Le CEO de KCG promu Chevalier de l’Ordre National de la Valeur Due diligence en Afrique : Knowdys renforce la validation de partenaires Innovation : KCG creuse le sillon de la due diligence foncière en Afrique « afriques, Panafrique » : l’immense traité de géopolitique africaine

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

L’Afrique ouvre davantage ses portes à la Chine

L’Afrique ouvre davantage ses portes à la Chine

[Africa Diligence] Les 27 et 23 novembre 2017, aura lieu à Marrakech au Maroc, la 2ème édition du « China-Africa Investment Forum » (CAIF). Ce forum, selon un communiqué de presse est Coorganisé par le ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’économie numérique du Royaume du Maroc.

À ce rendez-vous, plus de 400 décideurs économiques chinois et africains de haut niveau sont annoncés pour deux jours de conférences et de rencontres d’affaires.

Avec plus de 10 000 entreprises actives sur le continent générant 60 milliards de dollars par an de production industrielle, des échanges commerciaux à hauteur de 122 milliards de dollars et des investissements directs non financiers qui ont bondi de 31% pour atteindre 2.5 milliards de dollars en 2016, la Chine est aujourd’hui le partenaire commercial le plus important de l’Afrique.

À l’heure de l’initiative «One Belt, One road », véritable refondation de la politique économique chinoise à l’international, l’Afrique doit se doter des outils pour recevoir et employer avec efficacité les investissements chinois pour accélérer sa transition économique.

Dans ce contexte, le CAIF aura pour vocation de favoriser les rencontres d’affaires entre les principaux acteurs du commerce et de l’investissement entre la Chine et l’Afrique afin de promouvoir la création de partenariats durables à forte valeur ajoutée, notamment industrielle. Deux jours de conférences et de débats qui seront consacrés aux implications financières de la nouvelle route de la soie pour les économies africaines et des solutions à privilégier pour capitaliser sur cette nouvelle dynamique qui vise à faire du continent une véritable plateforme industrielle. En parallèle, des ateliers pratiques permettront de saisir les clés de compréhension des politiques économiques et des environnements opérationnels chinois et africains. Initiateur du plan d’accélération industriel qui place parmi les priorités du Maroc la coopération avec la Chine, le ministre de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique du Royaume du Maroc, Moulay Hafid Elalamy, a déclaré : « L’organisation de cet événement d’envergure s’intègre dans une démarche volontariste et stratégique menée au plus haut niveau de l’État marocain. Elle vise à consacrer la coopération Sud-Sud et à tirer le plein potentiel du partenariat Maroc-Chine-Afrique. »

La Rédaction (avec Ernest F.)

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire