Formation Intelligence Economique et Due Diligence L’aversion au risque ou l’étrange darwinisme des marchés africains Innovation : KCG creuse le sillon de la due diligence foncière en Afrique Africa Diligence crée FCV, le Fichier des Clients Voyous

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

L’actu des investisseurs en Afrique – Semaine du 21 avril 2014

L’actu des investisseurs en Afrique – Semaine du 21 avril 2014

(Africa Diligence)  Les points essentiels de l’actualité de la semaine en matière des investissements en Afrique. Au programme : LH Aviation s’implante au Maroc ; Glencore Xstrata débloque 12 millions de dollars pour une mine au Burkina ;  le fonds souverain angolais investit en Afrique subsaharienne ; La BM injecte 100 millions USD dans des projets énergétiques au Burundi et La Côte d’Ivoire lève plus de 339 milliards de FCFA sur le marché financier régional.

Lundi, 21 avril 2014 : « Le constructeur français LH Aviation s’implante au Maroc »

Lu sur la Nouvelle tribune

Le constructeur de petits avions professionnels LH Aviation vient de créer au Maroc une filiale spécialisée dans la production d’appareils de surveillance, en association avec un partenaire local. Dans ce cadre,  le groupe français a ouvert son capital à hauteur de 10 % à son partenaire, l’industriel marocain Mohsine Bennani-Karim pour 4 millions d’euros. La nouvelle usine aura une capacité de production de 80 avions par an et pourra à terme, la doubler. Cette production représente un investissement de plus de 10 millions d’euros, entièrement financé par le partenaire marocain de LH AVIATION. Le LH-10M sera le premier avion construit intégralement au Maroc.

Mardi, 22 avril 2014 : « Glencore Xstrata débloque 12 millions de dollars pour s’octroyer une mine de zinc et des licences au Burkina »

Lu sur Ici Lomé

La compagnie minière suisse Glencore Xstrata a décidé de débloquer un montant de 12 millions de dollars. Ce fonds a pour but d’acheter les 27,3 % des parts restantes de son partenaire de joint-venture Blackthorn Resources et toutes ses licences d’exploration au Burkina Faso. Cette somme sera répartie comme suit : 10 millions pour les 27,3 % de part, et 2 millions pour ses licences d’exploration. Glencore Xstrata détiendra désormais à 100 % le projet de zinc de Perkoa situé à 120 km d’Ouagadougou. Les actionnaires y exploitent simultanément de l’argent et du plomb, des minerais dont regorge également la mine de Perkoa.

Mercredi, 23 avril 2014 : « Le fonds souverain angolais va investir dans l’hôtellerie et les infrastructures en Afrique subsaharienne »

Lu sur Agence Ecofin

Le fonds souverain angolais (Fundo Soberano de Angola) a annoncé, ce 22 avril 2014, qu’il allait entamer ses investissements en Afrique subsaharienne. Dès sa création en 2012, le Fonds Souverain angolais avait pour mission de booster à long terme l’économie de l’Angola et d’investir sur les marchés qui marchent en Afrique. Les secteurs de l’infrastructure et de l’hôtellerie seront les bénéficiaires de ces investissements. Jose Filomeno Dos Santos, président dudit fonds, a affirmé que l’intérêt des investisseurs pour l’Afrique va se poursuivre.

Jeudi, 24 avril 2014 : « La BM injecte 100 millions USD dans des projets énergétiques au Burundi »

Lu sur Africatime

La Banque mondiale (BM) a approuvé une subvention de 100 millions de dollars pour financer les projets hydroélectriques de Jiji et de Mulembwe au Burundi. Makhtar Diop, le vice-président de la Banque mondiale pour la région Afrique, a estimé qu’en développant l’énergie hydraulique de façon responsable, la Banque mondiale peut contribuer à la paix et à la stabilité à travers la région des Grands lacs en général. La croissance notée au Burundi a suscité une forte demande de l’électricité, qui devrait passer de 46 mégawatts en 2012 à 92 mégawatts à l’horizon 2018, pour atteindre 192 mégawatts à l’horizon 2025.

Vendredi, 25 avril 2014 : « La Côte d’Ivoire lève plus de 339 milliards de FCFA sur le marché financier régional »

Lu sur Africa Star

L’Etat de Côte d’Ivoire a levé depuis le début de l’année 2014, plus de 339 milliards de FCFA sur le marché financier régional à travers deux émissions de bons du Trésor et deux émissions obligataires. Selon le Directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), Edoh Kossi Amenouvé, le succès des interventions du Trésor Public sur le marché financier régional de l’UEMOA témoigne de sa vitalité mais surtout de la confiance sans cesse renouvelée des investisseurs en l’Etat de Côte d’Ivoire, dont les perspectives économiques sont de plus en plus rassurantes. L’Etat ivoirien totalise à lui seul un montant de plus de 1.157 milliards de FCFA d’émissions depuis la création du marché obligataire de l’UEMOA, soit 32,65 % de l’ensemble des ressources levées, tous instruments confondus. Au 31 mars 2014, le volume des transactions s’établissait à 31,5 millions de titres échangés pour une valeur de transactions de 47,68 milliards de FCFA contre 19 millions de titres échangés pour 49,49 milliards de FCFA au premier trimestre 2013.

Carine Aboya

•         Rejoignez Africa Diligence sur Facebook

•         Suivez Africa Diligence sur Twitter

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire