Due diligence en Afrique : Knowdys renforce la validation de partenaires Innovation : KCG creuse le sillon de la due diligence foncière en Afrique Knowdys lance son Pack Pro PME-PMI en Afrique de l’Ouest et du Centre KCG : une business unit pour la conquête de financements internationaux

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

L’actu des investisseurs en Afrique – Semaine du 10/02/2014

L’actu des investisseurs en Afrique – Semaine du 10/02/2014

(Africa Diligence) Les principaux faits marquants de la semaine du 10 février 2014 dans le domaine des investissements en Afrique. Au menu : Le sud-africain PIC va investir en Côte d’Ivoire ; pour une stratégie africaine du « Made by France », par François de Senneville ; Standard Chartered Private Equity va investir entre 150 et 250 millions $ en Afrique subsaharienne en 2014 ; la Banque Atlantique mobilise 250 milliards de FCFA pour le Sénégal ; financement de divers projets : La Chine prête 4,8 milliards de FCfa au Sénégal.

10 février 2014 : « Le sud-africain PIC va investir en Côte d’Ivoire »

Lu dans Jeune Afrique

Le sud-africain Public Investment Corporation (PIC) a déclaré en 2012 son ambition d’investir 7 milliards de dollars (3500 milliards de FCFA) sur le continent en dehors de l’Afrique du Sud. Pour ce faire, il  a porté son choix sur l’ivoirien Phoenix Capital Management (PCM) comme partenaire stratégique pour  ses activités d’investissement en Afrique de l’Ouest. Ce partenariat ne manquerait pas d’intérêt pour les opérateurs privés et les Gouvernements de la sous-région dont les besoins en ressources pour financer les projets deviennent de plus en plus importants. Les secteurs visés par PIC dans la sous-région sont ceux de l’énergie, des infrastructures, du développement immobilier, des services financiers, du tourisme et des PME. Notons que PIC a déjà investi en Afrique de l’Ouest dans les groupes Ecobank et Dangote, respectivement 250 millions de dollars et un peu moins de 300 millions de dollars.

11 février 2014 : « Pour une stratégie africaine du « Made by France », par François de Senneville »

Lu sur africadiligence

De nationalités française et mauricienne, François de Senneville à une très solide expérience des opérations de restructuration (incluant les réorganisations de modèles économiques), ce qui constitue un atout majeur pour les entreprises désireuses de s’implanter en Afrique. Pour sa première tribune sur Africa Diligence, Me François de Senneville, Directeur du Desk Afrique au Cabinet Lazareff Le Bars encourage les investisseurs à s’implanter en Afrique. Il considère é cet effet que le contexte africain est particulier et les entrepreneurs qui n’en ont encore aucune expérience ressentent, encore plus qu’ailleurs, la nécessité d’un accompagnement adéquat pour répondre à ces questions, appréhender et gérer les risques inhérents. Sur ce dernier point, il est une erreur généralement bien répandue de considérer qu’un investissement en Afrique est nécessairement plus risqué qu’un investissement sur un autre continent. Nombre d’études ont démontré que cette affirmation n’était pas nécessairement vraie à condition que le déploiement africain soit évidemment correctement encadré.

12 février 2014 : « Standard Chartered Private Equity va investir entre 150 et 250 millions $ en Afrique subsaharienne en 2014 »

Lu dans Agence Ecofin

Standard Chartered Private Equity, la division de capital-investissement du groupe bancaire britannique Standard Chartered Bank, a annoncé, le 10 février dernier, qu’elle allait investir entre 150 et 250 millions de dollars en Afrique subsaharienne en 2014. Selon une récente étude de  l’Association du capital-investissement pour les marchés émergents (Emerging Markets Private Equity Association/ EMPEA), les firmes de private equity ont misé de 1,6 milliard de dollars en Afrique subsaharienne en 2013, soit le montant le plus élevé en cinq ans.

13 Février 2014 : « La Banque Atlantique mobilise 250 milliards de FCFA pour le Sénégal »

Lu sur financialafrik

La Banque Atlantique vient de mobiliser 250 milliards de FCFA pour le Sénégal.  L’opération a été réalisée en deux tranches, à savoir 150 milliards de FCFA mobilisés dans l’espace régional de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) et 100 milliards levés sur les marchés internationaux.  Il est à noter que toutes les filiales de la Banque Atlantique ont participé à cette opération d’envergure qui installe le marché sénégalais dans une certaine émulation.   La conclusion des deux opérations s’inscrit dans le timing du Plan Sénégal Emergent lequel fera l’objet d’une rencontre avec les investisseurs publics et privés à Paris, les 24 et 25 févriers prochains.

14 février 2014 : « Financement de divers projets : La Chine prête 4,8 milliards de FCfa au Sénégal »

Lu dans lesoleil

Le gouvernement de la République populaire de Chine a consenti un prêt sans intérêt d’un montant de 60 millions de yuans à l’Etat du Sénégal, soit environ 4,8 milliards de FCFA. Selon le ministre de l’Economie et des Finances, il est destiné au financement de divers projets à déterminer d’un commun accord. En outre, la Chine a octroyé d’importantes subventions sous formes de prêts concessionnels au Sénégal. Il y a, entre autres, une dizaine d’accords de prêt ayant servi à financer d’importantes réalisations dans les domaines de l’amélioration du transport urbain, de l’appui du secteur de l’électricité, de l’amélioration de la communication téléphonique dans l’administration sénégalaise et bien d’autres.

Carine Aboya et Junior Sagne

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire