Le marché des hôpitaux de référence en Afrique centrale et de l’Ouest Le nouveau visage des cabinets d’infirmiers en Afrique Le business des laboratoires d’analyse médicale en Afrique Le marché des ambulances en Afrique centrale et de l’Ouest respire encore

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

Le Bénin vers des lendemains meilleurs

Le Bénin vers des lendemains meilleurs

(Africa Diligence) Selon le nouveau rapport Africa’s Pulse de la Banque mondiale sur les perspectives économiques, la croissance de l’Afrique devrait atteindre 5,2% en 2014 contre 4,7% l’année dernière grâce à une forte hausse des investissements et à la consommation des ménages. Quid du Bénin ? Pour les conseils en intelligence économique d’Africa Diligence, la consolidation de la croissance au Bénin est le gage des lendemains meilleurs.

L’activité économique béninoise semble repartie depuis 2011, après avoir été lourdement éprouvée en 2009 et 2010 sous l’effet conjugué de la crise économique mondiale et des inondations qui ont frappé le pays. Le taux de croissance de l’économie réelle est ainsi passé de 2,6 % en 2010 à 3,5 % en 2011 à 3,6 % en 2012, puis 5,6 % en 2013.

Le redressement de la croissance est le fruit des efforts combinés de relance de l’agriculture et de remise en état des infrastructures après les inondations de 2010. Le Bénin a en outre bénéficié d’une bonne pluviométrie. Ces éléments positifs pour la croissance ont été partiellement atténués par l’impact de la forte augmentation du prix de l’essence frelatée dite  « kpayo », en janvier 2012. Les perspectives économiques pour 2013 et 2014 sont positives et devraient confirmer la reprise de la croissance, portée par les bons résultats de la campagne cotonnière 2012-13 et par la reprise du trafic portuaire.

Toutefois, le maintien de la stabilité macroéconomique demeure important pour accompagner la croissance. A cet égard, le pays va devoir consolider en 2013 et 2014 ses avancées en matière de réforme des finances publiques et de modernisation de l’administration. Le Bénin fait ainsi face à un triple objectif : (1) accroître la mobilisation des ressources internes ; (2) assurer la mise en cohérence des dépenses publiques avec la stratégie de réduction de la pauvreté ; (3) améliorer le climat des affaires pour favoriser le développement du secteur privé. Sur ce dernier point, le Bénin a gagné une place au classement Doing Business de la Banque mondiale en 2014, passant de la 175e place (2013) à la 174e place. Comparativement à 2013, le Bénin est passé de la 152e à la 139e place soit une variation de 13 places dans le classement en matière de création d’entreprise.

Dans la perspective de transformation structurelle et de maintien de la croissance, le Bénin fait face à des défis tels que la transformation d’un pays de transit vers celui de plateforme de services logistiques et d’exportation, à partir notamment d’un système intégré et performant d’infrastructures et de services de transport.

Les travaux de construction du chemin de fer Cotonou Niamey, un tronçon de la boucle ferroviaire Cotonou-Niamey-Ouaga-Abidjan-Lomé, lancés officiellement ce 7 avril 2014 à Niamey répondent à ces impératifs de services de transport et d’infrastructures.

(Avec la Banque africaine de développement et Doing Business 2014)

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire