A l’heure où le concept d’émergence fait une entrée remarquée dans la rhétorique des leaders politiques d’Afrique francophone, Knowdys Intelligence Economique a soumis la stratégie d’Ali Bongo Ondimba aux stress tests de ses analystes. Dans Les Afriques n° 210, du 12-19 juillet 2012, P14-19, retrouvez nos 10 clés pour comprendre et profiter du « Gabon Émergent ».

Extraits:

« A la disparition d’Omar Bongo en 2009, la plupart des investisseurs croient à l’incertitude. Normal, après 41 ans de pouvoir, le Vieux n’a pas désigné son dauphin. Du moins officiellement. Et celui qu’on appelle en coulisse « héritier naturel » n’est pas très populaire. Arrivé à la tête de l’Etat, Ali Bongo déploie une stratégie absolument inattendue à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Depuis, le Gabon traite ses faiblesses et booste ses forces pour…

« Un certain nombre de pays s’imposent désormais dans la mondialisation grâce à leur performances dans les échanges internationaux de biens et des services. Ils ont des fonds souverains alimentés par les réserves de changes provenant des excédents commerciaux, ainsi que des multinationales dont l’ascension est fulgurante et agressive. A côté, le Gabon apparaît comme un vaste chantier où tout est à faire. Mais depuis l’accession à la magistrature suprême d’Ali Bongo Ondimba, les Gabonais et les investisseurs savent… »

Guy Gweth

Lire le dossier complet dans Les Afriques n° 210, du 12-19 juillet 2012, P14-19