étudiante de la Harvard Business School

BRAHIM BENJELLOUN-TOUIMI, Administrateur Directeur Général délégué, BMCE Banque, Maroc
HANNINGTON NAMARA, PDG, Private Sector Federation, Rwanda
MATTHIEU PIGASSE, PDG, Lazard Financial Advisory, France

Session organisée et pilotée par l’Africa Business Club, une association étudiante de la Harvard Business School
Modérateur: DOUG SOLOMON, IDEO Fellow, USA

LAMBARENE ROOM TASKFORCE 5 AFRICA 2.0: Créer et Partager la Richesse

Africa 2.0 rassemble une masse critique de leaders émergents et éminents, proactifs et engagés, provenant du secteur privé, de la société civile ainsi que des gouvernements, déterminés à travailler ensemble pour libérer le potentiel du continent.

JEAN-BAPTISTE BIKALOU, Président, Chambre de Commerce du Gabon, Gabon
PAULO GOMES, Ancien Administrateur Afrique, World Bank, PDG, Constelor, la République de Guinée-Bissau
VICTOR NDIAYE, Conseiller Spécial du Président Ali Bongo Ondimba, PDG, Performances Management Consulting Group, Sénégal, Burkina, Bénin, Gabon
KRISTINE NGIRIYE, Directeur Gabon Africa 2.0, Gabon
MAMADOU KWIDJIM TOURE, Foundateur, Africa 2.0
LAI YAHAYA, Chef d’équipe, Facility for Oil Sector Transparency (FOSTER), Nigeria

Modérateur: MACTAR SILLA, Ancien Directeur General, TV5 Afrique, PDG, Africa Communication and Consulting, Gabon

13.00-14.30 DÉJEUNER

14.45 – 15.45 LIBREVILLE ROOM SEANCE PLENIERE LA CHINE ET L’AFRIQUE: Partnership pour le Futur

Une discussion entre des dirigeants d’entreprises chinois et des leaders politiques et économiques africains.
Les entreprises chinoises sont devenues les principaux investisseurs dans de nombreux pays et secteurs d’Afrique.
• Quels domaines témoignent des partenariats les plus fructueux ?
• Quelles opportunités l’engagement de la Chine en Afrique représente-t-il pour les entreprises africaines ?

GAO XIQING, Président, China Investment Corporation, Chine
EMMANUEL ISSOZE NGONDET, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Gabon
JACK LEE, Vice-Président et Directeur Général EMEA, Lenovo Group, Chine
JEAN PING, Président, Commission de l’Union Africaine, Ethiopie
SONG DONGSHENG, Président, Sinohydro Group, Chine
YAN LAN, Directeur, China Investment Banking, Lazard Chine, Chine
YANG CHONGHUI, Vice-président, China Economic and Social Council, Chine

Modérateur: TIAN WEI, Journaliste, CCTV, Chine

15.45 – 16.15 PAUSE CAFÉ

16.15 – 16.45 LIBREVILLE ROOM ALLOCUTION SPECIALE

Où va l’Europe ? Quel serait l’impact sur l’Afrique ? Quel est le futur des devises nationales?

NOURIEL ROUBINI, Président, Roubini Global Economics, USA

16.45 – 17.45 LIBREVILLE ROOM SEANCE PLENIERE ”INNOVATION + ENTREPRENEURSHIP = START-UP AFRICA”

L’innovation est-elle la clé d’une percée économique? Comment décrire la culture start-up en Afrique ?
• Comment les grands opérateurs historiques du continent peuvent-ils relever le défi de l’innovation ?
• Quelles mesures les gouvernements peuvent-ils prendre pour favoriser une culture start-up ?
• Est-il possible de créer des réseaux d’innovation entre les différentes régions d’Afrique ?
• Comment l’Afrique pourrait-elle être mieux reliée aux centres mondiaux d’innovation ?

ESTHER DYSON, Fondateur et PDG, Edventure, USA
NDUBUISI EKEKWE, Fondateur, First Atlantic Semiconductors and Microelectronics, Nigéria
JON GOSIER, Fondateur, Appfrica et Directeur Technique, Question Box, USA
ZAINAB SALBI, Co-fondateur, Women for Women International, Irak
BRIGHT SIMONS, PDG, mPedigree, Ghana
MAGATTE WADE, PDG, Tiosanno, Sénégal

Modérateur : LANCE KNOBEL, Directeur des Programmes, Richard Attias & Associates, USA

17.45 – 18.00 LIBREVILLE ROOM CONVERSATION AVEC…

C’est par l’interaction avec l’autre, au cours d’une conversation, que l’on obtient le meilleur aperçu possible de la pensée de son interlocuteur. « Conversation avec… » réunit un interviewer expérimenté et un leader politique, ou leader d’opinion mondial pour un dialogue riche sur les enjeux au cœur du New York Forum Africa.

CARL LEWIS, Athlète, « Sportif du Siècle » (IOC), USA
TEGLA LOROUPE, Athlète, Kenya
en conversation avec SADE BADERINWA, Journaliste, WABC, USA

18.00 – 19.15 LIBREVILLE ROOM SEANCE PLENIERE DE CLOTURE LA JEUNESSE EST L’AVENIR DE L’AFRIQUE

L’avenir de l’Afrique sera déterminé par une nouvelle génération de leaders novateurs, tant dans le secteur privé que dans le secteur public. Quelle vision les jeunes ont-ils de l’avenir de leur continent ? Qu’attendent-ils de ceux qui détiennent aujourd’hui les postes clés ? Cinq africains diplômés de la Harvard Business School Africa Club, une association étudiante de la Harvard Business School dialogueront avec des chefs d’Etat et des dirigeants d’entreprise africains. Ils aborderont leur vision de l’Afrique, le rôle de la diaspora, et les changements nécessaires.

5 X 5 d’Africa Business Club, une association étudiante de la Harvard Business School

IRINA BOKOVA, Directeur Général, UNESCO, USA
ALI BONGO ONDIMBA, Président de la République, Gabon
ANDREW YOUNG, ancien Ambassadeur des Etats-Unis aux Nations Unies, et Fondateur, Andrew Young Fondation, USA

Panel de jeunes diplômés africains de le Africa Business Club, une association étudiante de la Harvard Business School :
MOHAMED-SEIFEDDINE KHOUFI, Tunisie
DISHA PATEL, Tanzanie
MISAN REWANE, Nigeria
CHEICK SANANKOUA, Côte d’Ivoire
MAMADOU TOURE, Fondateur, Africa 2.0

Modérateur : RICHARD ATTIAS, Président et Fondateur, The New York Forum, USA

19.15 LIBREVILLE ROOM ALLOCUTION DE CLOTURE LA FEUILLE DE ROUTE DU NEW YORK FORUM AFRICA POUR LE G20

19.30 LIBREVILLE ROOM CONFERENCE DE PRESSE FINALE

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire