Due diligence en Afrique : Knowdys renforce la validation de partenaires L’aversion au risque ou l’étrange darwinisme des marchés africains Innovation : KCG creuse le sillon de la due diligence foncière en Afrique Africa Diligence crée FCV, le Fichier des Clients Voyous

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

Des informations américaines classées "secret défense" aux mains des Chinois

Quatre personnes ont été arrêtées lundi 11.02.08 aux Etats-Unis, accusées d’espionnage pour le compte de la Chine dans deux affaires distinctes impliquant des secrets militaires et industriels, y compris sur la navette spatiale américaine, a indiqué le ministère de la Justice américain.

Dans un premier dossier, Tai Shen Kuo et Yu Xin Kang, deux habitants de La Nouvelle-Orléans (Louisiane, sud), et Gregg William Bergersen d’Alexandria (Virginie, est) ont été arrêtés pour avoir fourni à la Chine des documents classés secret défense, selon un communiqué du département de la Justice. Dans la seconde affaire, un ex-ingénieur de Boeing, Dongfan Chung alias « Greg » Chung, a été arrêté pour vol et transmission à la Chine de secrets commerciaux de Boeing, notamment des informations sur la navette spatiale américaine, indique un communiqué séparé. Tai Shen Kuo, 58 ans, est accusé d’avoir travaillé sous les ordres d’un responsable Chinois non identifié pour obtenir des informations classées secret défense de la part de Gregg William Bergersen, 51 ans, un employé du département de la Défense, indique le département de la Justice.

« La plupart de ces informations concernaient les ventes de matériel militaire des Etats-Unis à Taïwan« , selon le communiqué.

Yu Xin Kang, 33 ans, un citoyen Chinois résidant aux Etats-Unis, a été qualifié de « courroie de transmission » entre M. Kuo et le responsable Chinois. MM. Kuo et Kang risquent la perpétuité s’ils sont reconnus coupables de conspiration visant à fournir des informations liées à la défense nationale à un gouvernement étranger. M. Bergersen, expert à l’Agence américaine de coopération pour la défense et la sécurité, basée à Arlington en Virginie encourt de son côté une peine de dix ans de prison pour avoir divulgué des informations liées à la défense nationale à des personnes non autorisées.

Dans l’autre affaire, Dongfan Chung, 72 ans, né en Chine et naturalisé Américain, a été inculpé d’espionnage économique pour avoir soustrait des secrets concernant la navette spatiale américaine, l’avion de transport militaire C-17 et la fusée Delta IV. Il est soupçonné d’avoir recueilli ces informations alors qu’il travaillait pour le constructeur aéronautique américain Boeing et auparavant pour le sous-traitant du ministère américain de la Défense, Rockwell. « Chung est soupçonné d’avoir obtenu ce matériel pour le compte de la République populaire de Chine« , indique le département de la Justice. Les Etats-Unis soupçonnent cet homme, vivant à Orange, en Californie (ouest), d’avoir reçu des consignes depuis 1979 en provenance d’individus liés à l’industrie aéronautique chinoise qui lui demandaient de recueillir des informations spécifiques. Il a été inculpé de huit chefs d’espionnage industriel, chacun d’entre eux passible de 15 ans de prison et de 500.000 dollars d’amende, et de six autres chefs d’inculpation.

Le ministère de la Justice a indiqué que cette affaire était liée à une enquête visant Chi Mak, un ingénieur américain d’origine chinoise vivant en Californie et des membres de sa famille, reconnus coupables l’an dernier d’avoir fourni des données sensibles en provenance de la défense américaine à la Chine. Le ministre adjoint de la Justice chargé de la sécurité nationale, Kenneth Wainstein a affirmé que la première affaire « comportait tous les éléments d’une opération classique d’espionnage ». Avant d’ajouter que « Les poursuites d’aujourd’hui démontrent que l’espionnage étranger demeure une sérieuse menace dans le monde d’après Guerre Froide ». La Chine a aussitôt réagi par la voix du porte-parole de son ministère des affaires étrangères Liu Jianchao: « Nous exhortons les Etats-Unis à abandonner leur mentalité de guerre froide »!

Sources : AFP

 

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire