Due diligence en Afrique : Knowdys renforce la validation de partenaires Innovation : KCG creuse le sillon de la due diligence foncière en Afrique Knowdys lance son Pack Pro PME-PMI en Afrique de l’Ouest et du Centre KCG : une business unit pour la conquête de financements internationaux

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

L’actu des investisseurs en Afrique – Semaine du 24 février 2014

L’actu des investisseurs en Afrique – Semaine du 24 février 2014

(Africa Diligence) Les principaux faits marquants de la semaine du 24 février dans le domaine de l’actualité des investisseurs en Afrique. Au menu : l’intérêt de la Norvège pour la Bourse de Casablanca, le 4e Sommet UE-Afrique en avril à Bruxelles, la levée des obstacles aux investissements sur le continent par l’Afrique du Sud, la BCP s’allie à la SFI pour investir en Afrique subsaharienne et Les USA qui vont renforcer la capacité des Investisseurs au Rwanda.

24 février 2014 : « La Norvège s’intéresse à la Bourse de Casablanca »

Lu dans L’économiste

La Norvège a donné mandat à la Norges Bank Investment Management (NBIM) pour prospecter le marché action du Maroc. A cet effet, trois hauts cadres de la banque qui gère les fonds du gouvernement norvégien, se sont rendus lundi dernier à Casablanca. Plusieurs réunions avec les brokers, les banques d’affaires et les sociétés de gestion étaient programmées. NBIM envisagerait d’investir 2OO millions de dollars sur le marché action marocain.

25 février 2014 : « Sommet UE-Afrique en avril à Bruxelles : l’élément humain, la prospérité et la paix à l’ordre du jour »

Lu sur Euro Med

Le 4e Sommet UE-Afrique se tiendra les 2 et 3 avril à Bruxelles, en Belgique, autour du thème « Investir dans l’élément humain, la prospérité et la paix ». Ce sommet entend montrer comment les relations entre l’UE et l’Afrique ont évolué au cours de ces dernières années, mettre en avant les réalisations du Partenariat continental et examiner des pistes pour renforcer la coopération dans les trois domaines thématiques de l’événement. Ce sommet sera également l’occasion de faire le point sur la coopération actuelle et future dans les différents thèmes couverts par la Stratégie commune Afrique-UE et d’examiner comment faciliter, rationaliser et améliorer sa mise en œuvre. Suite à la Stratégie commune Afrique-UE (Joint Africa-EU Strategy, JAES), les deux continents s’engagent à saisir toute opportunité future de coopération et à étendre leurs liens politiques, économiques, commerciaux et dans le domaine des investissements.

26 février 2014 : « L’Afrique du Sud va lever les obstacles aux investissements sur le continent africain »

Lu dans Agence Ecofin

Le gouvernement sud-africain a annoncé, le 26 février, qu’il allait lever les obstacles empêchant les entreprises locales d’investir sur le continent africain. Ainsi, une mesure exceptionnelle autorisant depuis 2013 les entreprises cotées à la Bourse de Johannesburg à créer une holding pour y loger leurs opérations africaines sera étendue aux entreprises non cotées. L’Afrique du Sud investit en moyenne 36 milliards de rands (3,4 milliards de dollars) par an sur le reste du continent, selon des statistiques officielles.

27 février 2014 :« BCP et SFI s’allient pour investir en Afrique subsaharienne »

Lu dans Les Eco
La banque centrale populaire (BCP) et la Société financière internationale (SFI) viennent de consolider leur partenariat en signant un protocole d’accord qui vise à encourager les investissements sud-sud et à favoriser l’accès au financement pour les micro, petites et moyennes entreprises.
Les engagements envisagés par la SFI consisteront en une prise de participation dans une institution de microfinance que la BCP projette de créer en Côte d’Ivoire, et des lignes de garantie pour le financement du commerce international en faveur des filiales de la BCP en Afrique subsaharienne, pour une enveloppe totale de 50 millions de dollars.

28 février 2014 : « Les USA vont renforcer la capacité des Investisseurs au Rwanda »

Lu dans Igihe

Mme Littlefield, Directrice du Fonds OPIC (Overseas Private Investment Corporation) a été reçu par le Président Paul Kagame ce 27 février 2014. L’entretien a porté sur les stratégies de renforcement de capacité des possesseurs de capitaux investissant au Rwanda, désormais connu pour ses grandes avancées dans la perfection de son environnement des affaires et pour ses potentialités d’investissement.Le fonds OPIC fournit des garanties bancaires et assurance aux investisseurs étrangers voulant entreprendre leurs business au Rwanda.OPIC opère au Rwanda dès 1975 où il a appuyé 11 projets pour 42 millions de dollars. Actuellement il soutient 5 entreprises dont SORWATHE, Rwanda Trading Company pour 26 millions de dollars.

Carine Aboya et Junior Sagne

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

1 Commentaire

  1. Amara CONDE dit :

    Bonjour, moi je suis à la recherche d’investisseur pour financer mon entreprise en phase de démarrage.

Laisser un commentaire