[Africa Diligence] La tournée en Afrique de l’ouest de l’Émir du Qatar prouve que la position autrefois hésitante du Qatar vis-à-vis de l’Afrique est dorénavant dépassée. Le Cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani a au cours de son périple, signé des accords de coopération dans les domaines des mines, de l’énergie,  de l’éducation, de la santé et de la sécurité alimentaire.

C’est mercredi 20 décembre 2017 que le Cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani a entamé une tournée en Afrique de l’ouest. Première étape de ce périple, Dakar où il a eu des entretiens avec le Président Macky Sall.  On sait que Doha était intervenu dans la libération de l’ancien Ministre des infrastructures Karim Wade emprisonné en mars 2015 pour enrichissement illicite. À peine libéré, le célèbre prisonnier et fils du Président Wade s’était envolé au bord d’un jet privé  vers le Qatar. Même si l’Émir a toujours démenti ces informations, l’exil de Karim Wade à Doha qui s’éternise, entretient évidemment la suspicion.

Au programme de ce voyage en Afrique de l’Ouest, le monarque s’est rendu au Mali, en Côte d’ivoire, au Ghana, au Burkina Faso et en Guinée.

Dans tous ces pays, l’Émir du Qatar a signé des accords de coopération dans les domaines des mines, de l’énergie,  de l’éducation, de la santé et de la sécurité alimentaire. Au Burkina Faso par exemple, le Qatar va participer au financement d’un hôpital spécialisé dans le traitement des cancers à hauteur de 11, 6 Millions d’Euros.

Confronté depuis 6 mois à un embargo déclenché par son voisin saoudien et suivi par des pays comme l’Égypte,  Bahreïn notamment, le Qatar, puissance gazière, souhaite trouver des partenaires économiques afin de contourner le blocus auquel il fait face.

 Ce partenariat avec les pays de l’Afrique de l’ouest est un véritable test pour le Qatar avant que celui-ci n’étende son partenariat à l’ensemble des pays africains.

La Rédaction (avec Amadou Dieng)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici