[Africa Diligence] La mobilisation des ONG pour la scolarisation des jeunes filles dans certains pays d’Afrique est bien connue et largement médiatisée. L’association « Un enfant par la main » pointe un autre problème. Un tabou en Éthiopie: l’inégalité d’apprentissage entre garçons et filles due à l’absentéisme scolaire de ces dernières lorsqu’elles ont leurs règles…

Selon l’association, les petites Ethiopiennes développent de véritables lacunes scolaires à cause de ce phénomène. Une demande de financement participatif a donc été lancé cette semaine sur le site Ulule.com pour qu’elles puissent avoir accès aux serviettes hygiéniques.

Et parce qu’il faut bien commencer par quelque part, «changez la vie des jeunes éthiopiennes de Keyit !» lance l’association sur la plateforme de crowdfunding. Dans ce petit village de la région d’Amhara, ainsi qu’à Bakelo, Abomote, Mush et Gudobert, «le projet complet nécessite un budget total de 22 293 euros, financé par plusieurs bailleurs».

A terme, le projet devrait permettre de sensibiliser les jeunes filles aux problèmes de la puberté, de les faire prendre confiance en elles pour qu’elles retrouvent le chemin de l’école. L’objectif : «Permettre à au moins 50% des adolescentes scolarisées dans chaque école d’avoir accès à des serviettes hygiéniques» et réduire le taux d’abandon de l’école des filles à 5.5% (7% actuellement) et le taux de redoublement des filles à 4.5% (5.7% actuellement).

Des infections fréquentes

«Ma première fois, je n’ai pu en parler à personne, j’ai dû me débrouiller toute seule avec des bouts de papier journal», témoigne l’une d’entre elles, à présent plus âgée, dans un petit film de l’association. Au-delà de la gêne évidente occasionnée, «j’ai déjà attrapé des infections, c’était très très douloureux», explique encore l’Ethiopienne. Le manque d’informations, d’eau potable et la peur d’en parler génère en effet souvent des complications liées au non-contrôle des flux sanguins.

Mais la collecte permettra aussi mettre en place de former les jeunes filles à la fabrication des serviettes hygiéniques. Au programme : une formation pratique en couture, de 3 à 6 semaines, et une autre pour apprendre à coudre les serviettes en tissu réutilisable.

Knowdys aux côtés des ONG et associations

Face à la baisse des subventions publiques et à l’augmentation des besoins du secteur associatif dans de nombreux pays, il est devenu vital pour de nombreuses organisations humanitaires de diversifier leurs sources de financements et de réfléchir à leur autonomie financière. L’action sociale de Knowdys répond à ce besoin.

Les experts en Fundraising de Knowdys se tiennent notamment aux côtés des organisations à but non lucratif qui ont besoin d’être conseillées dans leur recherche de fonds et de partenaires fiables pour poursuivre efficacement leurs actions humanitaires.

Les « Services aux ONG et Associations » de Knowdys aident à répondre de manière pratique aux questions telles que: quel type de mécène ou sponsor choisir? Comment l’approcher ? Qui contacter ? Comment le convaincre de collaborer à votre projet ? Comment le fidéliser ?

(Avec A.R. et Knowdys Database)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici