ANNIVERSAIRES, COMMEMORATIONS, JOURNEES MONDIALES

Du 1er au 31 mai : 1è édition du MOCA (Mois des Cultures d’Afrique) à Paris et en Ile de France : le Centre des Cultures d’Afrique en partenariat avec la ville de Paris, propose un mois de découverte, de rencontres, de spectacles et de festivités dédiés aux cultures et aux arts Afro-Contemporains. A travers la labellisation de près de 50 établissements et d’événements culturels (basé sur un principe collaboratif, le Mois des Cultures d’Afrique va donner à voir, à entendre et à découvrir des cultures protéiformes, bouillonnantes et innovantes dans les domaines de la musique, des arts visuels, du spectacle vivant, du cinéma, de la mode, de l’art culinaire… Des escales aux festivals Rares Talents dans l’Est parisien ou Jazz à St Germain des Prés, en passant par une visite guidée au Grand Palais ou encore lors du Forum dédié aux professionnels, les parisiens et les franciliens vont vivre pendant un mois entier au rythme des cultures d’Afrique. Le MOCA est aussi un mouvement solidaire qui réunit pour la première fois tous les acteurs et les institutions culturelles, et mobilise les principaux médias spécialisés, le tout pour soutenir la création du Centre des Cultures d’Afrique en France. – des concerts de Manu Dibango au Barbacane dans le 78, Raul Midòn au New Morning, Sekouba Bambino au Festival Rares Talents, la carte blanche à Flavia Coelho à la Dynamo, China Moses au Festival de Jazz à St Germain des Prés, Blues d’Afrique à FGO et l’hommage à RKK au Petit Bain… – des expositions Rois d’Afrique à la Galerie Joseph Bachaumont, Seydou Keïta au Grand Palais, – des spectacles de danse dont Alonzo King au Centre des Bords de Marne, – des visites guidées shopping et arty par Little Africa, et culture avec messortiecultures.com, – des One Man Show de Tareek à la Chapelle des Lombards… Le MOCA, c’est aussi un clin d’œil à la nouvelle génération d’acteurs afro-culturels : Afroxoploitation, Black Fahrenheit, Little Africa, MyAfroWeek, NOFI, Noumbissi Design qui assurent une relève dynamique et force de proposition, et qui utilise des médiums actuels et innovants, événements networking, blogs, plateformes médiatiques, parcours thématiques…Le MOCA, c’est aussi un clin d’œil à la nouvelle génération d’acteurs afro-culturels : Afroxoploitation, Black Fahrenheit, Little Africa, MyAfroWeek, NOFI, Noumbissi Design qui assurent une relève dynamique et force de proposition, et qui utilise des médiums actuels et innovants, événements networking, blogs, plateformes médiatiques, parcours thématiques… – Cenre des cultures africaines, 35 rue de la Résistance, 93100 Montreuil – Rens. Alain Bidjeck, Secrétaire Générale du Centre des Cultures d’Afrique 06 28 22 63 49 contact@ccafrique.org www.ccafrique.org – Resp communication Kristell Diallo 06 84 44 86 27 communication@ccafrique.org ou encore informationafricaine@gmail.com www.informationafricaine.com

Le 3 mai : Journée mondiale de la liberté de la presse

Du samedi 7 au 15 mai 2016 : 13ème édition du festival « La Voix est Libre » avec Babx, Nosfell, Elise Caron, Le Magnetic Ensemble, Camille Boitel, Mounir Troudi, Médéric Collignon, Stranded Horse, Edmond Baudoin, Thomas de Pourquery, Borja Flames, Nass Makan, SighFire, Laura Perrudin, Dieudonné Niangouna, Joëlle Léandre… : 17 rencontres inédites, 7 créations, plus de 50 artistes venus d’Egypte, de Mongolie, de Tunisie… Programme complet : www.jazznomades.net

Le 8 mai : Anniversaire du Massacres du 8 mai 1945 en Algérie : des crimes d’État qui doivent être reconnus : Sur proposition de D. Simonnet, le Conseil de Paris a adopté à l’unanimité un vœu dans lequel les massacres de Sétif, Guelma et Kherrata sont qualifiés de « crimes de guerre » et de « crimes d’Etat. » De plus, l’ouverture de toutes les archives et la création d’un lieu du souvenir à la mémoire des victimes sont également demandées. A la veille du 8 mai 2015, il faut en finir avec le mépris, l’occultation et les tergiversations qui, depuis trop longtemps, tiennent lieu de politique. Dire clairement et explicitement ce qui a été perpétré il y a soixante-dix ans dans le Constantinois est la seule façon de rendre justice à celles et ceux qui ont été assassinés et à leurs descendants, qu’ils vivent en France ou en Algérie. A la connaissance, désormais bien établie, doivent succéder le temps de la reconnaissance et le courage de la vérité. (Olivier Le Cour Grandmaison).

Le 10 mai : Anniversaire (1848-2014) de la fin de l’Esclavage dans les colonies de La Martinique (22 Mai 1848 ), La Guadeloupe ( 27 Mai 1848 ), La Guyane ( 10 Juin 1848 ), La Réunion ( 20 Décembre 1848). Une pratique reconnue comme Crime contre l’Humanité par une loi du 10 Mai 2001, dite « loi Taubira » rapporteur du dispositif législatif devant la représentation nationale… Cette grande loi de la République qui à ce jour n’a pas atteint ses objectifs essentiels, bien que vidée de son contenu initial, s’impose à toutes et tous, quel que soit le rang social de chacun. Ce 10 Mai est né grâce à la grande marche à Paris le 23 mai 1998 de Bastille à Nation, réunissant toutes celles et ceux, caribéens africains et même de nombreux européens solidaires, révoltés à l’idée que leur HISTOIRE soit piétinée et mise en sommeil. Eh oui, ce n’est ni Arcole ni Austerlitz, il faut se faire à l’idée que notre Histoire ne se fera pas par les autres, mais par nous, chacune et chacun capable d’élever le niveau global de connaissances et de mode de fonctionnement. – Rens. Léonce Lebrun, Pt de l’Association « Le relais de Gorée 06 76 91 97 01 leonce.lebrun@orange.fr www.afcam.org

Le 10 mai : en 1994 Nelson Mandela devient le premier Président noir d’Afrique du Sud

Du samedi 14 au 29 mai : Quinzaine du Commerce Équitable – Pendant quinze jours, acteurs du commerce équitable, mairies d’arrondissement, associations locales proposeront des campagnes d’éducation, de sensibilisation et d’animation en faveur d’un commerce plus juste et d’une consommation plus responsable. Au programme : forums, marchés et brunchs équitables, conférences, films, balades guidées et animations de quartier… Le commerce équitable est un système de relations économiques qui prévoit de nouveaux chemins de production et de distribution pour le commerce. L’objectif est de soutenir les pays en développement en favorisant et orientant leur production de matières premières, agricoles notamment. De meilleurs produits, des conditions de travail décentes, des transactions transparentes et une répartition des richesses équitables : tels sont les piliers de l’architecture du commerce équitable – Rens. Plate-Forme pour le Commerce Equitable 01 43 94 72 13 quinzaine@commercequitable.org www.commercequitable.org

Le 15 mai : Journée internationale des familles

Le 17 mai : en 1954 la cours suprème des Etats Unis proclame l’égalité des blancs et des noirs à l’école

Le 18 mai : Indépendance du Somaliland, ancien territoire britannique en Somalie, fut adopté le 14 octobre 1996. Le Somaliland, qui a déclaré son indépendance le 18 mai 1991, n’est reconnu par aucun autre pays.

Le 20 mai : Fête nationale du Cameroun

Le 22 mai : Fête nationale du Yémen

Le 22 mai : Journée internationale de la diversité biologique

Le 24 mai : Fête de l’indépendance de l’Erythrée

Le 28 mai : Commémoration de la chute du Dergue (Ethiopie)

Le 29 mai : Journée internationale des Casques bleus de l’ONU

ACTIONS SITUEES A PARIS (75)

Jusqu’au 21 décembre de 11h à 19h (sauf mardi et jeudi): Exposition Chefs-d’œuvre d’Afrique dans les collections du musée Dapper – Des pièces majeures sélectionnées uniquement à partir du fonds Dapper et qui sont présentées ensemble pour la première fois et qui puisent leurs significations dans les cultures de l’Afrique centrale ou dans celles de l’Afrique de l’Ouest. La collection du musée se caractérise par la diversité des provenances géographiques et par l’ancienneté. L’exposition, qui comprend quelque 130 pièces, présente des œuvres majeures. Certaines sont uniques et n’ont aucun équivalent dans le monde, telles des sculptures du Gabon (Fang, Kota, Punu…) du Cameroun (Bangwa), du Bénin (Fon), ou encore du Mali (Dogon, Soninke) – Lieu : Musée Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è – Rens. 01 45 02 16 02 – 01 45 00 07 48 comexpo@dapper.fr www.dapper.com.fr

Jusqu’au 30 juin les jeudis de 19h à 21h : Cours de Kabyle : La population kabyle constitue une part importante de l’histoire de Paris et la langue kabyle résonne souvent dans les rues de la capitale. Que vous soyez d’origine kabyle ou pas, venez découvrir cette langue et cette culture et faites découvrir à vos enfants la richesse de ce patrimoine culturel et linguistique, qui est aujourd’hui une des composantes de l’identité de Paris. – Tarif annuel : 410€ ou 320 € pour 60h de cours réduit – Lieu : à demander à l’inscription – Rens 01 53 09 99 84 www.institut-cultures-islam.org

Jusqu’au 30 juin les jeudis de 19h à 21h : Formation en wolof : Le Wolof, langue originaire de la vallée du Sénégal, est le principal moyen de communication utilisé au Sénégal et en Gambie. Elle traverse aussi la Mauritanie. Son apprentissage est une véritable ouverture sur l’Afrique de l’Ouest. Pour les personnes n’ayant jamais appris et pratiqué la langue pour leur permettre d’acquérir les structures linguistiques de base, de reconnaître et d’utiliser le vocabulaire et les expressions courantes, et de communiquer à l’oral dans les situations simples de la vie quotidienne. – Tarif annuel : 410€ ou 320 € pour 60h de cours réduit – Lieu : à demander à l’inscription – Rens 01 53 09 99 84 www.institut-cultures-islam.org

Jusqu’au 29 mai 2016 du mardi au vendredi de 10h à 17h30, samedi et dimanche de 10h à 19h: Exposition « Frontières » pour comprendre le rôle et les enjeux contemporains des frontières dans le monde et retracer les histoires singulières de ceux qui les traversent aujourd’hui – L’exposition retrace trois aspects de cette histoire des frontières et pose un regard diachronique, politique, économique ou sociétal, sur les murs-frontières dans le monde, puis en Europe (zone Schengen et la Méditerranée) avant de traverser la France. Tarif : 6€ , libre pour le – de 26 ans, gratuite tous le premier dimanche de chaque mois et incluent le droit d’entrée à l’exposition permanente et à toutes les expositions temporaires du Musée. – Lieu : Musée national de l’histoire de l’immigration de la porte Dorée, 293 av Daumenil, paris 12è, M° et Tram Porte dorée – Rens. et Réservations pour les groupes : 01 53 59 64 30 – reservation@histoire-immigration.fr

Jusqu’au vendredi 1er juillet les vendredis de 17h30 à 19h et les dimanches de 14h à 16h: Cours De Capoeira Angola d’expression culturelle afro-brésilienne – musique: jeu des instruments et chants de la Capoeira Angola; mouvements: activité physique avec mouvements d’attaques et de défense. – Lieu : Gymnase Marie Paradis, 5 rue Léon Schwartzenberg, Paris 10è – Rens. 06 66 56 13 90 cedanze.paris@hotmail.com https://cecariovermelho.wordpress.com

Jusqu’au dimanche 15 mai, mardi, mercredi et dimanche de 11h à 19h, jeudi, vendredi et samedi de 11h à 21h : Exposition « Dakar 66 : Chroniques d’un festival panafricain » Plutôt qu’une approche documentaire, l’exposition s’intéresse aux traces et aux représentations visuelles produites pour saisir, voire instrumentaliser, une telle manifestation. Se dessinera une réflexion autour des enjeux culturels et politiques investis dans un événement qui a marqué les imaginaires du panafricanisme à l’époque de la guerre froide – Tarif 7€ et 9€ – Lieu : Atelier Martine Aublet du musée du quai Branly 37 Quai Branly, Paris 7è, M° Alma Marceau – Rens. 01 56 61 70 00 publics@info.quaibranly.fr www.quaibranly.fr

Jusqu’au 29 juillet, du mardi au dimanche de 14h30 à 18h30 : Exposition « Hugo Pratt- Jean-Claude Guilbert, l’Amitié mystérieuse… sur les traces de Corto Maltese » A la découverte du parcours dʼexception dʼun des plus grands créateurs de bandes dessinées et illustrateur du XXème siècle, le père de Corto Maltese; et de son ami explorateur et compère en Abyssinie. Plus de 150 documents, photographies, illustrations inédites, aquarelles, objets et films. Fermé les dimanches de juillet et le 14 juillet. PAF: 5 €; 4,5€ et 4€. – Lieu : Espace Reine de Saba, 30, rue Pradier 75019 Paris 19è, M° Pyrénées ou Buttes-Chaumont – Rens. 01 43 57 93 92 reinedesaba2@orange.fr www.espacereinedesaba.org

Dimanche 1er mai à 15h : Distribution de tracts « Libérons MUMIA » : Comme chaque année, le 1er mai, les travailleurs du monde entier manifestent à l’appel de leurs syndicats pour leurs revendications et pour la paix. Ce rendez-vous international est aussi un moment fort pour la défense des droits humains. En ce sens, le Collectif français « Libérons MUMIA » et la délégation américaine présente à Paris vous invitent à les rejoindre sur le parcours de la manifestation pour attirer l’attention du public sur la situation de Mumia. Lieu : manifestation à partir de la Bastille – Rens. : contact@mumiabujamal.com www.mumiabujamal.com

Lundi 2 mai de 14h à 16h : colloque « Penser et écrire l’Afrique noire  » Ecrire la France noire : la diversité en questions à l’invitation d’Alain Mabanckou avec Pascal Blanchard, Historien, documentariste, spécialiste de l’Empire colonial français, Francois Durpaire, Historien, spécialiste des questions d’éducation et de diversité culturelles aux Etats-Unis, Rokhaya Diallo, Journaliste, réalisatrice, écrivain et militante associative française, Pap Ndiaye, Historien, spécialiste de l’histoire sociale des Etats-Unis, Sciences Po – Lieu : College de France – Amphithéatre Marguerite de Navarre – 11, place Marcelin-Berthelot, Paris 5è – Rens : contact@rokhayadiallo.com www.college-de-France-.fr

Lundi 2 mai de 18h à 20h : Conférence Migrations contemporaines entre le Portugal et l’Angola, Mémoires collectives et subjectivités migrantes par Irène dos Santos (chercheuse associée à l’Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain, équipe Edgar Morin – EHESS, CNRS et LABEX – ISP, université Paris Ouest Nanterre La Défense) – Lieu : Fondation Calouste Gulbenkian , 39 bd de la Tour Maubourg, Paris 7è – Rens. 01 53 85 93 81 c.bossard@gulbenkian-paris.org calouste@fondationcaloustegulbenkian-paris.org www.gulbenkian-paris.org

Du mardi 3 au 10 mai de 10h à 18h : Exposition : Empreintes d’Afrique, Dessins, peintures et sculptures de Babacar Mbaye Diouf, Ibou Sall et Komla Eza – Babacar Mbaye Diouf* : Une nouvelle écriture ? Voyons-nous une partition de musique ? Des signes qui rappellent la tablette du talibé ? Ou des hiéroglyphes ? Tout cela à la fois, mais surement des signes qui symbolisent le rythme du temps, des faits et gestes de l’humain à travers le temps. – Ibou Sall, l’art du portrait : entre visages et masques Ibou Sall fait partie de ces plasticiens explorateurs de formes, qui transforment une pratique traditionnelle et typiquement sénégalaise, celle du sous verre, en un art définitivement inscrit dans la contemporanéité. – Komla Eza, les tongs comme signature artistique de ses sculptures « L’être humain a travaillé sur la terre, durement. Et, avant de s’en aller, il (dé) laisse ses sandalettes à tous vents. Pour moi, ces tongs symbolisent un combat quotidien, une marche vers la liberté ». Ces vieilles sandales de caoutchouc ne symbolisent-elles pas, une Afrique à la fois en marche et invariablement cadenassée dans ses misères ? – Lieu : La Galerie Africaine, 42 r Félix Faure, Paris 12è – Rens audeminart@hotmail.com, www.lagalerieafricaine.com

Du mardi 3 mai au 14 août du mardi au jeudi de 13h à 20h, le vendredi de 16h à 20h, le samedi et dimanche de 10h à 20h : Exposition Effervescence, rassemble des œuvres d’artistes produites dans le contexte de mutation et de maturation que traverse actuellement la Tunisie. Entre dynamiques prometteuses, risques réels et tensions créatives, l’art y est un enjeu démocratique de premier plan. Les douze artistes sélectionnés par la commissaire d’exposition Michket Krifa explorent, à travers leurs œuvres, de nouvelles voies possibles vers une société plus démocratique. – Vernissage le 3 mai à 19h – Lieu : Institut des Cultures d’Islam, 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge – Rens. 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org http://www.institut-cultures-islam.org/

Mardi 3 mai à 19h : « Quelle crise des migrants ? Quel afflux de réfugiés ?  » L’Union européenne et, à des degrés divers, les différents États qui la composent ont érigé en menace celles et ceux que l’on classe dans la catégorie des migrants. Qui sont ces femmes et ces hommes contraints à l’exil ? Quelles sont les raisons de l’exil, de la migration ? Quelles sont les motivations de la politique discriminatoire, répressive et inhumaine dont ils sont les victimes ? Que pouvons-nous, que devons-nous faire face à une négation collective et politique des droits de l’homme les plus élémentaires ? Avec Claude Calame (directeur d’études à l’EHESS), Claire Rodier (directrice du Groupe d’information et de soutien des immigrés, Gisti) et Marie-Christine Vergiat (députée européenne du Front de gauche) – Lieu : le Lieu-dit, 6 rue Sorbier Paris 20° – rens revue.contretemps@gmail.com

Mardi 3 mai à 19h : Présentation du livre « Politiques de l’inimitié » avec Achille Mbembe et Françoise Vergès : Cet essai explore cette relation particulière qui s’étend sans cesse et se reconfigure à l’échelle planétaire : la relation d’inimitié. S’appuyant en partie sur l’oeuvre psychiatrique et politique de Frantz Fanon, Mbembe montre comment, dans le sillage des conflits de la décolonisation du XXe siècle, la guerre – sous la figure de la conquête et de l’occupation, de la terreur et de la contre-insurrection – est devenue le sacrement de notre époque. Cette transformation a, en retour, libéré des mouvements passionnels qui, petit à petit, poussent les démocraties libérales à endosser les habits de l’exception, à entreprendre au loin des actions inconditionnées, et à vouloir exercer la dictature contre elles-mêmes et contre leurs ennemis. L’essai pose, par-delà l’humanisme, les fondements d’une politique de l’humanité. Achille Mbembe est professeur d’histoire et de science politique à l’université de Witwatersrand à Johannesbourg (Afrique du Sud). Il est notamment l’auteur, à La Découverte, de Sortir de la grande nuit. Essai sur l’Afrique décolonisée (2010, 2013) et de Critique de la raison nègre (2013, 2015). – Lieu : Fondation Calouste Gulbenkian, 39, bd de La Tour-Maubourg, Paris 7è, M° La Tour Maubourg (ligne 8), Varenne, Invalides (ligne 13), RER : Invalides (RER C) – Inscription obligatoire au 01 53 85 93 93

Mardi 3 mai à partir de 19h : FARR a night ou « L’autre 8 mai 1945 » : Le 14 avril 2015, un Collectif Unitaire (FARR Franco Algériens Républicains Rassemblés) s’est constitué pour la reconnaissance des crimes d’État de 1945 à Setif, Guelma et Kherrata, en Algérie qui était à l’époque un département français. Outre cette reconnaissance, ce collectif demande : l’ouverture de toutes les archives, l’inscription dans la mémoire nationale de ces événements par le biais de gestes forts des plus hautes autorités de l’État. Pour la mémoire de toutes ces victimes innocentes, les FARR recevront l’historien Olivier Le Cour Grandmaison et Monsieur M’hamed Kaki de l’association les Oranges – Après l’intervention de nos conférenciers, nous débattrons ensemble sur ce thème lié à notre histoire commune franco-algérienne. – Lieu : Café du Pont Neuf , 14 quai du Louvre 75001 Paris 1er, M° Pont Neuf – Rens Inscription : contact.farr@gmail.com http://farr75016.e-monsite.com/

Du mercredi 4 au 8 mai : exposition Rois d’Afrique – dans le cadre du Mois des Cultures d’Afrique – Lieu : Galerie Joseph Bachaumont, 7 rue Bachaumont, Paris 3è, M° Etienne Marcel – Rens : Alain Bidjeck 06 28 22 63 49 alain.bidjeck@ccafrique.org www.ccafrique.org

Mercredi 4 mai de 14h à 17h : L’Afrocentrisme islamique, ou les paradoxes du nouveau consensus malien ? Avec Gilles Holder – Dans le cadre d’Actualité du religieux en Afrique. Mobilisations, conflits, réconciliations – Lieu : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail Paris 6è – Rens http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article924

Tous les mercredis de 15h à 20h30 : Meeting pour exiger la libération des prisonniers politiques en Côte d’Ivoire : Ambassade de Côte d’Ivoire, M° Victor Hugo – Rens. 06 52 28 12 25 chritzekou2@gmail.com

Mercredi 4 mai de 16h15 à 18h15: Conférence-débat animée par le Professeur Achille MBEMBE sur le thème : Frantz Fanon, politiques de l’inimitié et imaginations politiques dans l’Afrique contemporaine. À l’initiative de l’institut de recherche et d’enseignement sur la paix en Afrique, Thinking Africa – Achille Mbembe: Professeur de Philosophie et de sciences politiques à de l’Université du Witwatersrand de Johannesburg en Afrique du Sud, et fondateur de « The Johannesburg Workshop in Theory and Criticism » (qui est une expérience de conversation mondiale sur les enjeux globaux à partir de l’hémisphère Sud) – Lieu : Centre Malher, 9 rue Malher, Paris 4è – Rens. : 06 51 87 95 50 contact@thinkingafrica.org www.thinkingafrica.org

Mercredi 4 mai de 18h à 19h : Visite guidée de l’exposition Effervescence avec Michket Krifa et les artistes : conversation en présence de certains artistes et de la commissaire de l’exposition Venez découvrir l’exposition Effervescence guidés par les artistes de l’exposition. Un moment d’échange en présence de créateurs engagés, témoins des paradoxes d’une société en pleine mutation et en proie à de nombreux bouleversements.… – Lieu : Institut des Cultures d’Islam, 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge – Rens. 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org http://www.institut-cultures-islam.org/

Mercredi 4 et vendredis 13 et 20 mai de 19h à 20h30 : Cycle de conférences avec Edgar Morin : l’esthétique et l’art du point de vue d’une anthropologie complexe ; la nature de la société; l’intellectuel : Edgar Morin est sociologue et philosophe, actuellement directeur de recherche émérite au CNRS et docteur honoris causa de très nombreuses universités dans le monde. Ses recherches portent sur l’anthropologie contemporaine, l’épistémologie ou la réforme de la pensée et influencent toute la réflexion contemporaine. – Lieu : Fondation Calouste Gulbenkian – 39 Boulevard de la Tour-Maubourg, 75007 Paris 7è – Inscription obligatoire au 01 53 85 93 93

Mercredi 4 mai à 19h30 : L’Autre 8 mai 1945 : Hommage aux combattants étrangers d’ici et d’ailleurs, tirailleurs, soldats des ex-colonies et d’Outre-Mer – Commémoration de l’Autre 8 mai 1945 – Massacre Sétif, Guelma, Kherrata) Projection de 2 films reportages réalisés par l’APCV : Le Voyage de la mémoire au Mémorial de Verdun en 2006 avec les témoignages des anciens tirailleurs de la guerre 1939-1945 – et – Le Voyage de la Mémoire en 2014 à Verdun et à Paris en 2015 avec les témoignages sur ces oubliés de l’histoire – Chorba algérienne du souvenir offerte par Nadia et Nabil – Lieu : Café Associatif « La Commune », 3, rue d’Aligre, Paris 12è – Rens. Nadia Guerbas : 06 24 48 89 14 apcv.memoires@gmail.com

Vendredi 6 mai de 14h à 18h30 : Projection débat à partir du documentaire sur la diva Abéti Makisini : « le combat d’une femme » réalisé par Laura Kutika et Ne Kunda Nlaba. Dans ses éclats de voix, Abéti chante l’Ingala (langue locale) en fraternité avec le Français, l’Anglais…A chaque transition du film surgit un nouveau combat. Combat pour la mémoire enfiévrée de l’humanité. Combat d’une voix féminine en quête perpétuelle de liberté par la musique. D’un récit congolais par omission, sa vie, ses rencontres improbables, ses défis de femme dans un univers musical masculin débouchent sur un autre univers des possibles, le récit d’une civilisation par extension. – Lieu : Hotel de Ville de Paris, M° Hotel de ville – Rens. Françoise Traverso, Présidente Fondatrice de l’ AIDH 06 78 07 12 50 contact@aidh-ong.org aidhparis@gmail.com http://www.aidh-ong.org

Vendredi 6 mai de 18h45 à 21h30 : Rencontres avec des Entrepreneurs et des Investisseurs sur les thèmes suivants : Les opportunités économiques Afrique-France-Chine. Création, Développement et Financement, L’Apport Economique des migrants, les transferts d’Argent.: Réseautage, partenariat, rencontres et opportunité d’affaires, présentation de votre structure, prises de contacts, échange de cartes – Invités : BPI, Mastercard, Money Gram, Western Union, Fonds d’Investissements – Participation au Cocktail: 20€ payable à l’arrivée. Cocktail, petits fours jus de fruits – Lieu : Atelier Renault Café. 53, Av. des Champs Elysées Paris 8è, M° : Franklin D. Roosevelt – Réservation obligatoire avant jeudi 5 mai – Rens. 06 06 83 53 23 secretariat@gifalepfidainternational.com

Samedi 7 mai à 15h : Vincent Euverte dédicace « Les graffiti de la liberté, sur les murs du printemps égyptien » (Vents de sable, 2015) – Lieu : Institut du Monde Arabe, 1, rue des Fossés-Saint-Bernard, Place Mohammed-V, Paris 5è – rens. 01 40 51 38 38 actu@info.imarabe.org

Samedi 7 mai à 15h : L’Autre 8 mai 1945 : Hommage aux combattants étrangers d’ici et d’ailleurs, tirailleurs, soldats des ex-colonies et d’Outre-Mer – Commémoration de l’Autre 8 mai 1945 – Massacre Sétif, Guelma, Kherrata) Projection de 2 films reportages réalisés par l’APCV : Le Voyage de la mémoire au Mémorial de Verdun en 2006 avec les témoignages des anciens tirailleurs de la guerre 1939-1945 – et – Le Voyage de la Mémoire en 2014 à Verdun et à Paris en 2015 avec les témoignages sur ces oubliés de l’histoire – Pot du souvenir – Lieu : Maison des Associations (quartier Franc Moisin Bel Air), 111, rue Danielle Casanova à Saint Denis (93), M° porte de Paris et prendre bus 170, arrêt Franc Moisin Bergerie. Infos Denise : 06 99 48 69 92 – Rahim : 06 20 34 00 36 apcv.memoires@gmail.com

Samedi 7 mai de 20h30 à 23h55 : Représentation « D’Iles en Nil » avec Médéric Collignon et le groupe égyptien Nass Makan : D’Îles en Nil est une célébration de la fête, où les femmes chanteuses et percussionnistes du Zâr (rituel de possession cousin de celui des Gnawas) côtoient les musiques orientales, gitanes et nubiennes du groupe égyptien Nass Makan, dans un accord-à-corps survoltée avec les acrobaties vocales et la trompette électrique de Médéric Collignon, infatigable ambassadeur du jazz créatif hexagonal ! – Tarif 10€ à 12€ – Dans le cadre de la 13ème édition du festival « La Voix est Libre » – Lieu – FGO – Barbara, 1 rue Fleury, Paris 18è, M° Barbes Rochechouart ou Gare du Nord – Rens 01 53 09 30 70 www.fgo-barbara.fr/ www.jazznomades.net

Dimanche 8 mai à 16h : Rassemblement L’Autre 8 mai 1945 : sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris Organisé par le Collectif unitaire pour la Reconnaissance des crimes d’Etat en Algérie (Sétif, Guelma, Khérrata)- Il est impossible de célébrer l’anniversaire de la victoire contre le fascisme sans vouloir arracher à l’oubli ce qui s’est passé en Algérie ce même 8 mai et les jours suivants. Des manifestations pacifiques à Sétif, Guelma, Kheratta et la région ont été réprimées dans le sang ; des dizaines de milliers de civils Algériens ont été massacrés par la police, la gendarmerie, les milices armées par les autorités locales, l’Armée Française, agissant sur ordre de l’exécutif. C’est au cours de cette répression massive que l’on a déploré à Sétif et aux alentours une centaine de victimes Européennes. En 2015, le conseil municipal de Paris a demandé à l’unanimité au chef de l’Etat de reconnaître ces massacres comme crimes d’Etat. Des vœux dans ce sens ont été adoptés par les villes de Rennes, de Nanterre, de Bobigny et d’Ivry-sur-Seine. Le 14 avril 2015, un Collectif Unitaire pour la reconnaissance des crimes d’Etat de 1945 en Algérie (Sétif, Guelma, Kherrata) s’est constitué. Outre cette reconnaissance, il demande : l’ouverture de toutes les archives, l’inscription dans la mémoire nationale de ces événements par le biais de gestes forts des plus hautes autorités de l’Etat et un soutien à la diffusion des documentaires relatifs aux événements dans l’Education Nationale comme dans les médias publics.- Rens. M’hamed Kaki 06 12 63 63 69 kakimhamed@yahoo.fr – Olivier Le Cour Grandmaison 06 14 83 21 20 olivier.lecour@wanadoo.fr apcv.memoires@gmail.com henri.pouillot@orange.fr

Mardi 10 mai à 17h : Rassemblement pour la réparation. Le 10 mai prochain, ce sera le 15e anniversaire de la loi Taubira, et cependant, rien n’a vraiment changé. Programme pour la réparation : Créer dans l’Hôtel Gaillard de la Banque de France, le Centre Dumas regroupant le musée de l’esclavage et le Centre des cultures d’Afrique. Créer une fondation nationale pour la réparation liée à l’esclavage et imposer aux bénéficiaires de la traite négrière une contribution annuelle à ce fonds, sur la base d’un forfait de 1 % du chiffre d’affaires annuel. Faire du 10 mai dans l’Hexagone un jour férié et chômé pour commémorer l’esclavage et l’abolition, comme il y en a déjà dans les départements d’Outre-Mer. Faire évoluer les programmes scolaires et les recherches universitaires de manière à mieux prendre en considération les réalités coloniales et postcoloniales. Lutter contre l’apartheid scolaire (carte scolaire, redéploiement des moyens, etc.), lancer un véritable plan Marshall pour les Français issus de l’esclavage et de la colonisation, dans l’Outre-Mer comme dans l’Hexagone, afin qu’ils bénéficient de l’égalité réelle (en matière d’emploi, de logement, d’accès au foncier, etc.), notamment pour les plus jeunes. Lutter contre les préjugés issus de l’imaginaire colonial, et se mobiliser contre le contrôle au faciès et les violences policières en mettant en place un récépissé, en créant une instance de contrôle de l’action policière, ouverte à la société civile, et en installant des caméras sur la tenue vestimentaire des forces de l’ordre. Reconnaître le travail forcé dans les anciennes colonies françaises comme un crime contre l’humanité, et mettre en place une politique d’aide au développement qui soit d’abord au bénéfice des populations des pays en question. Annuler la dette des anciennes colonies, mettre fin au système du franc CFA et rembourser à Haïti le tribut qui lui a été imposé. – Lieu : Place du Général-Catroux, M° Malesherbes – Rens. sortirducolonialisme@googlegroups.com, tinluigi@aol.com

Mardi 10 mai de 19h à 21h : soirées d’information « Financement Solidaire pour les entreprises » : Rencontre avec des acteurs qui financent des projets à plus-value sociale, environnementale ou culturelle – Lieu : Maison des associations du 4ème ardt, 3 rue de Lesdiguières, Paris 4è, M° Bastille, sortie BD Henri IV – Inscription obligatoire at@cigales-idf.asso.fr- Rens. 01 42 84 98 74

Mercredi 11 mai de 13h à 19h : Forum « Tous en campagne contre les discriminations » : Un Village associatif : de 13h à 16h, composé d’associations partenaires qui proposeront elle-même des ateliers. Une Table ronde de 14h à 16h : « les identités plurielles : un levier ? » avec des institutionnels, élus, chercheurs, jeunes, acteurs associatifs… et portera sur les enjeux et les problématiques auxquelles sont parfois confrontés les professionnels de l’éducation populaire et de la jeunesse, ainsi que les jeunes qui en sont les premières victimes. – Un concours de 16h à 19h : Le jury sera composé de représentants des partenaires d’ANI ainsi que du parrain du forum et qui s’attachera à la pertinence de la campagne des associations partenaires sur les discriminations ainsi qu’aux qualités de communication, d’expression, d’originalité en faveur de l’engagement et de l’implication des jeunes dans leur projet. Fondée en 2002 par des étudiants de Sciences Po, ANI est une association de solidarité locale et internationale. – Lieu : Halle Pajol, 20 esplanade Nathalie Sarraute, dans le 18ème, M° La Chapelle – Rens : 01 43 60 52 96 contact@ani-international.org http://www.ani-international.org/

Mercredi 11 mai à 20h : Projection de « Retour au cahier, le cri d’Aimé Césaire» de Fabienne et Véronique Kanor (2014) – Le « Cahier d’un retour au pays natal » a presque 80 ans… mais c’est comme s’il avait été écrit hier ! Le texte a conservé une incroyable résonance. Ce documentaire est un read-movie qui remonte le temps, rassemble les fragments perdus d’une expérience littéraire et humaine exceptionnelle. De la Croatie à la Martinique, du théâtre à la rue, des luttes indépendantistes aux profondeurs de la forêt et jusqu’au Pais colonial, le « Cahier » vagabonde, dévoile ses secrets, ses influences, ses territoires. Entre ses lignes se dessine le portrait d’un homme, Aimé Césaire, en prise direct avec son époque. Débat à l’issue de la projection avec Françoise Vergès, politologue, auteure de Nègre, je suis, Nègre je resterai. Entretiens avec Aimé Césaire Participation aux frais – PAF 5€ – Lieu : Cinéma La Clef, 34 rue Daubenton, Paris 5e, M° Censier-Daubenton – Rens. 01 49 93 07 60 afaspa@wanadoo.fr www.afaspa.com

Mercredi 11 mai à 21h : Projection de « Correspondances » Réalisé par Laurence Petit-Jouvet, France, Mali | Documentaire | 2011 | 00h58 | VF Des femmes de la diaspora malienne, vivant à Montreuil s’adressent dans une “lettre filmée” à une personne de leur choix, réelle ou imaginaire. Des femmes de Bamako et de Kayes au Mali s’en inspirent ensuite librement, pour réaliser à leur tour leur “lettre filmée”. Chacune était invitée à parler de son travail, chacune a saisi l’occasion pour dire ce qui est important pour elle. Toutes ont participé aux étapes successives de la fabrication de ces courts métrages, dans le cadre d’ateliers de création audiovisuelle en France et au Mali. L’ensemble forme un film qui enjambe les distances, fait résonner les voix qui expriment les passions, les frustrations, la force de ces femmes. Dans le cadre de http://www.cinemalaclef.fr/evenements/migrer-au-feminin/ – Lieu : Ciné La Clef, 34 rue Daubenton Paris 5è, M° 7 Censier-Daubenton – Rens. 09 53 48 30 54 info@cinemalaclef.fr

Jeudi 12 mai de 14h à 18h : La sexualité royale au Buganda (Afrique orientale, XIXe siècle) avec Henri MEDARD – Dans le cadre du séminaire Royautés. Pouvoir et savoir en monarchie jusqu’au 12 mai le 2è jeudi du mois – Lieu : Salle 2, RdC, bât. Le France, 190-198 av de France, Paris 13 – Rens. http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article964

Jeudi 12 mai de 14h à 18h : Prendre en compte l’approche de genre dans les actions de solidarité internationale et de coopération pour les Associations, collectivités territoriales, intervenant dans les champs de la solidarité internationale et de la coopération internationale et décentralisée – Tarif : 30€ incluant la publication « Intégrer le genre dans les initiatives de développement » (200 p., janvier 2016) Chèque à l’ordre de : Adéquations – Lieu : Maison des associations du 10 ème arrondissement, 206 quai de Valmy, Paris 10è, M° Jaurès, Louis Blanc ; ou 15 mn à pied de Gare de l’Est – Rens. : Yveline Nicolas 01 46 07 04 94, 06 68 88 42 05 ynicolas@adequations.org www.adequations.org

Jeudi 12 mai de 15h à 17h les 2e et 4e jeudis du mois jusqu’au 9 juin : Séminaire Anthropologie critique de l’État : variations autour du fétichisme d’État – cette année, sur l’usage fait par certains anthropologues du concept de « fétiche » pour construire leur réflexion de l’État soit en Afrique, soit en Amérique latine – Lieu : EHESS, salle des artistes, 96 bd Raspail Paris 6è – Rens. http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article947

Jeudi 12 mai de 17h à 19h : Présentation de l’ouvrage : Récit de SojournerTruth (1850) [PURH, collection « Récits d’esclaves », 2016] par Claudine Raynaud (Université Montpellier 3) – Dans le cadre du Séminaire Esclaves, affranchis et « nouveaux libres » dans l’espace public du monde atlantique : Race et citoyenneté. De l’agentivité aux réparations. – Lieu : EHESS, 105 blv Raspail, Paris 6è – Rens. http://www.esclavages.cnrs.fr/spip.php?article719

Jeudi 12 mai à 20h30 : Représentation de « Un rêve au-delà » une création La Voix est Libre 2015 : Après avoir foudroyé l’arène des Bouffes du Nord lors de l’édition 2015 du festival, ce tonitruant triptyque bat le rappel dans l’écrin idéal de la Maison de la Poésie. Le monologue halluciné du poète et acteur congolais Dieudonné Niangouna (artiste associé du Festival d’Avignon 2012) n’en demeure par moins extra-lucide en menant le spectateur dans une afrocalypse où la mégalomanie d’homo-economicus se fracasse avec jubilation sur la divine colère du guitariste Julien Desprez et les rires clinquants du trompettiste Aymeric Avice – Tarifs : 10€ / 5€ . – Lieu : Maison de la poésie, 157 rue Saint-Martin, Paris 3è, M° Rambuteau – RER Les Halles – Infos/réservations : 01 44 54 53 00 www.maisondelapoesieparis.com : www.jazznomades.net

Vendredi 13 mai de 11h à 13h : Textiles, tableaux, pigments : quelle palette de couleurs aux Antilles autour de 1800 ? avec Anne Lafont (Université Paris-est Marne la vallée) – Dans le cadre du Séminaire Supports et circulation des savoirs et des arts en Afrique et au-delà – Lieu : EHESS, salle 8, 105 bd Raspail, Paris 6è – Rens. http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article942

Vendredi 13 mai de 14h à 17h : Les voix du génocide: une étude des témoignages judiciaires des survivants (TPIR, gacaca) avec Helene Dumas, Chargée de recherches CNRS-LAM, helenedumas.uw@gmail.com – ET – Le génocide invisible ? L’apport des archives administratives dans l’écriture de l’histoire locale de la violence au Rwanda (1990-1994) avec Florent Piton, Doctorant contractuel à l’université Paris 7 – Denis Diderot – CESSMA, florentpiton1@gmail.com – dans le cadre du Séminaire Histoire sociale de l’Afrique Orientale, de la Mer Rouge et de l’Océan indien, XIXe-XXe siècles : – Lieu : Bâtiment Le France, salle du conseil B, R-1, 190-198 av de France, Paris 13è – Rens. http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article927

Vendredi 13 mai de 18h45 à 21h30 : Rencontres avec des Entrepreneurs et des Investisseurs sur les thèmes suivants thèmes suivants : Entreprises, Financement et Environnement Economique en Afrique, Le Big Data, Gestion de l’Information, Innovation et Maketing : Réseautage, partenariat, rencontres et opportunité d’affaires, présentation de votre structure, prises de contacts, échange de cartes – Invités : Mastercard, Fonds d’Investissement- Participation au Cocktail: 20€ payable à l’arrivée. Cocktail, petits fours jus de fruits – Lieu : Atelier Renault Café. 53, Av. des Champs Elysées Paris 8è, M° : Franklin D. Roosevelt – Réservation obligatoire avant jeudi 5 mai – Rens. 06 06 83 53 23 secretariat@gifalepfidainternational.com

Samedi 14 mai de 10h à 17h : Réunions d’information et ateliers d’écriture au sujet de l’appel à proposition du PRA/OSIM (Programme d’Appui aux projets des Organisations de Solidarité Internationale issues de l’Immigration) organisé par « Femmes Inter Associations – Inter Service Migrants » (FIA-ISM) – Lieu : 177 rue de Charonne, Paris 11è, M° Alexandre Dumas – Rens. 01 46 07 61 80 praosim@forim.net Contact-grapp@pafha.fr http://www.forim.net

Samedi 14 mai de 14h à 18 h : Journée pour faire découvrir ou redécouvrir la non-violence au grand public. Cette action s’adresse aux jeunes et aux citoyens qui se posent des questions, parfois déjà impliqués dans une action citoyenne ; ils ont souvent entendu parler de non-violence, mais la connaissent encore mal et veulent la découvrir. Le programme : La journée s’alternera entre les évènements dans la grande salle et ceux sur le parvis à l’extérieur. La grande salle accueillera tout au long de la journée des interventions de chercheurs sur la non-violence, d’artistes, de témoins, de façon individuelle et/ou organiser en débat. – Lieu : Salle jean Dame et trottoirs de la rue Bellan, Paris 2ème, M° Sentier. – Rens. 06 11 48 68 17 , 1 45 48 37 62 communication@nonviolence21.org http://nonviolence.fr/spip.php?article1102

Samedi 14 mai à 15h : Journée de solidarité féministe avec la détenue politique Wafa Charaf – Théatre, prise de paroles, musique, danse, dîner solidaire dont les recettes vont à Wafa – Organisé par Ailes-fm, l’association ailes femmes du Maroc ainsi que de nombreuses associations féministes et politiques – La maison des femmes ne reçoit que les femmes – Co organisé par la maison des femmes et l’Association Interculturelle pour la Laïcité, l’Égalité et la Solidarité avec les Femmes du Maroc AILES-fm, ailesfm@gmail.com 06 22 88 32 99 – Lieu : maison des femmes de femmes de Paris, 163 rue de Charenton, Paris 12, M° Reuilly-diderot – Rens. Inscription 01 43 43 41 13 ailesfm@gmail.com

Samedi 14 mai à 15h : Visite guidée de l’exposition Effervescence : L’équipe de médiation culturelle de l’ICI propose deux fois par mois une visite guidée gratuite de l’exposition : un moment d’échange et de convivialité permettant de découvrir l’ICI et d’approfondir votre expérience des œuvres et vos connaissances de la scène artistique tunisienne contemporaine. Visites guidées pour les groupes : formulaire d’inscription… Gratuit sur inscription – Lieu : Institut des Cultures d’Islam, 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge – Rens. 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org http://www.institut-cultures-islam.org/

Mardi 17 mai de 14h à 17h30, Conférence de presse du lancement du FEIDEF, (Forum Economique International pour le Développement de l’Entrepreneuriat), le Rendez-Vous des Entrepreneurs et de investisseurs – Lieu : Académie des Sciences d’Outre-Mer. 16, rue La Pérouse, Paris 16è, M° : Kléber – Réservation obligatoire avant le 10 mai : 06 06 83 53 23 secretariat@gifalepfidainternational.com – www.gifalepfidainternational.com

Mercredi 18 mai de 19h à 21h30 : « S’informer sur les CIGALES » (Club d’Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l’Épargne Solidaire) Rencontre avec des épargnants ordinaires qui participent concrètement à l’économie locale : Au cours de cette réunion, un cigalier confirmé vous expliquera les valeurs et les modalités de fonctionnement des CIGALES. Il sera aussi là pour répondre aux questions et faire part de son expérience. Un club CIGALES est un groupe de 5 à 20 personnes physiques : les cigalier(e)s. qui pendant 5 ans, vont : mettre une partie de leur épargne en commun (à partir de 8€ / mois / personne), investir dans des entreprises locales, en création ou en développement, les accompagner, et ainsi agir sur le développement économique local. L’activité de ces clubs s’inscrit dans la perspective d’une économie alternative et solidaire en favorisant la création d’emplois, la lutte contre l’exclusion, la protection de l’environnement et le développement durable. Maison des associations du 3ème ardt, 5 rue Perrée, Paris 3è, M° République / Temple ou Arts et Métiers – Inscription maxime@cigales-idf.asso.fr – Rens. 01 42 84 98 74 at@cigales-idf.asso.fr

Mercredi 18 mai à 20h : projection du documentaires « Choucha » Une insondable indifférence de Sophie Bachelier et Djibril Diallo en présence de Sophie Bachelier, il s’agit d’un camp de réfugiés en Tunisie, tout prés de la frontière avec la Lybie, où les réfugiés ont été abandonnés à eux même en plein désert. – Lieu : Ciné La Clef, 34 rue Daubenton Paris 5è, M° 7 Censier-Daubenton – Rens. 09 53 48 30 54 info@cinemalaclef.frhttp://www.cinemalaclef.fr

Du 19 au 21 mai : Salon des Solidarités 2016 sixième édition pour la promotion et la diffusion des bonnes pratiques et des idées dans le domaine de la coopération internationale organisé par Association au service de l’action humanitaire (ASAH). Le salon comprend des conférences plénières, des formations, des espaces d’animation et villages thématiques pour traiter des sujets actuels répondant aux attentes des visiteurs et exposants. A l’occasion du Salon l’association TECHNAP présentera sur le stand de la Guilde une animation sur la problématique de la faim en Afrique subsaharienne pour comprendre l’intérêt que représente la spiruline pour combler les carences alimentaires récurrentes dans cette région du monde. – Lieu : Parc des Expositions, Porte de Versailles, Paris 15è – Rens. Jean-Pierre Isnard 06 07 02 83 62 jpitechnap@gmail.com, www.technap-spiruline.fr ou gipycid@Yvelines.fr http://www.salondessolidarites.org/le-salon

Jeudi 19 mai de 14h à 16h et tous les 3e jeudi du mois : Malika Rahal, IHTP, CNRS : « Algérie 1962 : la fin de l’histoire ? » – Dans le cadre du séminaire Nouvelles perspectives sur l’histoire du Maghreb (XVIIIe-XXIe siècle) – Lieu : : Salle de réunion de l’IMAF, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens. http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article944

vendredi 20 mai de 9h30 à 18h. Journée sur l’Economie Sociale et Solidaire, Les Energies propres, (Thermique, Solaire et Eolienne), Networking, Interventions des Chefs d’Entreprises et présentation des Partenaires, Stand d’exposition, Forum, Tables rondes, Conférence, sur le Développement le Financement d’Entreprise, le Crowdfunding, Les TIC (Technologies de l’Information et de la Communication). – Lieu : Pavillon de l’Eau, 77 av de Versailles, Paris 16è, M° ligne 10 : arrêt Mirabeau, ou Eglise d’Auteuil ou Chardon Lagache – Réservation obligatoire avant le 10 mai : 06 06 83 53 23 secretariat@gifalepfidainternational.com www.gifalepfidainternational.com

Vendredi 20 mai de 14h à 18h : Rencontre – débat : « Emploi / Entreprenariat : pour une reconnaissance des initiatives d’ESS des migrants dans les quartiers « politique de la ville » – Ce Forum a pour objectif de valoriser les initiatives relevant de l’ESS ayant lieu au sein des associations et organisations de migrants, d’échanger autour des offres d’accompagnements adaptées, et d’évaluer l’impact de ces initiatives sur la structuration sociale et sur le dynamisme économique des territoires « Politique de la ville ». – Lieu : Cité des sciences et de l’industrie, 30, avenue Corentin-Cariou, Accès par la bibliothèque, Paris 19ème, M° Porte de la Villette – Renseignements et inscriptions : Jonathan Stebig 01 48 57 57 74 jonathan.stebig@grdr.org, Halimata So 01.77.93.25.70 halimata.so@grdr.org, Ludovica Milano 01 48 57 57 75 ludovica.milano@grdr.org

Vendredi 20 mai et chaque 3ème vendredi du mois de 18h30 à 19h30 : Rassemblement du Cercle de Silence à Paris contre le traitement inhumain des « sans papiers » – Vous pouvez vous joindre au cercle à tout moment, même pour seulement quelques instants. Par notre participation au cercle de silence, nous voulons dénoncer les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu’ils n’ont pas de papiers en règle. Nous en appelons à la conscience de tous et vous invitons à rejoindre le cercle de silence place du Palais-Royal – Cercle composé de citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : AARAO les Messagers, AI, CCFD, CFDT-Terre Solidaire, Cercle de Résistance, Paris-Sud CGT, Cimade, FEP, LDH, MAN, MIR, Mission Populaire Evangélique, Pastorale des Migrants, Réseau Chrétiens-Immigrés, Réseau franciscain Gubbio, Résister aujourd’hui, RESF, Secours Catholique, Syndicat de la Magistrature …… – Lieu : Place du Palais Royal, Paris 1er, M° Palais-Royal-Musée-du-Louvre http//www.cerclederesistance.fr

Samedi 21 mai de 14h à 17h30, Forum du FEIDEF, (Forum Economique International pour le Développement de l’Entrepreneuriat) : Stands d’Exposition, Tables rondes, Conférence, Networking, Interventions des Chefs d’Entreprises et présentation des Partenaires – Lieu : Palais du Luxembourg, 15, rue de Vaugirard, Paris 6è, M° : RER : B arrêt Luxembourg – Réservation obligatoire avant le 10 mai : 06 06 83 53 23 secretariat@gifalepfidainternational.com – www.gifalepfidainternational.com

Samedi 21 mai : Balade de 2h30 de balade sur la Mode à La Goutte d’Or accompagné du Passeur de culture. Une Fashion Mix «hors les murs» dans un ancien quartier de Paris : à la rencontre des artisans, tailleurs, mécaniciens, «sapeurs» ou créateurs qui, un jour dépassèrent océan, montagne et désert pour venir à la capitale. Rendre visible la participation des immigrants à la couture et au prêt-à-porter français (confection) et mettre en évidence leurs apports à l’inventivité, la beauté et l’élégance hexagonales. Partagez passion, savoir et accent de vérité dans le quartier chamarré de La Goutte d’Or à Paris, capitale internationale de la mode ! (En écho à l’exposition Fashion Mix au Musée de l’Histoire de l’Immigration). Découvrez un quartier où l’atelier de confection côtoie la boutique de créateur, où le vendeur de bazins fréquente le styliste émérite, où les coiffeurs afro palabrent avec les esthètes de la « Sapologie »…. Vivez la multitude des couleurs des wax africains, des caftans arabes et des costumes « ambianceurs ». Touchez le travail de création de Xuly Bët, Sakina M’Sa, Mazalay ou du tailleur de quartier ! 1/2 j. à partir de 15 € à partir de 6 personnes – Inscription préalable par courriel : voyagesiproche@bastina.fr – Rens. : 08 05 69 69 19 bastina@bastina.fr www.bastina.fr

Samedi 21 mai 19h 1h30 : Dîner de Gala des remises des GIFA d’OR : Lauréats : ‘’l’Audace au Féminin’’, ‘’Jeune Entrepreneur de l’Année’’, ‘’Manager Africain de l’Année’’, ‘’Entrepreneur de l’Année‘’, ‘’Femme Entrepreneure de l’Année’’, ‘’Média Panafricain de l’Année’’, ‘’La Diversité qui Gagne’’, ‘’Innovation’’, ‘’Entrepreneur Africain de l’Année’’, ‘’ l’Organisme de l’Année’’, ‘’Dame de Cœur de l’Année’’, ’’La Diversité vous dit Merci’’, ‘’Homme ou Femme Africain (e) de l’Année’’ – Lieu : Salons Hoche, 9, avenue Hoche 75008 Paris 8è, M° ligne 2, arrêt Courcelles Entrée payante, réservation obligatoire avant le 10 mai : GIFALEPFIDA International. 144, Avenue Charles de Gaulle 92200 Neuilly-Sur-Seine – 01 73 70 32 55 – 06 06 83 53 23 secretariat@gifalepfidainternational.com – www.gifalepfidainternational.com

Samedi 21 mai à 20h : Danse – Effervescence : TunICIe – Et si vous désobéissiez … de Rochdi Belgasmi : C’est dans le noir que commence le nouveau solo de Rochdi Belgasmi qui nous transporte dans ses souvenirs d’enfance auprès de sa mère. Une voix résonne en écho : « je veux porter un regard indiscret comme les hommes » dit-elle. « Ouvre-toi au monde ! Ne te laisse pas enterrer vivant… Danse, danse… danse de toute ta force ! ». Imaginant… – Lieu : Institut des Cultures d’Islam, 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge – Rens. 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org http://www.institut-cultures-islam.org/

Dimanche 22 mai à 11h : Café parents/enfants – Effervescence : L’association Home Sweet Mômes est un café itinérant parents- enfants dédié aux enfants de 0 à 16 ans et à leur entourage familial et social. Un espace de créativité à l’échelle des enfants et de leurs familles dans un rapport de confiance, de respect, de liberté, de citoyenneté et d’ouverture au Monde. Un espace d’animation… – Lieu : Institut des Cultures d’Islam, 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge – Rens. 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org http://www.institut-cultures-islam.org/

Dimanche 22 mai de de 13h à 18h : Journée autour de l’Afrique. A l’occasion de la journée mondiale de l’Afrique, un groupe d’associations vous convie à une journée politico-culturelle autour des questions relatives à la libération et au développement du continent. Au menu : exposition, débats, projection de films, concert. – Lieu : Salle Jean Dame, 17 rue Léopold Bellan, Paris 2ème, M° Sentier. – Rens. 06 23 47 98 47 regis_essono@mac.com

Mercredi 25 mai de 14h30 à 19h : Conférence de la Quinzaine du Commerce Équitable : « La face cachée de votre petit-déjeuner – Cacao et lait : Quels sont les coûts cachés et les impacts réels de ces filières ? Quelles solutions pour des filières agroalimentaires équitables et durables ?  » Organisé dans le cadre de la quizinne du commerce équitable à l’intiative de La Plate-Forme pour le Commerce Equitable, la Fédération Artisans du Monde, Max Havelaar France et le réseau FAIR – Et – présentation de l’ étude de Basic sur les externalités sociales et environnementales des filières de cacao donc celles de Côte d’ivoire. Tu peux faire suivre l’invitation à ton contact, ancien ministre de Côte d’ivoire. – Lieu : l’Hôtel de Ville de Paris – Rens. 01 43 94 72 13 quinzaine@commercequitable.org www.commercequitable.org

Jeudi 26 mai de 15h à 17h les 2e et 4e jeudis du mois jusqu’au 9 juin : Séminaire Anthropologie critique de l’État : variations autour du fétichisme d’État – cette année, sur l’usage fait par certains anthropologues du concept de « fétiche » pour construire leur réflexion de l’État soit en Afrique, soit en Amérique latine – Lieu : EHESS, salle des artistes, 96 bd Raspail Paris 6è – Rens. http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article947

Jeudi 26 mai de 17h à 19h : Birthright citizens: the rights of free people of color in the US before the Civil War par Martha Jones (Université du Michigan) – Dans le cadre du Séminaire Esclaves, affranchis et « nouveaux libres » dans l’espace public du monde atlantique : Race et citoyenneté. De l’agentivité aux réparations. – Lieu : EHESS, 105 blv Raspail, Paris 6è – Rens. http://www.esclavages.cnrs.fr/spip.php?article719

Jeudi 26 mai de 18h30 à 19h30, tout les derniers jeudis du mois : Cercle de Résistance de Paris Sud : Nous manifesterons notre opposition à la politique migratoire de l’Europe qui provoque souffrances et tragédies à ses frontières, et au manque de solidarité de la France, vis à vis des réfugiés qui fuient, avec leurs enfants, leur pays en proie à la guerre ou aux catastrophes climatiques ( le plus souvent causés par des grandes puissances); aux garde à vues arbitraires, aux mises en rétention et aux expulsions d’étrangers « sans papiers » – Lieu : Place Denfert-Rochereau, parvis de la gare RER Denfert-Rochereau, M° RER-B Denfert-Rochereau – Rens. http://paris.demosphere.eu/rv/41167 http://cerclederesistance-parissud.jimdo.com/ http//www.cerclederesistance.fr

Vendredi 27 mai de 11h à 13h : Plaidoyer pour la monographie avec Christophe Singler (Université de Franche-Comté) – Dans le cadre du Séminaire Supports et circulation des savoirs et des arts en Afrique et au-delà – Lieu : EHESS, salle 8, 105 bd Raspail, Paris 6è – Rens. http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article942

Samedi 28 mai pendant 2h30 environ (horaires à demander) : Balade africaine dans le 18eme : Le Petit Mali à Château Rouge à Paris – Baština vous invite au voyage « Petit Mali » au marché africain de Château Rouge dans le 18eme à Paris. SLe nombre et la qualité des produits vendus ici éveille vos papilles, éblouit votre regard, égaye vos sens… Le marché de Château Rouge égalise les meilleurs marchés de Bamako ou Dakar : partout ce ne sont que capitaines, tilapias, machoirons, ignames, patates douces, piments, gombos, sauce graine ou arachide…Ces lieux de vie demeurent emblématiques de la geste ouest-africaine à Paris Rendez-vous avec le passeur de culture malien au marché africain de Château Rouge dans le 18eme arrondissement de Paris. – Prix : A partir de 15 € par personne – Lieu de rendez-vous au Marché africain de Château Rouge au sortir du métro (angle Boulevard Barbès et Rue Poulet devant le kiosque) dans le 18ème à Paris – Inscription préalable par courriel : voyagesiproche@bastina.fr – Rens. : 08 05 69 69 19 bastina@bastina.fr www.bastina.fr

Samedi 28 mai à 15h : Ciné-Gouter – Effervescence : Jeune et libre au soleil ? À partir de 12 ans. La liberté : un droit, une utopie, un désir ? Lorsque l’on est adolescent aujourd’hui au Maghreb, que signifie être libre et qu’attend-on de la liberté ? L’ICI invite le Festival International du Film des Droits de l’Homme (FIFDH) à proposer une programmation sur cette notion essentielle – Lieu : Institut des Cultures d’Islam, 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge – Rens. 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org http://www.institut-cultures-islam.org/

Samedi 28 mai à 17h : Table Ronde – Effervescence : Tunisie 5 ans après : état des lieux et perspectives de la création contemporaine – Quelle est la situation actuelle des artistes en Tunisie ? Cinq ans après la chute du régime de Ben Ali, des acteurs culturels de divers horizons proposent un panorama de leurs conditions d’existence et de création. Les chorégraphes, romanciers, cinéastes, plasticiens et critiques réuni(e)s pour cette table-ronde – Lieu : Institut des Cultures d’Islam, 19 rue Léon, Paris 18è, M° Château Rouge – Rens. 01 53 09 99 84 accueil@institut-cultures-islam.org http://www.institut-cultures-islam.org/

Dimanche 29 de 15h à 18h : ELGAS : un dieu et des mœurs : Penser une « rétrospective orale » de Présence africaine à travers une sélection de textes choisis. Lecture de proverbes et dictons wolof – dans le cadre des rencontres avec des auteurs de « Présence Africaine » – Lieu : Centre Pompidou, Galerie 0, Espace Prospectif, Musée, Niveau 4, Paris 19è, M° Hôtel de Ville, Rambuteau – Rens. 01 44 78 12 33

Mercredi 1er juin, Rencontre internationale « Pour une Conférence mondiale pour la paix et le progrès » Le monde est en plein et profond bouleversement mais, quand d’aucuns n’y voient que menaces et « chaos », nous affirmons au contraire qu’un autre monde – un monde plus juste, plus sûr, plus humain et plus solidaire – est possible ! Qu’il est même indispensable pour résoudre durablement les urgences, problèmes et défis auxquels l’humanité est confrontée en ce XXIe siècle. – Lieu : Espace Oscar-Niemeyer, 2, place du Colonel-Fabien, Paris 19è – Rens. 01 40 40 12 93 international@pcf.fr

Mercredi 1er juin de 14h à 17h : « On demande le miracle de la paix » : entre réalisme politique et récit eschatologique, les médiations internationales de Sant’Egidio avec Marie Balas, Université de Strasbourg – et – Témoignages sur l’engagement de l’Eglise au Sud-Soudan, dans des camps de réfugiés des grands lacs au Malawi, et en Centrafrique avec Maria Biedrawa, Mouvement international de réconciliation (MIR) – Dans le cadre d’Actualité du religieux en Afrique. Mobilisations, conflits, réconciliations – Lieu : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail Paris 6è – Rens : http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article924

Vendredi 3 juin de 14h à 17h : Séminaire Histoire sociale de l’Afrique Orientale, de la Mer Rouge et de l’Océan indien, XIXe-XXe siècles : archives, corps, subjectivités : L’Afrique de l’Est des XIXe-XXe siècles est un espace impérial extrêmement dense (entre empires ottoman, omanais, britannique, français, allemand, italien, et portugais), dont l’histoire est marquée par des tensions de nature économique et géopolitique mais aussi raciale et religieuse… Sans négliger le poids des questions politiques nationales et internationales et des systèmes impériaux, l’approche de ce séminaire reste avant tout sociale. Un large espace sera dédié aux questionnements méthodologiques dans l’écriture d’une histoire sociale s’appuyant sur des sources hétéroclites. – Lieu : Bâtiment Le France, salle du conseil B, R-1, 190-198 av de France, Paris 13è – Rens. http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article927

Vendredi 10 juin de 11h à 13h : Art et circulation des archives non savantes avec Marie-Aude Fouéré (EHESS-IMAF) et Kapwani Kiwanga (artiste) – Dans le cadre du Séminaire Supports et circulation des savoirs et des arts en Afrique et au-delà – Lieu : EHESS, salle 8, 105 bd Raspail, Paris 6è – Rens. http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article942

ACTIONS SITUEES EN SEINE ET MARNE (77)

Mercredi 4 mai de 17h30 à 18h30 et 1er mercredi du mois : Cercle de Silence de Meaux – Lieu : Place Henri IV (77)

Jeudi 5 mai de 18h à 19h et tous les 1ers jeudis du mois : Cercle de Silence de Chelles avec RESF Chelles – Lieu : Place Gasnier Guy devant la gare RER de Chelles (77)

Mardi 31 mai de 18h à 19h et tous les derniers mardis du mois : Cercle de Silence de Melun avec la CIMADE, LDH, CSP – Lieu : Place saint Jean à Melun (77)

ACTIONS SITUEES DANS LEX YVELINES (78)

Samedi 7 mai de 9h à 23h : Journée culturelle de Ganguel Soulé : L’association pour le développement de Ganguel Soulé organise une rencontre à la maison des associations de Mantes La Jolie, l’AGORA en présence de personnalités publiques, et membres associatifs en solidarité avec la construction du centre de santé de Ganguel.Des témoignages et interventions viendront présenter tout au long de la journée les perspectives et avancées du projet, illustrées par une exposition photo. Les participants sont invités à partager un diner au foyer à la fin de la journée. – Lieu : Maison des associations AGORA, 254 Boulevard du Maréchal Juin à Mantes la Jolie (78) – Rens. : Sadousaibatou BA Président, sadousaibatou7@gmail.com

Mardi 10 mai de 18h à 19h et tous les deuxièmes mardis de chaque mois : Cercle de Silence de Sartrouville avec RESF, citoyen(ne)s et de membres engagés individuellement au sein de diverses associations, organisations et mouvements – Lieu : Place de la gare, Sartrouville (78)

Mardi 10 mai à 20h30 : Représentation de Revolutionary Birds une création La Voix est Libre / Festival Irtijal – Issu de nos périples autour de la Méditerranée, Revolutionary Birds est né de la rencontre entre deux figures des révolutions égyptienne et tunisienne, Abdullah Miniawy et Mounir Troudi. En faisant rimer liberté et spiritualité, leurs chants soufis virtuoses aux accents de jazz, de rap et d’électronique s’élèvent à la vitesse de la lumière vers les cornemuses vrombissantes d’Erwan Keravec et les rythmes savants de Wassim Halal. Mêlant inspirations individuelles et aspirations collectives, leur musique se fait promesse de richesses, d’expériences et de beauté. : dans le cadre de la soirée Si Proche Orient – Tarif de 12€ à 21€ – Théâtre de St Quentin en Yvelines Place Georges Pompidou – Montigny-le-Bretonneux, RER C St-Quentin-en-Yvelines – Rens. Résa : 01 30 96 99 00 www.theatresqy.org www.jazznomades.net

Mercredi 11 mai à 20h30 Soirée Orion : Un homme blanc chez les hommes bleus Touaregs du désert suivie d’une vente de bijoux touaregs au profit d’écoles là-bas. Avec des photos de « là-bas », nous ferons un grand voyage dans le désert avec les Touaregs. Chameaux, tentes, puits, troupeaux… Des écoles et des visages très proches ou inconnus… Et un peu d’astronomie avec la constellation d’Orion. Soirée suivie d’une vente de bijoux touaregs au profit de nos écoles avec la présence de deux Touaregs en tenue d’hommes bleus. La soirée est organisée par Guy Duhard, président de l’association « ORION » au Niger : – Lieu : salle de la Rotonde, 3 rue Royale à Versailles (78) – Rens : 01 34 92 50 94 cercledesilence.versailles@gmail.com https://sites.google.com/site/cercledesilenceversailles/

Jeudi 12 mai de 18h à 19h et tous les 2 ème jeudi du mois : Cercle de silence à Versailles : Que votre participation soit d’une minute, d’une dizaine de minutes ou d’une heure complète, elle marque votre soutien. Vous pouvez aussi y venir en groupe. Organisé par RESF : RESF78 est un collectif d’associations et de militants des Yvelines (78) qui apportent un soutien actif aux élèves sans papiers et à leurs familles – Lieu : Place du marché aux fleurs, angle Avenue de Saint-Cloud – avenue de l’Europe, marché aux fleurs à Versailles (78), RER-C Versailles – Rens : 01 34 92 50 94 cercledesilence.versailles@gmail.com https://sites.google.com/site/cercledesilenceversailles/

Jeudi 19 mai à 18h : Réunion d’information : interventions des associations dans les collèges : Attaché à la sensibilisation d’un plus grand nombre à la solidarité internationale, YCID entend faciliter l’insertion de ses associations membres dans les collèges et leur donner ainsi l’opportunité d’interagir avec le public scolaire. Celles qui le désireront pourront ainsi témoigner de leur engagement dans un cadre d’intervention bien défini en amont et contribuer à éveiller une conscience citoyenne chez les jeunes. Elle met à la disposition de ses associations membres des supports pédagogiques sous plusieurs formes (vidéo, exposition, jeu d’animation) qui seront répertoriés dans un catalogue par thématique ayant trait à la solidarité internationale (l’éducation pour tous, les déséquilibres alimentaires, la santé, l’accès à l’eau potable…) afin de favoriser les conditions d’intervention en milieu scolaire. – Lieu : salle Fontenay, 3 rue de Fontenay à Versailles (78) – Rens. Alice Le Freche, chargée de communication : alefreche@yvelines.fr

Vendredi 20 mai à partir de 19h30 : Retour sur la mission Niankitte au Sénégal : Kassoumai78 vous invite à un dîner convivial sénégalais à la Ferme du Loup Ravissant de Bazainville qui sera suivi de la présentation sous un format vidéo de la mission de cinq étudiants partis au Sénégal pour développer les énergies photovoltaïques. Réservation par mail avant le 13 mai – Tarifs : 25€, Règlement sur place – Lieu : Ferme du Loup Ravissant, 3 route de Richebourg à Bazainville (78) – Rens. : Marc Zablotzky, Président de Kassoumai78 – 06 26 15 66 68 zablotzky@orange.fr

Samedi 21 mai de 10h à 18h : Journée de réflexion sur l’élevage pastoral : L’Association Tawaangal pastoralismeL organise une journée de réflexion pour mettre en avant les évolutions des pratiques pastorales en Afrique Sahélo-sahérienne. Des tables rondes et un forum seront proposés afin de faire émerger des réflexions sur les enjeux sociaux et économiques du pastoralisme, et les opportunités de soutien des projets de codéveloppement portés par les migrants et la diaspora africaine relatifs à ces problématiques. – Lieu : Salle Fontenay, 3 rue de Fontenay à Versailles – Rens. Réservation : Ghislaine Diallo ghisdeg@gmail.com.

Samedi 28 mai à 11h et tous les quatrièmes samedis du mois : Cercle de Silence de Mantes – Le Cercle de Silence est une action non violente qui rassemble régulièrement, dans un espace public, des hommes et des femmes de divers horizons et de toutes convictions philosophiques, politiques et religieuses. Il s’agit d’alerter tous les citoyens sur le sort réservé aux personnes étrangères venues en France pour mieux vivre ou sauver leur vie. Avec ou sans papier, l’étranger est une personne. La dignité de chaque personne ne se discute pas, elle se respecte. Notre silence le crie. – avec citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : LDH, Pastorale des Migrants, Réseau Chrétiens Immigrés, RESF, Équipe paroissiale d’accueil des migrants, ACO, Secours Catholique, ASTI, PS, PCF, CCFD, DECIL (démocratie et citoyenneté locales) – Lieu : Mantes-la-Jolie, Place Saint-Maclou à Mantes-la-Jolie (78).

Samedi 28 mai de 14h30 à 19h : 30 ans de solidarité au mali, ça se fête! : Une longue histoire d’amitié (54 ans) lie quelques français avec des ressortissants du village de Melga ,situé à 80 Km de Kayes, en plein sahel; en 1986, ils ont créé l’ADM, l’association pour le développement de Melga (Mali) ; le 28 mai, un car de 70 migrants (soninkés et peuls) rejoindra Montesson, pour vivre une après- midi africaine; L’association pour le développement de Melga au Mali fête ses 30 ans d’existence et vous propose de partager un moment de convivialité sur le thème de l’Afrique à travers des témoignages de ressortissants Peuls et Soninkés, lectures de contes et autres activités culturelles (musique, danse) autour d’un goûter. – Tarifs : 10€ pour les frais de car et du groupe musical – Lieu : Salle des fêtes de Montesson, 1 place Roland Gauthier à Montesson (78) – Rens. Pierrette Hirschauer, Présidente de l’ADM : 06 32 01 18 56 pierrette.hirschauer@orange.fr www.adm-melga.org

ACTIONS SITUEES EN ESSONNE (91)

Vendredi 6 mai de 18h à 19h et chaque 1er vendredi du mois : Cercle de silence de Brétigny-sur Org avec Alphabeta, ATD Quart Monde Essonne, CCFD-Terre Solidaire, Communauté Catholique de Brétigny-Le Plessis-Paté, Eglise Réformée de la Vallée de l’Orge, Ligue des Droits de l’Homme, Observatoire du CRA de Palaiseau, Parti de Gauche, RESF 91, Réseau franciscain Gubbio, Restos du Cœur – Lieu : Place de la Gare Brétigny-sur Org.

Dimanche 15 mai de 18h à 22h30 : Soirée culturelle du paysan d’Afrique centrale : Présentation de l’Association des Amis du Paysan d’Afrique Centrale (ASAPAC), show d’artistes, K-DY chanteuse centrafricaine & Imgamadji Mujos Nemos chanteur Tchadien, défilé de mode, Buffet plats à 5€, exposition vente objets d’arts, vètements à partir de 20h30 soirée dansante avec DJ Jean Apôtre – Tarif 10€ avec une boisson – Lieu : Maison de la formation & de l’emploi, 10, avenue du Noyer Lambert à Massy (91), Face à l’Institut Hospitalier Jacques Quartier – Rens 06 10 48 22 13, 01 74 52 58 07 afrebene@hotmail.fr association.asapac@yahoo.fr www.asapac.fr

Vendredi 20 mai de 18h à 19h et tous les 3è vendredi du mois : Cercle de Silence de Evry par un Collectif de citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : Maison Du Monde d’Evry, CGT, Cimade, CMDF, ASAPA, Les paniers d’Evry, Koaré, ACO, Sgen-Cfdt, SNL, LDH,… Lieu : Place des Terrasses de l’Agora, RER Évry Courcouronnes

Samedi 21 mai de 11h-12h et tous les troisièmes samedis du mois : Cercle de Silence de Palaiseau avec avec un collectif de citoyens(ne)s dont certains sont membres de : Cimade, RESF, LDH, MRAP, Association des familles roumaines, CGT, Verts, PCF, Parti de gauche, Observatoire citoyen du centre de rétention de Palaiseau, NPA, la Galu…. – Lieu : Place de la Victoire.

Samedi 28 mai de 11h à 12h et tous les derniers samedis du mois: Cercle de Silence de Etampes – collectif étampois de soutien aux sans-papiers – Lieu : Place des droits de l’homme

Samedi 28 mai de 11h à 12h et tous les derniers samedis du mois : Cercle de Silence de Yerres à l’initiative de membres de ACAT, ACO, ATD Quart Monde, CCFD, CMR, La Pastorale des Peuples, RESF, Secours Catholique, Soleil en Essonne – Lieu : Place du 11 Novembre 1918.

ACTIONS SITUEES DANS LES HAUTS-DE-SEINE (92)

Du mardi 3 mai au 28 mai, mardi, mercredi et samedi de 10h à 18h30, jeudi de 13h à 20h et vendredi de 13h à 18h30 : Exposition : « La caravane de la Mémoire. Les Tirailleurs Sénégalais » Avant, pendant et après la Première Guerre mondiale. Présentée à travers une multitude de supports (maquette grandeur nature, vidéo, peintures, photos et livres), cette exposition sur l’engagement et le rôle des Tirailleurs sénégalais dans le conflit de la Première guerre Mondiale, sur les continents européen et africain, rend hommage à ces soldats venus d’ailleurs. Cette exposition prêtée par l’association Solidarité Internationale est organisée par la médiathèque en partenariat avec le Service des Anciens Combattants et Mémoire. – Lieu : Médiathèque Jacques Baumel de Rueil-Malmaison (92) 15-21 Boulevard Maréchal Foch, bus n°144 arrêt Mairie de Rueil – Rens. : 01 47 14 54 54 http://lacaravanedlm.tumblr.com/.

samedi 7 mai à 15h : Conférence de Jean-Paul Gourévitch coordinateur scientifique de l’exposition puis Inauguration de l’exposition La Caravane de la Mémoire : les Tirailleurs Sénégalais avant, pendant et après la guerre 1914-1918 – Des rencontres sont également prévues avec les représentants des diasporas sub sahariennes sous l’égide du Partenariat Eurafricain Avec Patrick Ollier, ancien ministre et député-maire de Rueil-Malmaison, Philippe d’Estaintot et Olivier de La Serre, adjoints au maire, Gilbert Lahaye, président de l’association «Solidarité internationale» et Joël Broquet, président de Partenariat Eurafricain – Lieu : Médiathèque Jacques Baumel de Rueil-Malmaison (92) 15-21 Boulevard Maréchal Foch, bus n°144 arrêt Mairie de Rueil – Sur invitation à demander 01.47.14.54.54 ou service.relations.publiques@mairie-rueilmalmaison.fr – Rens. : 01.47.32.66.36 – 7 01.47.32.67.35 dircas@cas-france.org http://lacaravanedlm.tumblr.com

Samedi 14 mai de 11h à 12h et tous les seconds samedis du mois : Cercle de silence d’Antony, une manifestation silencieuse pour protester contre les conditions de vie indignes auxquelles sont condamnés les migrants, du fait de politiques tant nationales qu’européennes, quand il ne s’agit de mise en danger des personnes. Le collectif Migrants, Changeons notre Regard ! a été constitué à l’initiative de : Attac, La Cimade, CCFD-Terre solidaire, Ligue des Droits de l’homme – Antony, RESF, La Vie Nouvelle, l’Observatoire citoyen du centre de rétention administrative de Palaiseau, Les Amis de l’avenir, Femmes-Egalité – Lieu : – Place René Cassin, dalle du RER B Antony (92) – Rens. Éric COLAS eric.colas@evab.org

Jeudi 19 mai de 12h15 à 13h15 et tous les 3ème jeudi de chaque mois : Invitation à participer au Cercle de Silence de la Défense : Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d’ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), de l’Arche de Lanza del Vasto, et- Par notre participation au Cercle de Silence, nous voulons attirer l’attention sur les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu’ils n’ont pas de papiers en règle. Nous refusons toute chasse aux étrangers qui inflige aussi des traumatismes profonds à ceux qui en sont les témoins, à la société toute entière, aux enfants particulièrement. Les atteintes à la dignité de quelques-uns blessent tous les hommes dans leur humanité. Nous voulons que la France redevienne un pays d’accueil, sans cesse enrichi et transformé par des êtres humains venus du mondentie Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d’ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), de l’Arche de Lanza del Vast etc… – Lieu : Parvis de la Défense Entre le CNIT et les Quatre Temps, RER SNCF ou tram arrêt Grande Arche – Rens. guillot.anne@orange.fr ou 06 21 05 47 38 jp.vanhoove@wanadoo.fr

Samedi 21 mai à 20h30 : Représentation de « The Amazingh Night », Amazigh Kateb & friends, une création La Voix est Libre 2015 à Tunis / El Chanti En partenariat avec le Festival Vox : Profondément engagé dans le combat pour la paix, la liberté d’expression et le dialogue, fondateur et chanteur du groupe Gnawa Diffusion, Amazigh Kateb est l’un des portes-voix d’une génération qui traverse allègrement les frontières entre musiques berbères, kabyles, gnawis, le rock, le rap, le raï, le reggae et le jazz ! À ses côtés pour ce plateau issu de l’organisation du festival La Voix est Libre en Tunisie en mai 2015, nous nous laisserons emporter par un souffle puissant de liberté venu des rives de la Méditerranée : le très haut débit du rappeur palestinien Osloob, la flûtiste virtuose franco-syrienne Naïssam Jalal, le batteur Arnaud Dolmen, le bassiste Pierre Bonnet, le multi-instrumentiste polyglotte Mehdi Chaïb, sans oublier notre Dgiz national, éternel réfugié poétique armé de sa contrebasse et de son free-style vocal au débit imparable. – Tarif de 5€ à 24€ – Lieu : Maison de la Musique de Nanterre, 8 rue des Anciennes Mairies à Nanterre (92), RER A – Nanterre ville – Rens.et Res : 01 41 37 94 21 www.nanterre.fr/ www.jazznomades.net

ACTIONS SITUEES EN SEINE SAINT-DENIS (93)

Lundi 2 mai de 15h à 17h : Conférence de presse Tchad : Tchad : éviter une crise politique majeure avec des conséquences incalculables, Après la proclamation provisoire, jeudi 21 avril 2016, par la Commission Electorale Indépendante (CENI), des résultats de la présidentielle du 10 avril dernier, déclarant Idriss Deby réélu avec un score de 61,80%, une conférence de presse sera organisée, le 02 mai 2016. Le but de cette conférence est d’attirer l’attention de la communauté africaine et internationale sur cette forfaiture et imposture électorale pour éviter à ce pays, une crise politique majeure dont l’issue risque de créer une instabilité permanente dans la sous-région (compte tenu des conflits armés existants et de la montée du jihadisme). Avec M.Saleh Kebzabo, leader de l’UNDR et candidat à la présidentielle du 10 avril. Il interviendra depuis Ndjaména et M.Abdel-aziz Koullamallah, directeur adjoint de campagne de M. Laokein Medard Kourayo, Maire de la ville de Moundou, leader De la Convention Tchadienne pour la Paix et le Développement (CTDP), candidat à la présidentielle. – Lieu : Fondation Gabriel Péri – Tour Essor, 14 rue Scandicci, Pantin (93), 24ème étage, M° : Ligne 5, Direction Bobigny Pablo Picasso, arrêt : Hoche, Tramway : T 3 b : Direction Porte de la Chapelle, arrêt : Delphine Seyrig – Rens. : 07 51 55 99 42, 07 55 32 55 90, 01 41 83 88 50 http://www.makaila.fr

Vendredi 13 mai de 18h à 19h et tous les 2èmes vendredi du mois: Cercle de Silence de Bagnolet l’initiative de la mission ouvrière (mouvement chrétien ouvrier) – Lieu : Place de la Mairie Bagnolet (93)

Vendredi 13 mai de 18h30 à 19h30 et tous les 2è vendredi du mois : Cercle de Silence de Saint Denis avec MRAP ;SUD Poste 93 ; CCFD, Secours Catholique ; Coordination 93 de lutte pour les Sans Papiers ; Equipe Pastorale St Denis, Pastorale des Migrants ; Collectif Paix Palestine Israël, RESF 93, ACO, Le Mouvement de la Paix – Lieu : Devant la mairie de Saint Denis (93)

Samedi 14 mai de 20h à l’aube : Grande Soirée Togolaise culturelle et dansante Zouk, Salsa, RNB, Funk, Coupé-décalé, Highlife, Makossa, …. au profit des projets de développement des villages en Afrique. L’Association Togolaise des Ressortissants et Amis de la région de Danyi au Togo (ATRAD) couvre une trentaine de villages. -Ambiance festive tropicale avec : Les DJs de l’ass. Keykeyly, Ballet traditionnel, Richard Flash, le grand chanteur Béninois, Gérard Mbaiguedem, artiste-compositeur Tchadien au balafon, Nimon Toki Lala, la diva de la chanson Togolaise et Africaine; Le tout animé par Brigitte EKUE de l’agence d’évènementiel « B-Trust Event » P.A.F : 15€ (boissons et repas non compris) – Lieu : Salles du Restaurant Le Plate’s, 140 Avenue Jean Lolive à Pantin (93), M° : Eglise de Pantin – ligne 5- Rens et réservation : Mme Diomandé Bernadette, 06 60 77 81 99 Bdiomande@aol.com ou 06 99 01 89 29, 06 51 72 02 67 jeanawitor@gmail.com

Mercredi 25 et jeudi 26 mai de 9h30 à 17h30 : 1er Forum des Cultures d’Afrique. L’occasion de faire un état des lieux des industries culturelles africaines en France, avec au programme 8 tables rondes autour des thématiques « Entreprendre dans la Mode, le Spectacle Vivant, la Musique, les Médias, le Livre, les Arts Visuels et surtout avec un Focus Afrique, autour de 40 intervenants issus de ces métiers. – dans le cadre du Mois des Cultures d’Afrique – Lieu : Théâtre Berthelot, 6 rue Marcelin Berthelot à Montreuil (93), M° : ligne 9 Station Croix de Chavaux – Rens : Alain Bidjeck 06 28 22 63 49 alain.bidjeck@ccafrique.org www.ccafrique.org

Jeudi 26 mai de 15h à 18h : « L’expérience vécue par les émigrés Afro-Brésiliens à Paris: entre identification ethno-raciale et reconnaissance sociale » avec Lénita Perrier (Groupe de Recherche FIRA – Frontières identitaires et Représentations de l’altérité.) – Dans le cadre du séminaire Les populations noires en France (2015-2016), Nouvelles dimensions historiques et historiographiques – Lieu : Univ Paris 8, salle G – 2 – 2, rue de la Liberté à Saint-Denis, France (93) – Rens. : esibeud@univ-paris8.fr http://calenda.org/339654

Samedi 28 mai à 20h30 : Concert de Sekouba Bambino – dans le cadre du Mois des Cultures d’Afrique – Lieu : Salle des Fêtes de Montreuil (93), Place Jean Jaures, M° mairie de Montreuil- Rens : Alain Bidjeck 06 28 22 63 49 alain.bidjeck@ccafrique.org www.ccafrique.org – Réservation reservation@rarestalents.com

ACTION SITUEES DANS LE VAL DE MARNE (94)

Vendredi 6 mai de 18h à 19h et tous les 1ers vendredis du mois. Cercle de silence à Brétigny : Avec ou sans papiers, l’étranger est un être humain. Par notre rassemblement en cercle et en silence, nous entendons attirer publiquement l’attention sur le sort réservé aux migrants, aux étrangers et aux demandeurs d’asile. Nous affirmons que chaque personne est digne de respect et que les atteintes à la dignité de quelques-uns blessent tous les êtres humains dans leur humanité. Le cercle de silence de Brétigny est composé de citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : Alphabeta, ATD Quart Monde Essonne, CCFD-Terre Solidaire, Comité Chrétien en Solidarité avec les Chômeurs et les Précaires, Communauté Catholique de Brétigny/Le Plessis-Paté, Eglise Réformée de la Vallée de l’Orge, Ligue des Droits de l’Homme, Observatoire du CRA de Palaiseau, Parti de Gauche, Réseau Education Sans Frontières 91, Réseau franciscain Gubbio, Restos du Cœur, Solidarités Nouvelles pour le Logement. – Lieu : Place de la Gare à Brétigny-sur-Orge, RER-C Brétigny-sur-Orge – Rens. cercledesilencebretigny@yahoo.fr http://cerclesdesilence.info

Samedi 7 mai de 11h à 11h30 et tous 1er samedi du mois : Cercle de Silence de Cachan : Collectif : RESF Cachan Val de Marne, AI, Cachan, Soroma, Enfants hydrocéphales d’Afrique, Faleya, Fraternité en val de Bièvre – Lieu : en bas de la rue Guichard, rue piétonne du centre-ville à Cachan (94)

Vendredi 13 mai de 18h30 à 19h30 et tous les 2è vendredi du mois : Cercle de Silence de Sucy en Brie – Avec le comité de soutien de Sucy-en-Brie – Lieu : Place de la gare RER de Sucy-Boneuil (94)

Vendredi 27 mai de 18h30 à 19h30 et tous les quatrièmes vendredis du mois : Cercle de Silence de Saint Maur des Fossés avec RESF 94, des membres d’AIAI, Collectif saint-maurien contre la misère et l’exclusion, LDH, ATD Quart Monde, Secours Catholique – Lieu : Devant la station RER Saint-Maur – Créteil

ACTIONS SITUEES DANS LE VAL D’OISE (95)

Vendredi 6 mai et tous les vendredis dès 21h : Cabaret mangrove : Dinner, Orcheste et spectacle – Cuisine Antillaise et Africaine, – Entrée 15€ avec 1 consommation – Lieu : 2 av Flore, Le Thillayy (95) à 5 mn de l’Aéroport du Bourget – Réservation 01 39 85 23 76, 06 99 99 20 10 cabaretmangrove@gmail.com www.cabaretmangrove.com

Les 17, 19 et 21 mai : 11e édition d’AfricaBezons avec un focus cette année 2016 sur le Maroc et climat – Les porteurs de projets humanitaires ou à vocation de solidarité internationale ont désormais toute leur place. Le but est de faciliter la rencontre avec le public pour la présentation des projets, d’aider à leur réalisation en Afrique, par la recherche de partenariats et de financements. Un espace leur sera dédié. Lee Maroc est à l’honneur car : 1) La ville de Bezons vient de signer un accord de coopération décentralisée avec la ville d’Azrou, près de Fez au Maroc, 2) la Cop 22 en novembre 2016 est à Marrakech. Le débat du samedi portera l’indépendance énergétique de l’Afrique. En introduction du débat, l’association Tsimoka présentera ce qui se fait à Madagascar sur les énergies alternatives. – Rens. : Christine Sanguinède, chargée de mission de la solidarité internationale 01 79 87 62 37ou 06 26 58 27 32 raymondayivi@yahoo.fr

Mardi 17 mai à 19h30 : Projection du documentaire « Le thé ou l’électricité » de Jérôme Le Maire. Présence du réalisateur ou d’un membre de l’équipe du film – Lieu : Théâtre Paul-Eluard, 162, rue Maurice-Berteaux à Bezon (95)Accès en tramway :T2 (La-Défense) arrêt « Pont de Bezons » – Rens. : Christine Sanguinède, chargée de mission de la solidarité internationale 01 79 87 62 37ou 06 26 58 27 32 raymondayivi@yahoo.fr

Jeudi 19 mai de 18h à 19h et tous les 3 ème jeudi du mois : Cercle de silence de Cergy – Le constat de la surdité des autorités publiques tant françaises qu’européennes, la fin de non- recevoir opposée par le Président de la République aux représentants de la société civile concernant l’ouverture d’un espace de dialogue constitue une raison impérative de poursuivre notre action de protestation silencieuse et à l’amplifier par votre présence. – Le cercle de silence est composé de citoyen(nes) dont certain(e)s sont membres de : La Cimade, RESF, La Fraternité franciscaine, AI, CCFD, CFDT, CFDT Retraités 95, CGT, SUD Postaux 95, SUDrrêt – Lieu : place du général de Gaulle à Cerg, au-dessus de la gare RER de Cergy-Préfecture – Rens . cercle-de-silence.cergy@laposte.net

Jeudi 19 mai de 17h à 21h : Animation et mini marché africain, mail Jacques-Leser (en face du T2, côté banc paysage). Un avant-goût à la journée du samedi avec une dizaine de stands et du folklore marocain (chants traditionnels et danse orientale). Accès en tramway : T2 (La-Défense) arrêt « Pont de Bezons » – Rens. : Christine Sanguinède, chargée de mission de la solidarité internationale 01 79 87 62 37ou 06 26 58 27 32 raymondayivi@yahoo.fr

Samedi 21 mai de 10h30 à 21h, Avec toute la journée, marché africain (fruits et légumes, tissus, objets d’art, littérature africaine…), un conteur africain et Elima,un groupe folklorique d’Afrique centrale. Dès 12 h, restauration africaine, avec mets du Maroc. 16 h, « débat brouhaha », animé par Raymond Ayivi, sur le thème «L’indépendance énergétique de l’Afrique est-elle possible ? Réponses locales, réponses sociétales ». 19 h, concert de l’association Nouvelle génération marocaine,avec un mélange d’instruments traditionnels et modernes. Le public découvrira le gnawa, l’aïssawa et le daka maratchia. – à 20h30 : Résultats de la tombola avec des souvenirs de l’édition à gagner. – Lieu : Espace Aragon, 42, rue Francis-de-Pressensé, Accès en tramway :T2 (La-Défense) arrêt « Pont de Bezons » – Rens. : Christine Sanguinède, chargée de mission de la solidarité internationale 01 79 87 62 37ou 06 26 58 27 32 raymondayivi@yahoo.fr

PETITES ANNONCES

Programme d’Appui aux projets des Organisations de Solidarité Internationale issues de l’Immigration [PRA/OSIM] : Vous êtes une OSIM (Organisation de Solidarité Internationale issue de l’Immigration). Vous avez un projet dans les secteurs suivants : Santé / Education / Eau / Développement Economique / Développement Rural et Agricole / Développement Social. Votre projet se déroule dans l’un des pays suivants : Afrique du Sud, Algérie, Angola, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap Vert, Comores, Côte d’Ivoire, Djibouti, Égypte, Équateur, Érythrée, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée équatoriale, Guinée-Bissau, Kenya, Lesotho, Liberia, Libye, Madagascar, Malawi, Mali, Maroc, Maurice, Mauritanie, Mozambique, Namibie, Niger, Nigeria, Ouganda, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, République du Congo, Rwanda, Samoa, Sao Tomé et Principe, Sénégal, Seychelles, Sierra Leone, Somalie, Soudan du Sud, Soudan, Swaziland, Tanzanie, Tchad, Togo, Tunisie, Yémen, Zambie, Zimbabwe. La subvention est plafonnée à 15 000 € et 70% du montant total du projet. L’accompagnement des OSIM par les OPAP est totalement gratuit mais obligatoire – Rens. Et dossier de candidature du PRA/OSIM 01 46 07 61 80 praosim@forim.net www.forim.net

Projet du film « Zeka Santiago » cherche financement – Le film est l’histoire d’un policier qui tombe amoureux d’un trafiquant. Tous les deux vont vivre une passionnante histoire d’amour. Sauf que l’un d’entre eux est malade… Le film parle des problèmes sociaux qui touchent le monde : drogue, sida, trafic d’organes. Plusieurs personnes et associations ont déjà soutenu le projet. À vous aussi de le soutenir. Parlez-en autour de vous et sur les réseaux sociaux. Le film aborde l’homosexualité, le sida, la drogue et le trafic d’organes. L’histoire se passe aux îles du Cap-Vert… Rens. ana.ramoslisboa@wanadoo.fr www.touscoprod.com/zeka-santiago

Radio FPP sur 106.3 a décidé d’accueillir l’émission Sortir du Colonialisme sur son antenne, les 2è et 4è jeudi du mois, de 19h à 20h30. – Rens. Gisèle Felhendler 07 86 10 95 30 jzl2805@gmail.com www.anticolonial.net

OUVRAGES D’ACTUALITE

Les Erythréens. Récit de VINCENT Léonard : Rivages – Paris – 2016, 234 p. – 17 x 11,1 cm : Un livre bouleversant sur le drame poignant et trop méconnu des réfugiés érythréens fuyant, au péril de leur vie, la pire dictature d’Afrique. C’est une contrée qui borde la mer Rouge. Au nord le Soudan, au sud l’Ethiopie. A première vue, le bout du monde parfait. Mais Issaias Afeworki règne sur ce pays, l’Erythrée, depuis vingt ans. Après avoir conduit la guerre d’indépendance, l’homme s’est mué en dictateur alcoolique et paranoïaque. Il dirige son Etat comme une caserne. Chaque parcelle est verrouillée, la police est omniprésente, les prisons sont pleines. Tous cherchent à s’enfuir. Grâce aux trafiquants et quelques centaines de dollars économisés au fil du temps, certains y parviennent. Pour la première fois, dans ce récit d’une grande justesse, les Erythréens ont la parole. Ils lèvent le voile sur un peuple pris en otage. En attendant le jour de la délivrance – Prix public éditeur : 7,50 € – Soumbala, portail francophone du livre africain »

Afrotopia de SARR Felwine : Philippe Rey – Paris – 2016, 154 p. – 22 x 14,7 cm : L’Afrique n’a personne à rattraper. Elle ne doit plus courir sur les sentiers qu’on lui indique, mais marcher prestement sur le chemin qu’elle se sera choisi. Son statut de fille aînée de l’humanité requiert d’elle de s’extraire de la compétition, de cet âge infantile où les nations se toisent pour savoir qui a accumulé le plus de richesses, de cette course effrénée et irresponsable qui met en danger les conditions sociales et naturelles de la vie.  Sa seule urgence est d’être à la hauteur de ses potentialités. Il lui faut achever sa décolonisation par une rencontre féconde avec elle-même. Dans trente-cinq ans, sa population représentera le quart de celle du globe. Elle en constituera la force vive. Un poids démographique et une vitalité qui feront pencher les équilibres sociaux, politiques, économiques et culturels de la planète. Et pour être cette force motrice, positive, il lui faut accomplir une profonde révolution culturelle et accoucher de l’inédit dont elle est porteuse.  Elle doit participer à l’œuvre d’édification de l’humanité en bâtissant une civilisation plus consciente, plus soucieuse de l’équilibre entre les différents ordres, du bien commun, de la dignité.  Ce livre est un acte de foi en cette utopie active : une Afrique qui porte l’humanité à un autre palier – Prix public éditeur: 15,00 € : Soumbala, portail francophone du livre africain »

Arrogant comme un Français en Afrique de GLASER Antoine : Fayard – Paris – 2016, 192 p. – 13,5 x 21,5 cm, Prix public éditeur : 17€ – La France se réveille en Afrique avec la gueule de bois. Elle pensait que tout y était encore sous son contrôle et que sa « science africaine » était infaillible. Tout cela n’est qu’un leurre : les destinées politiques, religieuses, sociales et économiques de ce continent lui ont complètement échappé. Par arrogance, les dirigeants français ne se sont jamais véritablement intéressés à la complexité de l’Afrique. Quant à ceux qui s’y sont installés tout au long de la guerre froide ont plus souvent cherché à former des Africains à leur image qu’à comprendre leurs spécificités et leurs désirs. Aujourd’hui, la France paie cher cette arrogance. Les plus grands groupes industriels français perdent des contrats qu’ils pensaient leur être dus et des parts de marché face à leurs concurrents chinois. Les congrégations catholiques françaises sont vivement concurrencées par les Églises de réveil (évangéliques, pentecôtistes, charismatiques…), sans parler de l’expansion de l’islamisme radical. La méconnaissance de l’Afrique et des Africains a conduit la France à des analyses anachroniques et à sous-estimer la richesse de ce continent et de sa diaspora. C’est ce mépris qu’Antoine Glaser s’emploie à dénoncer ici. Il est temps de cesser de donner des leçons et d’apprendre de l’Afrique – Soumbala, portail francophone du livre africain » contact@soumbala.com

Sortie en juin 2016 du livre de François Gemenne  » Vive l’immigration – Réponse à ceux qui croient encore que l’immigration est un problème  » aux éditions de la Découverte 14€

« Pour que tu saches » de Spéciose Niwemugore, Témoignage d’une survivante du génocide des Tutsi du Rwanda – Le génocide est un crime contre l’humanité et donc contre tous, contre chacun. Savoir que cela peut arriver à tout moment et à n’importe quel peuple devrait nous obliger à rester vigilants contre la haine et la violence qui détruisent l’homme et les valeurs humaines qui le caractérisent. Collection : Témoignage Prix : 15 € – Rens : 06 67 61 02 48 edition@izuba.info, edition@izuba.info, www.izuba.info/editions

LES TERROIRS DE LA SÉNÉGAMBIE ENTRE L’ÉPÉE ET LE CROISSANT : XÈME – XXÈME SIÈCLES de Mamadou Fall – Préface de Mamadou Diouf – Postface de Ibrahima Thioub – Le terroir se révèle le lieu anthropologique majeur qui a informé depuis des siècles l’histoire de la Sénégambie et, au-delà, son insertion dans l’histoire globale de l’Afrique de l’Ouest. Ce livre a fait le pari d’établir une continuité de l’espace des terroirs et des communautés humaines depuis l’Adrar mauritanien jusqu’au coeur de la nébuleuse mandingue. L’auteur montre comment la fabrique de l’espace local et régional participe d’un universalisme indigène qui a traversé tous les âges historiques du Xème au XXème siècles. Broché – Coll. Harmattan Sénégal, 51 euros, 608 p., avril 2016

L’UNIVERSEL FONDEMENT DE L’HUMANISME Pour une éthique de la dignité humaine – et de la singularité universelle de Hamdou Rabby Sy : Penser l’humanisme comme fondement philosophique du vivre ensemble constitue un choix engagé pour le devoir d’humanité. Le respect de la vie et la dignité humaine sont des valeurs fondatrices de l’humanisme universel, dont la gouvernance politique est la démocratie. C’est l’énoncé de ce principe qui constitue le fil conducteur de cet ouvrage. Préserver le vivre ensemble démocratique est la seule forme de résistance contre les agitateurs de la négation de la dignité humaine et de la liberté. Broché – Coll. Ouverture Philosophique, 24,5 euros, 244 p., avril 2016

Centrafrique : un destin volé, Histoire d’une domination française, dernier livre de Survie, écrit par Yanis Thomas, contributeur régulier du mensuel de Survie, Billets d’Afrique – Lorsque le 5 décembre 2013, François Hollande déclenche l’opération Sangaris en Centrafrique, il y a fort à parier que les français sont bien en peine de localiser ce pays sur la carte. Pourtant, la relation entre La France et la Centrafrique est des plus tragiques, et mériterait d’être mieux connu. C’est l’objet de ce nouveau Dossier Noir qui s’attache à mener une étude approfondie de l’action de la France et des Français dans ce pays marginalisé d’Afrique centrale. – collection des Dossiers Noirs : un résumé, des extraits du livre ainsi qu’un entretien avec l’auteur – http://survie.org/publications/les-dossiers-noirs/article/centrafrique-un-destin-vole-5104 – Rens. 01 44 61 03 25 contact@survie.org

Chroniques d’exil et d’hospitalité. Vies de migrants, ici et ailleurs d’Olivier Favier. L’auteur est historien, traducteur, reporter, blogueur et a passé trois ans au contact des migrants ; il a réuni des entretiens, des reportages, qui décrivent à la fois les traversées des uns et des autres, les lois européennes, les conditions d’accueil à Calais et ailleurs… Les articles qui composent cet ouvrage ont été rédigés entre octobre 2013, deux ans avant qu’on ne commence à parler de la « crise migratoire », et mars 2016, au lendemain du démantèlement de la zone sud du bidonville de Calais. En une trentaine de chroniques à l’écriture sensible et mordante, agrémentées de photographies, Olivier Favier brosse un tableau lucide et documenté des migrations et des conditions d’accueil en France de ceux qui ont tout quitté dans l’espoir d’une vie nouvelle. Prix : 17€, 300 pages www.lepassagerclandestin.fr – Olivier Favier sera le 20 mai à Libre Ere à Paris, le 1er juin à la Libreria à Paris, le 2 juin au festival Prenez place à Paris Place des Fêtes… – Rens. : Frédérique Giacomoni 06 12 96 83 58 giacomonifred@free.fr http://lepassagerclandestin.fr/agenda.html#event1

LE PHÉNOMÈNE BOKO HARAM Au-delà du radicalisme de Zachée Betche : Que sait-on de ce mouvement obscur qui est parti des milieux islamistes modestes du nord du Nigéria pour prendre de l’ampleur en réussissant l’exploit d’exporter la terreur dans les foyers des pays environnants ? Trempé dans l’univers religieux dont il revendique une certaine exclusivité, le mouvement parle un langage outrageusement hostile à la raison. Il veut se fonder une légitimité inhérente à une fausse transcendance qu’il mêle à un pragmatisme violent. A qui pourrait bien profiter cette tourmente instaurée par une des pires sectes qu’ait connues le continent africain ? – Coll. Études africaines, 25€, 248 p., avril 2016

CONTES ANIMALIERS DE CHEZ NOUS Récits mystiques du Manden originel de Nènè Moussa Maléya Camara : À l’écoute du terroir, l’auteur de ce livre nous propose un recueil de douze contes tirés du folklore mandingue, dont la portée hautement philosophique, éducative et pédagogique se passe de commentaire. Les contes ici regroupés véhiculent la sagesse africaine, le savoir-vivre qui se transmet de génération en génération, à l’aide d’une méthode pédagogique participative. Le conteur africain est un enseignant, et ceux qui l’écoutent, des apprenants. Ces « contes de chez nous », c’est le chemin du chercheur en quête du savoir du Manden originel. Coll. Harmattan Guinée, 13€5 euros, 114 p., avril 2016

LA JOURNÉE D’UN PRÊTRE AFRICAIN EN PAROISSE EN EUROPE de Bibaki Nzuzi : Des prêtres noirs-africains sont de plus en plus présents en ministère paroissial en Occident où sévit une notable crise de vocations. La journée du prêtre noir-africain en ministère paroissial en Europe et celle du prêtre itinérant de campagne en Afrique noire se recoupent. Ce livre est une invitation au partage des récits et considérations missiothéologiques. Coll. Politique et dynamiques religieuses en Afrique, 23 euros, 226 p., avril 2016

Le tourisme en Afrique méditerranéenne : Le moment d’entreprendre « L’état du tourisme mondial est favorable aux pays en développement. Très peu de régions justifient’ d’atouts cumulés par les pays africains du bord de la Méditerranée. Les faits confortent le diagnostic : le Printemps arabe montre que le désir des peuples de la région n’est pas seulement de renverser leurs anciens gouvernants, mais d’avoir du travail et d’être utiles dans leurs pays.  Or, les politiques publiques de développement, en particulier celles du développement du tourisme auxquelles participent les pays du Nord, ne peuvent pas produire de développement. Elles ne peuvent donc pas retenir les populations dans leurs pays. Ces politiques peuvent être modifiées. – Prix 15€50 – Rens : Ibrahim Alabi Oridota 01 40 71 70 80 (messages) Fax : 01 47 43 18 94 oridota@hotmail.fr ibrahimalabi.oridota@sfr.fr

Boniface Musavuli, Les génocides des Congolais. De Léopold II à Paul Kagamé, éditions Monde Nouveau/Afrique Nouvelle, 327 page, 2016 – Rens. afriquenouvelle@bluewin.ch http://desc-wondo.org/fr/massacres-crises-securitaires-et-politique-en-rdc-le-decryptage-de-b-musavuli-a-la-tele-francaise-kto-tv/

L’ALGÉRIE DANS LES BRIGADES INTERNATIONALES, 1936-1939 et ses lendemains de Georges Gonzalez : Entre 1936 et 1938, des milliers de volontaires se sont engagés dans les brigades internationales pour porter secours aux Républicains espagnols lors de la guerre civile. Natifs d’Algérie, des centaines d’Arabes, Berbères, Juifs, Européens se sont joints au combat antifasciste. Cette étude essaie de leur rendre hommage, en rappelant que leur engagement militant résultait, en Espagne comme en Algérie, d’une constante lutte contre les injustices, les inégalités et les oppressions. 18€50, 150 p., avril 2016

MES HUIT PREMIERS MINISTRES (de François Lonceny Fall à Mohamed Saïd Fofana de Thiany Yansané : Cet ouvrage est un verbatim, fruit de la collaboration de l’auteur avec huit Premiers ministres successifs, sous trois présidents de la République et sur une période de douze ans. Dans le strict respect du devoir de réserve, Thiany Yansané raconte son vécu comme conseiller auprès de huit Premiers ministres guinéens. Il invite à explorer les couloirs labyrinthiques et les bureaux feutrés de la Primature, pour découvrir l’envers du décor de cette Institution, de 2004 à fin 2015. Broché – Coll. Harmattan Guinée, 12€50, 102 p., avril 2016

Changer les imaginaires de Kä Mana – Pour sortir de la guerre dans l’est de la République Démocratique du Congo a été écrit « en pleine folie des hommes et de leurs mirages ». Intellectuel intransigeant, Kä Mana a l’audace de développer une pensée libre et courageuse qui fait fi des œillères idéologiques qui contribuent à faire perdurer les haines qui embrasent le Kivu. Cette pensée sans complaisance pour quiconque permet de comprendre les ressorts de ce trop long et meurtrier conflit et d’identifier les imaginaires meurtriers qui embrasent la région. A l’heure où le Kivu est à la croisée des chemins de la guerre et de la paix, changer les imaginaires est, comme le soutient Kä Mana, une des clés essentielles pour éviter le pire et restaurer la possibilité d’un monde commun pour tous au Kivu. Collection : Essai – Grand Lacs – Sc. Politiques Prix : 15 € – Rens : 06 67 61 02 48 edition@izuba.info, edition@izuba.info, www.izuba.info/editions

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici