[Africa Diligence] Située sur la côte Atlantique d’Afrique de l’Ouest, proche des marchés européens et nord-américains, la Gambie exerce une hégémonie sous-régionale quasi naturelle en matière de commerce et de services. Les reformes juridiques rapides et efficaces ont induit des développements au sein du système fiscal pour accroître la confiance des investisseurs.

Dans le but de booster l’économie nationale, le gouvernement ont mis à jour le cadre juridique et institutionnel national pour soutenir et encourager les investissements privés. La nouvelle fiscalité gambienne prévoit que toutes les entreprises qui font des profits à la fin d’une année fiscale doivent payer l’impôt sur les sociétés au taux de 35% du bénéfice net calculé. Cette taxe est payable au cours de l’année via des versements échelonnés ou trimestriels. La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) quant à elle, est fixée au taux standard de 15%.

Bien que l’investissement étranger et local soit le bienvenu dans pratiquement tous les secteurs, le gouvernement accorde la plus haute priorité aux investissements dans les domaines suivants : l’agriculture, la pêche, le tourisme, la foresterie, la fabrication, l’énergie, le développement des compétences, services (financiers, bancaires off-shore, sanitaires et vétérinaires, le transport, et les technologies de l’information), l’exploration et l’exploitation minières.

Un environnement propice à l’entrepreneuriat

Les investisseurs nationaux et internationaux bénéficient d’une économie libérale basée sur les cours des marchés. Adossé à un cadre juridique et institutionnel favorable, la législation du travail tend à soutenir et à accroître la confiance des entreprises avec des réformes telles que :

  • La décentralisation du système judiciaire
  • Le développement d’un système de résolution alternative des contentieux
  • L’amélioration de l’administration et de la programmation des affaires juridiques
  • Le développement de la législation sur les droits d’auteur et de propriété.

Des avantages alléchants pour les investisseurs

Les avantages suivants sont offerts aux investisseurs locaux et étrangers, avec un seuil minimum de 250 000 USD, sans discrimination.

Avantages fiscaux – une entreprise d’investissement nouvellement établie, qui entre dans la catégorie dite d’investissement prioritaire, pourra bénéficier d’avantages fiscaux concernant l’impôt sur son chiffre d’affaires et une dépréciation de ses allocations. Elle pourra aussi jouir d’exonération d’impôts sur les dividendes.

Avantages sur les tarifs et sur les impôts sur les ventes – une entreprise nouvelle répertoriée au registre des investissements prioritaires, pourra également bénéficier d’exonérations fiscales sur l’importation de biens précis selon la nature des biens en question.

Avantages pour la promotion des exportations – une entreprise d’investissement située en dehors de la zone d’exportation, et qui exporte au moins 30% de ses produits pourra bénéficier des avantages suivants :

  • Concession de 10% sur son chiffre d’affaires pendant cinq ans
  • Services de planning financiers et conseils
  • Participation à des formations, séminaires et autres ateliers
  • Campagnes de publicité sur les marchés étrangers
  • Création de produits et consultation.

Avantage aux investisseurs de la zone franche – Un investisseur opérant dans la zone franche  d’exportation, qui exporte au moins 80% de sa production, sera exempté de plusieurs taxes et impôts, notamment l’impôt sur les importations et les taxes indirectes, les taxes sur les ventes, les taxes sur l’importation d’équipements lourds, les taxes sur les chiffres d’affaires, les taxes sur les dividendes et, enfin, les taxes municipales et les allocations de dépréciation.

Un accès aux marchés internationaux

La Gambie jouit de l’une des positions les plus stratégiques dans le monde. Par vol, le pays est situé à environ 6 heures de New York, 5 heures de Londres et à 4 heures du Brésil. Et il en est de même avec d’autres pays de la sous-région, ce qui confère ainsi à toute entreprise dans le pays un accès unique à de grands marchés.

En Afrique de l’Ouest, la Gambie est membre du Bloc Commercial de la CEDEAO. Ce qui lui assure 300 millions de consommateurs, mais aussi i) un service douanier et portuaire fonctionnel, ii) des tarifs d’importation compétitifs et iii) des procédures simplifiées (enregistrement d’entreprise et services douaniers).

Sur les marchés internationaux, les investisseurs bénéficient d’avantages considérables en matière commerciale avec l’Union européenne qui offre des exportations – Tout sauf les armes (Everything but Arms) – à tarif préférentiel à partir de la Gambie, ainsi qu’une exonération d’impôts et de franchise de quota.

(Avec Knowdys Database, PEA, GRA et GIEPA)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici