Infoguerre à Bretton Woods: la cible DSK

Edité le 19 octobre 2008 | En matière de guerre par l’information (infoguerre), l’éthique, la loi, le bon sens, ne sont pas une fin. Ce sont des moyens. Ils servent à fabriquer des vérités ou des contre-vérités en fonction des perceptions du groupe-cible. Le Conseil en infoguerre n’a donc pas vocation à émettre un quelconque jugement sur l’acte posé par le client. Il part du postulat que nul n’est parfait, et active le pouvoir de l’information ouverte (ou fermée) de manière défensive (ou offensive) aux fins d’atteindre un objectif. L’attaque qui vise l’actuel directeur du FMI, Dominique Strauss-Kahn (DSK), mérite qu’on s’y attarde. Elle est pédagogique à plus d’un titre.

(more…)

Continue Reading Infoguerre à Bretton Woods: la cible DSK

Africom officiellement actif dès le 01.10.2008

C’est l’épilogue d’une  longue période d’intenses préparations, le nouveau commandement militaire des États-Unis pour l’Afrique dont le président Bush avait annoncé la constitution en février 2007 entre officiellement en service actif ce 1er octobre 2008.

(more…)

Continue Reading Africom officiellement actif dès le 01.10.2008

L’Entreprise africaine et la veille concurentielle

 

Une étude menée par Leger Marketing entre le 23 mai et le 2 juin 2008 pour le compte de SAS  Canada révèle que 59% des managers québécois sont victimes d’overdose informationnelle. En adaptant qualitativement la même méthodologie de sondage aux six pays de zone Cemac, GwethMarshall C° est arrivé le 11 septembre 2008 à des résultats diamétralement opposés à ceux des collègues  canadiens : 6/10 responsables africains occupant un poste de cadre supérieur manquent « d’informations sûres ».

(more…)

Continue Reading L’Entreprise africaine et la veille concurentielle

Des mailing lists exploitées pour déstabiliser Coca-Cola

Depuis quelques semaines, des réseaux d'internautes d'Afrique centrale sont à leur tour infectés par un texte Anti-Coca-Cola (voir infra) circulant depuis le premier trimestre 2008 en Europe et dans plusieurs forums tels que MySpace. Une opération de déstabilisation par l'information tout à fait classique. Certes un peu artisanale (ce qui lui donne un air citoyen), mais plutôt bien menée. Elle rappelle l'offensive essuyée par Perrier au début des années 90. Elle rassemble les principaux facteurs clés de succès pour susciter une réaction de l'opinion publique (Baumard 2001): 1. Le risque alimentaire (ce qui entre en soi) 2. Le risque d'hygiène (ce qui touche à soi) 3. Le risque physique (ce qui peut faire mal à soi).

Continue Reading Des mailing lists exploitées pour déstabiliser Coca-Cola