[Africa Diligence] Les efforts du Sénégal en termes de compétitivité viennent d’être sanctionnés positivement par le Rapport Mondial sur la Compétitivité 2017/2018 qui le classe premier pays en Afrique de l’Ouest.

Le Sénégal n’est pas encore à la hauteur de l’île Maurice en termes de compétitivité et d’attractivité mais il fait des efforts. C’est en tout cas ce que dévoile le Rapport Mondial sur la Compétitivité 2017/2018, paru le 26 septembre, évalue la compétitivité de 137 pays à travers l’Indice Global de Compétitivité (IGC) regroupant douze piliers sur une échelle de 1 à 7 mesurant, entre autres, la résilience de l’économie, l’efficacité et l’innovation, la qualité des institutions, des infrastructures, la santé, et l’éducation.

Selon le rapport global sur la compétitivité 2017-2018 publié le 27 septembre, par le forum économique mondial (WEF), le Sénégal a amélioré son score en gagnant six places dans le classement des pays africain. Il devient premier dans la zone ouest africaine (106ème sur 137) du classement contre 112ème en 2016/2017, suivi du Cap-Vert (110ème), du Ghana (111ème).

Il faut souligner que Maurice est le pays le plus compétitif du continent. Positionné à la 45e place, le pays a amélioré son score qui est passé de 4,49 à 4,52 points. Suivent le Rwanda (58ème), l’Afrique du Sud (61ème), du Botswana (63ème), du Maroc (71ème), de l’Algérie (86ème), de la Namibie (90ème), du Kenya (91ème), la Tunisie (95ème), et de l’Égypte (100ème).

En compagnie de l’Éthiopie, de la Tanzanie et de l’Ouganda, le Sénégal fait partie des quatre (4) pays africains qui ont amélioré cinq (5) années consécutives leurs performances.

La Rédaction avec (Amayi Badji)

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici