BGFI Business School accueille « L’émergence de l’Afrique dans tous ses états »

[Africa Diligence] En créant la BBS School of Management de Libreville, BGFI, 1er groupe financier d’Afrique centrale, avec 100% de capitaux privés, et plus de 1 800 collaborateurs dans 10 pays, avait en vue d’en faire le Harvard du sud du Sahara. Le 17/12/2015, l’école qui invite exclusivement des conférenciers de haut niveau recevra Guy Gweth et Mathias Mondo sur le thème « L’émergence de l’Afrique dans tous ses états ».

Résumé de la conférence

À l’état actuel de la littérature de recherche, il n’existe aucune définition consensuelle de l’expression « Économie émergente ». Raison pour laquelle les analystes sont contraints d’observer une « émergence » à conceptions diverses et visages multiples sur le continent africain. Trois principales caractéristiques s’en dégagent cependant. Pour qu’une économie soit dite « émergente », d’après la majorité des analystes, il faut que le discours qui l’accompagne respecte trois paramètres : (a) le descriptif qui rend compte du taux de croissance ; (b) le prescriptif qui invite à la libéralisation des activités économiques ; et (c) l’évolutif qui marque le passage d’une économie dirigée à une économie ouverte aux échanges internationaux. De la pléthore de définitions disponibles, les conférenciers ont extrait sept dénominateurs communs. (i) Une progression du commerce extérieur supérieure à celle des échanges internationaux ; (ii) la hausse régulière du PIB et du revenu par habitant ; (iii) la présence de capitaux étrangers placés sur une longue durée ; (iv) la possession des entreprises de taille mondiale dans le pays ; (v) une économie diversifiée qui ne repose pas seulement sur l’exportation de matières premières ; (vii) une démographie consistante pour constituer une masse critique de consommateurs ; et (vii) l’optimisme des jeunes dans un avenir meilleur. Ces critères posent une question centrale aux Africains : sont-ils atteignables dans le temps imparti ? Quelle est la place du bien-être et de la sécurité dans les stratégies déployées ? En d’autres termes, comment s’assurer de l’impact des décisions macroscopiques sur le bien-être des individus ? La société obtient-elle de bons résultats ? Les gens vivent-ils bien ? Sont-ils heureux dans la vie ? Ont-ils la qualité de vie qu’ils désirent ? Cette conférence se positionne comme le sens giratoire obligatoire du bien-être, de la géopolitique, du management, de la stratégie et de l’intelligence.

Bio express des conférenciers

Guy Gweth est le fondateur de Knowdys Consulting Group, leader du conseil en intelligence stratégique et due diligence en Afrique centrale et de l’Ouest. Responsable du Programme « Doing Business in Africa » à l’Ecole Centrale Paris et EMLyon Business School, il enseigne la due diligence en MBA à l’ESG Management School de Paris, la veille stratégique à BBS School of Management de Libreville, et la géostratégie à l’Université de Reims Champagne-Ardenne. Membre de la branche américaine des Strategic and Competitive Intelligence Professionals, il préside actuellement le Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE). Régulièrement convié par les grands médias internationaux tels Emergences Afrique, Forbes Afrique, Jeune Afrique, Les Afriques, RFI ou Africa24, à décrypter les principaux faits marquants de l’économie africaine, il est l’auteur de « 70 chroniques de guerre économique », « Maroc-Afrique : ils ont trahi le roi », et #MoiPrésident, trois ouvrages publiés en 2015. Guy Gweth pilote actuellement la grande étude nationale du marché agro-alimentaire du plan « Gabon vert » visant à rendre le pays autosuffisant, au plan alimentaire, au plus tard en 2025.

Humaniste, découvreur de talents, producteur de musique, biographe, romancier et conférencier, Mathias Mondo est docteur en sciences de gestion de l’Université Paris Dauphine. Sa thèse de doctorat a porté sur les déterminants du bien-être, et tout particulièrement le bien-être au travail. Concepteur de l’application wellBin dédiée au pilotage du bien-être au travail, il est par ailleurs le fondateur de 2MAS, société de conseil en stratégie et innovation pour chefs d’entreprises et hommes politiques. Il est également fondateur et PDG de Humanbet®, solution provider d’automatisation de procédés complexes et président de Humanbet Editions. Il a occupé des fonctions de direction dans l’industrie et les services au sein de multinationales et PME. De formation ingénieur, finance, et gestion, il enseigne plusieurs disciplines des sciences de gestion dans des programmes d’université telles que le PRES Sorbone Cité, d’écoles de commerce et universités à l’instar de l’EDHEC, EM Normandy, ESC Rennes, ESC La Rochelle, ESC Troyes, Mercure Academy Montpellier, Bochum University en Allemagne, l’IUSM au Cameroun, et BBS School of Management de Libreville dont il a notamment en charge du coaching d’étudiants à haut potentiel. Il est l’auteur de « 13 clés du bien-être au travail », « Afro-responsabilité : la clé perdue de l’émergence » ou du roman « Guerda de Sotega » entre autres.

Info pratiques pour la conférence

Lieu : BBS School of Management, sis à Saint-Benoît, Libreville

Date et heure : jeudi, 17 décembre 2015, de 17h-19h

Droit d’accès : sur invitation exclusivement.

Plus d’infos sur l’évènement : +241 01 76 26 85 – Poste : 1085

La Rédaction

 

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.