[Africa Diligence] Coïncidence historique, la promotion Thomas Sankara du CAVIE rejoint le marché de l’intelligence économique au moment où le continent commémore le 31ème anniversaire de l’assassinat de l’emblématique capitaine du Faso. Certifiés par le Centre africain de référence, les 35 professionnels formés sont opérationnels depuis le 12 octobre 2018.

À l’initiative du Représentant de CAVIE Burkina, Honoré Kietyeta, la session tenue dans la capitale Burkinabè du 9 au 12 octobre 2018 a vu la participation de 35 professionnels venus du Faso, de Côte d’Ivoire, du Togo, du Sénégal et de France. Acteurs du public et du privé issus tant de l’administration d’État que des banques, des Télécoms, des mines, des médias et des agences de promotion des investissements, ils se sont exercés au questionnement, à la collecte, au traitement, à l’analyse rapide et sécurisée du renseignement économique et à la transformation de cette dernière en outil d’aide à la décision en situation de concurrence.

À en croire plusieurs professionnels désormais certifiés, le CAVIE a réussi le tour de force d’assurer la souveraineté de l’Afrique en matière d’intelligence économique. Stratégies des puissances, opérations d’informations, méthodes d’influence, techniques de collecte en ligne, sécurité dans le cyberespace et renseignement humain, sur les marchés africains, sont autant de thèmes assurés, exercices pratiques à l’appui, par trois intervenants internationaux chevronnés : Guy Gweth, Président exécutif du CAVIE, Hugo Zunzarren, Représentant de CAVIE Espagne et le Colonel Major Mahamadi Aouba, Membre d’honneur du CAVIE.

En plus de ses formations certifiantes de niveaux 1, 2 et 3, le CAVIE propose des formations courtes et spécialisées en partenariat avec Knowdys Consulting Group (KCG), acteur majeur du secteur, ainsi que le MBA « Intelligence Économique et Marchés Africains » sous la direction scientifique de Guy Gweth, fondateur de KCG, Responsable de Doing Business in Africa à Centrale Paris depuis 2012 et intervenant, entre autres, à l’Institut des Hautes Études de Défense Nationale (IHEDN) et à l’Université de Reims Champagne-Ardenne.

Organisation non gouvernementale panafricaine ayant son siège social à Yaoundé, au Cameroun, le CAVIE qui a pour objet, d’une part, de promouvoir les bonnes pratiques de veille et d’intelligence économique en Afrique, ainsi que leurs implications dans la compétitivité de la région et, d’autre part, d’aider les entreprises à mieux connaître le marché africain en vue d’y réaliser des opérations commerciales bénéfiques, y compris pour les populations locales.

Pour ce faire, le Centre mène, entre autres activités, la veille sociale, politique, juridique, financière, économique, technologique et stratégique de 12 secteurs de l’économie africaine : agroalimentaire, assurances, aéronautique, automobile, éducation, énergies, banques, BTP, industrie pharmaceutique, Télécoms et matières premières stratégiques. Acteurs, normes, jurisprudence, entrées, sorties, rapprochements et chiffres clés sont ainsi sous surveillance 24/7 au profit des décideurs. La doctrine de Thomas Sankara constitue l’âme du CAVIE.

La Rédaction

Catégories : Formations, Intelligence économique

Dans le même ordre d’idées, lire :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici