(Africa Diligence) Notre panorama de la semaine en finances africaines : Afreximbank obtient 280 millions de dollars de la BAD ; bancarisation des agents publics gabonais ; amélioration du secteur financier nigérien ; développement des doubles cotations pour les bourses de Casablanca et Tunis ; recul du bénéfice net de Bernabe Côte d’Ivoire ; début d’opérations d’Ecobank au Mozambique ; recours du Ghana aux marchés financiers internationaux.

« Financement du commerce : Afreximbank obtient 280 millions de dollars auprès de la BAD »

Vu sur Gabon Eco

La banque africaine d’import-export (Afreximbank) a obtenu de la banque africaine de développement (BAD), un financement de 280 millions USD. Ce financement concerne des investissements en action de l’ordre de 30 millions USD, une ligne de crédit de 150 millions USD et une attente pour la participation aux risques non capitalisés de 100 millions USD. Cette initiative vise à booster les activités économiques génératrices de revenus dans la quasi-totalité des pays membres. Elle a aussi pour but de venir en aide à une centaine d’entreprises et établissements financiers, de sorte à permettre l’implication du commerce dans la croissance économique du continent. Rappelonsqu’Afreximbank est un établissement financier international basé au Caire en Egypte, dont le capital est détenu à 63% par 35 Etats africains.

« Le Gabon opte pour la bancarisation de ses agents publics »

Vu sur Africa Time

Dans le but de faciliter les opérations de règlement mensuel de la solde, les agents publics de l’Etat gabonais se verront désormais migrer vers le mode de « règlement bancaire ». Mesure prise par Christian Magnagna, ministre du budget et de compte public, qui aidera à pallier au problème de longues files d’attente chaque mois devant les guichets du Trésor public. Par ailleurs, il invite les agents de l’Etat non détenteurs d’un compte bancaire, à procéder à l’ouverture d’un compte courant dans un des cinq établissements bancaires partenaires retenus, à savoir : banque gabonaise et française internationale (BGFI Bank), banque internationale pour le commerce et l’industrie (BICIG), united bank of Africa (UBA), union gabonaise de banque (UGB) et Ecobank.

« Niger : amélioration du secteur financier ? »

Vu sur Africa Diligence

Le système financier du Niger demeure faible et fragmenté. C’est dans cette optique que le conseil d’administration de la banque mondiale a approuvé un projet d’assistance au développement de son secteur financier (PDSF). Le principal objectif de ce projet consiste à améliorer l’efficacité, la portée et la hauteur du système financier du Niger, afin qu’il puisse jouer son rôle capital qui est de contribuer à la croissance et à la réduction de la pauvreté. Par ailleurs, le système financier décentralisé (SFD) s’est proposé d’analyser les performances et l’efficacité du système de financement du Niger. Ses constats sont les suivants : le système de micro-finance est en plein développement, il y a une augmentation du nombre de volumes des crédits octroyés, d’emplois créés et des bénéficiaires, surtout les femmes.

« Les Bourses de Casablanca et de Tunis veulent développer les doubles cotations »

Vu sur African Markets

En marge de la visite officielle effectuée par le roi Mohammed VI en Tunisie, la Bourse de Casablanca a annoncé le 2 juin 2014, avoir signé un accord de coopération prévoyant notamment le développement des doubles cotations avec la Bourse de Tunis. Les deux places s’engagent à renforcer les liens de coopération autour de quatre axes principaux: le développement des doubles cotations, l’échange d’informations et d’expériences, la formation et l’assistance technique, la promotion de la culture boursière. Par ailleurs, Mohamed Bichiou, directeur général de la Bourse de Tunis, souligne que cet accord « consacre également la concorde entre les deux places qui ont toujours partagé la même vision, la même approche, les mêmes pratiques de marché et les mêmes ambitions ».

« Léger recul du bénéfice net de Bernabe Côte d’Ivoire au cours de l’exercice 2013 »

Vu sur En Afrique

Le rapport de la direction de l’entreprise Bernabe Côte d’Ivoire fait état d’un chiffre d’affaires en recul, pour la période de 2013. Il serait de 35,27 milliards de Fcfa comparé aux 36,58 milliards de Fcfa réalisés en 2012. Cette baisse s’ajuste parfaitement avec le repli des volumes de marchandises achetées, dont la valeur est passée de 25,9 milliards de Fcfa en 2012 à 24,51 milliards de Fcfa durant la période de référence. Cependant, les performances brutes d’exploitation ont affiché une légère amélioration, avec un excédent brut d’exploitation en hausse de 2,68 milliards de Fcfa en 2013 contre 2,24 milliards de Fcfa en 2012.

« Ecobank débute ses opérations au Mozambique »

Vu sur Agence Ecofin

Le 3 juin 2014, le groupe bancaire panafricain Ecobank a annoncé avoir finalisé la reprise de 96% du capital de Banco ProCredit Mozambique. Cette reprise a été faite auprès de ses actionnaires que sont : le groupe allemand de services financiers ProCredit Holding et la fondation néerlandaise Doen. Le directeur général d’Ecobank, Albert Essien, a rappelé l’importance du Mozambique dans la stratégie de conquête de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) lancée par son groupe. Par ailleurs, il a affirmé que : « Le Mozambique occupe une position stratégique dans la SADC en fournissant un accès au port à tous les pays membres sans littoral».

« Le Ghana s’apprête (malgré tout) à recourir aux marchés financiers internationaux »

Vu sur Jeune Afrique

Le vendredi 30 mai 2014, Seth Terkper (ministre des finances du Ghana) a annoncé que le gouvernement ghanéen se fera conseiller par les banques d’affaires Barclays, Standard Chartered et Deutsche Bank pour l’émission de son eurobond 2014. Cette émission d’obligations libellées en devises américaines devrait se situer entre 1 milliard et 1,5 milliard USD. En 2007déjà, le Ghana avait été le premier pays d’Afrique subsaharienne, après l’Afrique du Sud, à faire le pari des marchés financiers internationaux.

La Rédaction

– Rejoignez Africa Diligence sur Facebook

– Suivez Africa Diligence sur Twitter

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici