[Africa Diligence] Le rapport 2018 de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) indique que le Togo a réalisé une croissance économique de 4,9 % alors que les experts prévoyaient 4,8 %. Liant cette progression à la production agricole, Lomé ambitionne d’atteindre 5,1% en 2019.

Le projet d’appui au Mécanisme Incitatif de Financement Agricole (proMIFA) a été lancé le 5 juillet 2019 à Lomé. Fondé sur le partage de risques le proMIFA a pour objectif de professionnaliser la filière agricole par la structuration des chaînes de valeur, d’augmenter le volume de financement alloué par les institutions financières au secteur et de développer les produits assuranciels et technologique innovantes.

Il permettra d’accompagner et de former 160.000 membres des coopératives, d’accorder des financements à 100.000 acteurs de la chaîne de valeur agricole, de créer 400.000 emplois directs en milieu rural. Le financement global est de 20,24 milliards de Fcfa, dont plus de 13 milliards apportés par le FIDA (Fonds International de Développement Agricole).

Une formidable opportunité commerciale

« Le lancement du proMIFA marque une étape importante dans le partenariat entre le Togo et le FIDA. Il ouvre la voie à une coopération plus efficace et plus soutenue dans le but d’augmenter les investissements dans la transformation agricole. L’agriculture est une formidable opportunité commerciale et moteur de la croissance » a déclaré Lisandro Martin, directeur Afrique de l’Ouest du FIDA.

Le secteur agricole reste l’épine dorsale de l’économie. Il contribue à plus de 60% des emplois et à 41% du PIB.

La Rédaction (avec République Togolaise et CA)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici