[Africa Diligence] Réponse à la demande insistante de la presse africaine, le Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) organise, du 10 au 12 juillet 2019, une formation internationale, subventionnée et certifiante au Palais des congrès de Yaoundé. Titre : « intelligence économique & journalisme d’investigation ». 

Quel est le rôle des médias dans les stratégies des puissances en Afrique ? Quelles sont les missions de la presse dans l’effort de guerre vers l’émergence économique tant souhaitée ? Comment identifier et déjouer une opération d’informations ? Comment assurer une veille 24/7 sur une personnalité physique ou morale ? Comment collecter légalement du renseignement économique ou financier en terrain hostile ? Comment publier librement sans divulguer des secrets industriels ou commerciaux nationaux ? Comment stocker et transmettre des informations sensibles en toute sécurité ? Comment conserver votre indépendance journalistique face à la pauvreté, à la corruption, à l’influence et à l’aide internationale ?

Organisée au Palais des Congrès de Yaoundé les 10-11-12 juillet 2019, la session de formation internationale et certifiante en « Intelligence économique et Journalisme d’investigation » (IEJI) répond à ces questions et à bien d’autres à travers des méthodologies, techniques et outils de pointe adaptés à l’environnement africain.

Pour permettre au plus grand nombre de journalistes opérant en Afrique de prendre part à cette formation unique sur le continent, la session a été subventionnée à hauteur de 50%. Téléchargez la plaquette ici : IEJI III- CAVIE-237-100719.

Partenaire stratégique de plusieurs organisations telles que le Groupement Inter-Patronal du Cameroun et la fondation ComputerLand, le CAVIE est devenu, en bientôt quatre ans, l’allié privilégié des organisations africaines soucieuses de protéger leur marché et d’accroître leur compétitivité. Il en va ainsi de : la Présidence de la République de Côte d’Ivoire, le Ministère des affaires étrangères de Tunisie, la Chambre de commerce du Burkina, le Contrôle Supérieur de l’Etat du Cameroun, Barry Callebaut, ENEO, MARSA Maroc, CAMRAIL, Orange Burkina, la Société Anonyme des Brasseries du Cameroun, la Société Nationale des Pétroles du Congo, Chanas Assurances, Cadyst Invest, le Crédit Foncier du Cameroun, la Société Camerounaise de Transformation Métallique et plusieurs cabinets d’Avocats internationaux.

Awa Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici