Innovation : KCG creuse le sillon de la due diligence foncière en Afrique Le Renseignement criminel au profit de l’économie africaine Africa Diligence crée FCV, le Fichier des Clients Voyous Et ces diplômés africains qui se cassent la gueule en rentrant

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

L’actu des investisseurs en Afrique

L’actu des investisseurs en Afrique

(Africa Diligence) Les principaux faits marquants de la semaine du 27 janvier 2014 dans le domaine des investissements en Afrique. Au menu : la Mauritanie, la 3e édition du forum des entrepreneurs maghrébins, le forum ICI 2014 en Côte d’Ivoire, le rapport annuel de la CNUCED sur les IDE dans le monde, l’optimisme de la  Banque centrale de Tunisie et le 24e forum économique mondiale sur l’Afrique au Nigéria.

  • 27 janvier 2014 : « La Mauritanie obtient 625 millions d’euros d’investisseurs arabes »
  • Lu dans Les Echos

A l’issue d’un « forum international des investissements » organisé dimanche dernier à Nouakchott, la Mauritanie a signé des conventions pour des financements à hauteur de 625 millions d’euros avec plusieurs investisseurs arabes. Ces investissements sont destinés à des secteurs tels que la pêche, l’agriculture, l’élevage, la santé et les infrastructures routières. Ils incluent entre autres un appui de 145 millions de dollars (près de 106 millions d’euros) au budget mauritanien et aux importations du pays accordé par le Fonds monétaire arabe (FMA). Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a affirmé un engagement de son pays à « protéger l’investissement, garantir la plénitude des droits des investisseurs et veiller particulièrement à assurer les meilleures conditions à leurs activités ». Selon le ministère mauritanien des Affaires économiques, la Mauritanie a réalisé en 2013 une croissance de près de 7% qui « se situe en première position dans le monde arabe et en Afrique ».

  • 28 janvier 2013 : « Marrakech va accueillir la 3e édition du Forum des entrepreneurs maghrébins »
  • Lu dans Jeune Afrique

Marrakech s’apprête à accueillir la 3e édition du Forum des entrepreneurs maghrébins, qui doit réunir 500 hommes d’affaires les 17 et 18 février prochains. Au menu des discussions, le lancement de « l’Initiative maghrébine du commerce et de l’investissement ». Organisée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) qui préside l’Union maghrébine des employeurs (UME), ce forum doit notamment permettre le lancement de « l’Initiative maghrébine du commerce et de l’investissement » (IMCI). Un projet qui consiste à relancer l’intégration économique de l’Union du Maghreb arabe (UMA), à travers la mobilisation du secteur privé.

  • 29 Janvier 2014 : « Côte d’Ivoire : Forum ICI 2014, tapis rouge aux investisseurs à Abidjan »
  • Lu dans Les Afriques

Le forum Investir en Côte d’Ivoire (ICI 2014) s’est ouvert ce mercredi 29 janvier 2014 à Abidjan, sous le thème central « Secteur privé, levier d’intégration régionale réussie ». A travers cet événement, la Côte d’Ivoire veut montrer qu’elle a tourné la page de l’instabilité pour se focaliser sur les opportunités économiques. Avec une croissance d’environ 9% en 2013, le pays a de quoi séduire les investisseurs étrangers. Selon un rapport du Centre de promotion des investissements en Côte d’ivoire (Cepici), 2.535 entreprises ont été créées en 2013, et la Côte d’Ivoire fait partie des 10 pays les plus réformateurs selon le classement Doing Business 2014. A priori, si les fondamentaux de l’économie restent dynamiques en 2014, la Côte d’Ivoire, locomotive de la zone Uemoa et hub d’un marché de plus de 300 millions de consommateurs, devra être le pays où il faut investir avec une forte valeur ajoutée de rentabilité.

  • 29 janvier 2014 : « La CNUCED livre son rapport annuel sur les IDE dans le monde. L’Afrique confirme sa percée.»
  •  Lu sur Agence Ecofin

La Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) a confirmé dans son rapport sur les investissements directs étrangers (IDE) dans le monde publié ce 28 janvier, l’attractivité de l’Afrique pour les investisseurs. Selon la dernière édition de ce rapport intitulée “Le guide des tendances des investissements dans le monde” (Global Investment Trends Monitor), le continent a attiré l’an dernier 56 milliards de dollars en IDE entrants, contre 53 milliards en 2012. La CNUCED note, par ailleurs, dans son rapport que les IDE devraient poursuivre leur progression, pour s’élever à 1600 milliards de dollars en 2014 et 1800 milliards de dollars en 2015.

  • 30 Janvier 2014 : «Tunisie: la Banque centrale “optimiste”»
  • Lu dans Le Figaro

La Banque centrale tunisienne a exprimé ce jeudi, son « optimisme » après le déblocage d’un prêt de 506 millions de dollars par le FMI grâce à l’adoption de la Constitution et de la formation d’un gouvernement, laissant espérer une sortie de crise. Elle a cependant aussi souligné « l’importance » des enjeux pour la période future et qui portent, surtout, sur l’accélération du rythme de la croissance, les créations d’emploi et le développement intégré ». La Banque centrale milite dès lors pour des « réformes économiques et financières nécessaires et urgentes afin de ramener l’économie nationale sur un sentier de croissance forte ».

  • 31 Janvier 2014 : «Un forum pour promouvoir les investissements au Nigéria »
  • Lu dans Africa Diligence

Le Nigeria accueillera le 24ème Forum économique mondiale sur l’Afrique (WEF Africa) du 7 au 9 mai à Abuja, sous le thème : « Forging Inclusive Growth, Creating Jobs » (Favoriser une croissance intelligente, créer des emplois). Ce forum rendu possible grâce à l’implication active et grandissante des firmes telles que Dangote Group, Oando et First Bank, et aux institutions comme la Nigerian Stock Exchange, « offre au Nigeria une occasion sans pareille pour sa diplomatie économique. », d’après Ngozi Okonjo-Iweala, Ministre coordinateur de l’Économie et Ministre des Finances. D’ailleurs, le forum avait permis à la Tanzanie et à l’Éthiopie, hôtes respectifs du WEF Africa en 2010 et 2012, de présenter les occasions d’affaires dans le secteur agricole et manufacturier ; et à l’Afrique du Sud, 17 fois hôte depuis 1990, de « vendre » son économie.

Carine Aboya et Junior Sagne

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire