Covid-19: stress test morbide pour l’Etat-nation en Afrique

[Africa Diligence] L’épidémie de Covid-19 a touché plus tardivement les pays africains mais, le nombre de personnes contaminées ne cesse d’augmenter depuis plusieurs jours. Par ailleurs, selon les consultations et analyses faites par le Centre Africain de Veille et d’Intelligence Économique (CAVIE), il apparaît – sauf complications inattendues – qu’en Afrique, cette pandémie ne fera pas plus de victimes que le paludisme.

Dès lors, le Coronavirus apparaît avant tout comme un stress test pour la responsabilité de nos États, l’agilité des institutions, la protection des plus vulnérables, le maintien de l’ordre public et la relance. C’est un test à passer ensemble.

Au-delà du personnel médical et des préposés aux ravitaillements, aujourd’hui en première, n’oublions pas nos forces de Défense et de Sécurité. Car une émeute dans une prison ou un attentat terroriste peuvent faire vaciller l’Etat.

L’hyper médiatisation du Covid-19 offre l’avantage d’éclairer les angles morts de dispositifs inopérants au sein des États et des sociétés civiles. Elle met aussi, hélas, sous le boisseau, de très graves atteintes aux droits humains.

En inversant nos meilleurs vœux de bonne année 2020, le Covid-19 donne un choix aux survivants: soit d’organiser l’apocalypse, soit d’inventer un monde meilleur. Que nul peuple d’Afrique ne manque ce rendez-vous avec lui-même.

En attendant, chacun chez-soi; hygiène pour tous!

La Rédaction (avec Guy GWETH et CA)

Laisser un commentaire