Après avoir obtenu la levée de l’interdiction de sa tablette Galaxy Tab 10.1 aux Etats-Unis, le sud-coréen Samsung a décidé de s’en prendre à l’iPhone 5. Le litige porte sur la violation de huit de ses brevets. C’est le début d’une longue bataille judiciaire, une de plus entre les deux géants mondiaux.

Enième épisode dans la guerre sans merci que se livrent Apple et Samsung. Après avoir obtenu la levée de l’interdiction de sa Galaxy Tab 10.1, le 02 octobre 2012, Samsung a annoncé avoir déposé auprès de la cour fédérale de Californie des requêtes contre l’iPhone 5.

Le sud-coréen reproche à Apple d’avoir violé huit de ses brevets, dont deux « brevets essentiels ». Une nouvelle fois, Samsung se concentre sur des considérations techniques, à savoir une technologie permettant de synchroniser des photos, musiques et vidéos entre plusieurs appareils et une méthode de capture et de partage de vidéos sur internet, indique la BBC.

« Dès l’instant où l’iPhone 5 a été commercialisé, Samsung a commencé ses investigations sur le produit » a déclaré le coréen dans le dépôt au tribunal le 1er octobre 2012. . « Nous avons toujours préféré concourir sur le marché avec nos produits innovants, pas devant les tribunaux. Cependant Apple continue de prendre des mesures agressives qui limiteront la concurrence », a-t-il ajouté.

Le litige portant sur l’iPhone 5 ne sera pas tranché avant 2014. L’affaire ne devrait donc pas porter grand préjudice à Apple, quand bien même il perdrait son procès…

Contacté par Bloomberg, Apple n’a pas souhaité s’exprimer sur les griefs invoqués par son concurrent.

(Avec L’Expansion)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici